RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »
La Chine ancienne
Une sous-collection réalisée par Pierre Palpant, retraité, bénévole, Paris.

III. Comment lire dans la sous-collection Chine sur Les Classiques des sciences sociales ?


Quelques remarques de Pierre Palpant, bénévole, sur l'utilisation optimale de cette collection sur la Chine ancienne.

L’originalité de la collection Chine par rapport aux autres ouvrages publiés sur css tient aux milliers de liens créés, non seulement à l’intérieur de chaque ouvrage entre deux de ses parties (ce qui existe dans tous les livres publiés), mais surtout entre deux ouvrages, ou fichiers, normalement indépendants.
Si vous ne voulez pas en profiter, passez votre chemin, jusqu’au deuxième paragraphe.

Premier paragraphe

Si vous voulez profiter des liens hypertextes entre fichiers, trois précautions à prendre:

  • Css propose trois formats de téléchargement : doc, rtf, pdf. Toutefois, les liens hypertextes créés pas css n’ont pas été prévus pour fonctionner dans le système Adobe.
  • Préférez aussi les PC aux Mac, d’une part pour des raisons techniques concernant les noms de fichiers lors des transferts PC vers Mac, d’autre part pour la non prise en compte par le Word Mac des caractères spéciaux inclus dans le Word PC (si vous voyez bien ceci : αβ■□≡⌂►▲○◘◙●♫♦, alors pas de problème ? : après les 2 lettres grecques, les 12 caractères suivants permettent de repérer les liens ; mais, si vous ne voyez que des _ _ _, …).
Bon. Ce n’est pas comme pour .pdf, ceci n’empêche pas d’essayer sur Mac, on peut avoir de bonnes surprises.
  • Vous êtes sur PC et vous avez téléchargé des fichiers doc ou rtf : n’oubliez pas de mettre tous vos fichiers dans le même dossier. C’est la règle Word. Sinon, vos liens entre deux fichiers ne fonctionneront pas. Vous pouvez en revanche choisir n’importe quel nom de dossier. Mais appeler le dossier ‘Chine’, pourquoi pas, c’est de bon ton.
  • Faut-il télécharger tous les fichiers pour utiliser les liens hypertextes ? Certes non. Dans la liste des ouvrages ci-dessus, le titre est suivi de ***, ou **, ou *.
***: l’ouvrage est très souvent reférencé ;
** : l’ouvrage est assez souvent reférencé ;
*   : l’ouvrage est peu ou pas référencé.

Quatre livres de Granet (Fêtes et Chansons, Danses et légendes, La Civilisation chinoise, La pensée chinoise), La Chine antique de Maspero, et les classiques Cheu King, Chou king, Li ki, Tso tchouan, Louen yu, Meng-tseu, Mémoires historiques, Les pères forment un maillage serré. Si vous désirez étudier sérieusement Granet ou Maspero en profitant au maximum des notes liées, vous constaterez rapidement qu’il vous faudra télécharger cet ensemble.
  • Les notes ont dans la grande majorité des cas, mises en fin de volume. On va donc du texte à la note, et de la note à la référence. L’arrivée dans le texte référencié peut apparaître de deux manières différentes:
- soit à côté du signe # : le retour à la note d’origine n’est pas assuré automatiquement, il faut repartir sur la fenêtre d’origine.
- soit à côté de l’un des caractères spéciaux ci-dessus : le retour à la note d’origine est assuré en cliquant sur le caractère.

Deuxième paragraphe.

  • Préférez encore les PC aux Mac, toujours pour la non-prise en compte par le Word Mac de caractères spéciaux (áíúóāēīōūăĕĭŏŭ) inclus dans le Word PC et utilisés cette fois-ci à la transcription des caractères chinois (note : j’avais remarqué ces problèmes à partir du Mac de Jean-Marie. Si vous n’avez pas de pareils identiques, dites-le à Jean-Marie, il me croit anti-Mac). (Ah! Ah! [Jean-Marie]
  • Pour circuler à l’intérieur du même fichier :
— Sur la couverture, un clic sur le a commercial @ en haut au centre conduit à la table des matières.
— Vous savez que, de n’importe quel endroit d’un fichier, presser Ctrl+Pos1 (Ctrl+Begin ? la touche à la droite d’Inser/Insert) vous conduira justement près de ce @. Vous retombez ainsi quasiment tout de suite sur la table des matières.
— De même, de n’importe quel endroit d’un fichier, presser Ctrl+Fin (Ctrl+End ? la touche à la droite de Suppr/Del) vous conduira en fin de fichier. Et là, miracle, vous retrouvez, d’une part un renvoi vers la table des matières, d’autre part une table abrégée qui vous relancera où bon vous semble.
  • Pages du livre d’origine. De façon à pouvoir utiliser les références données en notes, il faut non seulement disposer bien entendu du livre référencé, mais également s’assurer que l’édition en main correspond à celle utilisée par l’auteur, quand il énonce : ‘cf. x, page y’. La recherche est souvent facilitée par l’éditeur qui, pour éviter des dépenses, se contente de reprendre en fac-similé l’édition d’origine, qui à mettre les errata en fin de volume.
On a donc mentionné dans un grand nombre d’ouvrages qui le méritaient les numéros de pages précédés du caractère ╓ (Mac ?), par exemple ╓317 , à leur bonne place dans le texte. En notes, sauf erreur ou omission, une référence où figure une page précédée de ╓ signifie que cette page est disponible sur css.
  • Caractères chinois. Les Classiques ont choisi de ne pas retranscrire les caractères chinois inclus dans les ouvrages, estimant que le temps à y consacrer dépassait nettement leurs possibilités. C’est un moins par rapport à certaines éditions papier. Citons Anne Cheng dans son Histoire de la pensée chinoise:
« Au lieu de s’appuyer sur des constructions conceptuelles, les penseurs chinois partent des signes écrits eux-mêmes. Loin d’être une concaténation d’éléments phonétiques en soi dépourvus de signification, chacun d’eux constitue une entité porteuse de sens et se perçoit comme un « chose parmi les choses ».
Le comportement des auteurs publiés à ce sujet est très variable. Chavannes et Maspero les utilisent souvent. Granet les utilise dans Fêtes et Chansons, et Danses et Légendes, mais non dans La Civilisation, ni dans La Pensée chinoise. Aujourd’hui, leur utilisation est beaucoup plus discrète.

Css a choisi de garder les notes contenant des caractères, en les remplaçant par le signe [ ], quand ce remplacement laisse malgré tout un sens à la note, d’une manière ou d’une autre. La note a été supprimée quand tout sens disparaît (ex : « [] mis à la place de [] »). D’autres fois, les caractères ont pu être remplacés par des lettres, par exemple [a], [ab], ce qui a permis de conserver le sens de certaines notes.

En revanche, css n’a rien retouché des transcriptions usitées, même si aujourd’hui est seule utilisée la transciption pinyin. Cf. à ce sujet les sites sinoptic et les systèmes de transcription du chinois. Seuls quelques articles de Maspero sont en transcription pinyin, l’éditeur ayant cru bon de reprendre en pinyin la transcription EFEO qu’avait utilisée Maspero.

Revenir à la Chine ancienne Dernière mise à jour de cette page le dimanche 30 décembre 2012 16:26
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref