RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/030021076

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Les Cinq Livres canoniques ou Grands Kings



Le YI KING
Traduction de Charles de Harlez (1832-1899)

Voir la sous-collection CHINE ANCIENNE réalisée par Pierre Palpant, bénévole, Paris.

Extrait: Le Yi-king. Sa nature et son interprétation; Table des matières

Une édition électronique réalisée à partir du texte Les Cinq Livres canoniques ou Grands Kings, Le YI KING. 1. Traduction de Charles de HARLEZ (1832-1899), extraite de Le Livre des mutations, éditions Denoël, Paris, 1959. — 2. Quatre articles de Ch. de HARLEZ sur le Yi-king parus au Journal Asiatique (1887-1891-1893-1896), Bibliothèque Gallica. Une édition numérique réalisée par Pierre Palpant, bénévole, Paris.

Il y a donc à choisir entre un système qui fait du Yi-king, sans y rien changer, un livre comme tous les autres, ayant un sens en toutes ses parties, celles-ci étant bien coordonnées, qui en explique la transformation d’une manière très naturelle, fondée sur l’histoire, et qui lui enlève tout ce qu’elle a d’irrationnel en soi ; et cet autre, fondé sur une tradition nullement antique, qui représente le livre chinois comme un recueil de 64 tissus de non-sens, de sottises inimaginables, ayant chacune pour titre un son dépourvu de sens tout comme le reste et dont rien ne justifie le caractère tellement irrationnel que les commentateurs se contredisent souvent eux-mêmes, parce que leur bon sens naturel les éloigne des explications reçues et les force à reconnaître la vraie nature du vieux King.

Pour moi, je ne saurais hésiter.

Ce système est si simple qu’on se demande en vain comment on n’y a jamais pensé. C’est l’histoire de l’œuf de Christophe Colomb.

Charles de Harlez
Pierre Palpant, Comment lire dans la collection Chine sur Les Classiques des sciences sociales ?

Par les moteurs de recherche, on trouvera d’innombrables sites, à l’intérêt très variable. Mais on trouvera aussi :

— D’autres traductions, notamment de :

- Paul-Louis Philastre, sur le site des Classiques.

- Richard Wilhelm, en français (trad. E. Perrot), et en anglais, sur le site  de l’association française des professeurs de Chinois.

- James Legge, en anglais, sur le site sacred-texts.

— Des vues diverses sur le Yi-king, dans des ouvrages disponibles sur le site des Classiques :

-       Marcel Granet, La pensée chinoise
-       Léon Wieger, Histoire des croyances…
-       Henri Cordier, Histoire générale de la Chine
-       Henri Maspero, La Chine antique

— En anglais, un bon regroupement de sites, et une bibliographie.


Revenir à l'auteur: Jacques Brazeau, sociologue, Univeristé de Montréal Dernière mise à jour de cette page le mercredi 15 août 2007 9:54
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref