RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Le patronage politique, Une étude comparative (1977)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Vincent Lemieux, Le patronage politique, Une étude comparative. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1977, 232 pp. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation de l'auteur accordée le 13 août 2004 de diffuser toutes ses publications.]

Avant-propos

par Vincent Lemieux
Août 1975.

C'est au cours de recherches à l'île d'Orléans que les phénomènes de patronage m'ont posé pour la première fois les défis que je tente maintenant de relever. Nous étions au début des années 60 et à peu près toute l'intelligentsia du Québec condamnait la pratique du patronage. Et pourtant des habitants de l'île, admirables à bien des égards, l'approuvaient. Michel Chaloult et Yves Leclerc, qui travaillaient avec moi à titre d'assistants de recherche, m'ont alors aidé à bien situer l'étude du patronage. 

Ces recherches et réflexions ont été poursuivies, en 1967-1968, au cours d'un séminaire de maîtrise rassemblant un groupe d'étudiants dont la qualité demeure inoubliable. J'abordais pour la première fois l'étude comparative du patronage. L'été précédent, François Renaud, un des participants au séminaire, avait constitué pour moi une bibliographie analytique. Il a ensuite été associé, avec Brigitte Von Schoenberg et Marc Pigeon, à des recherches sur les partis dans la région de Québec, où une attention spéciale a été portée au patronage partisan. 

En 1970-1971, j'obtenais un congé sabbatique et une bourse de travail libre du Conseil des arts du Canada. Mon projet de recherche portait sur le patronage politique, et j'ai entrepris dès lors la rédaction de cet ouvrage, terminée en 1975. En mai 1971, j'exposai ma recherche à un séminaire de Claude Lévi-Strauss. Celui-ci avait été à l'origine, à la fin des années 50, de mes efforts pour construire une analyse structurale de la politique. Lors de mon exposé, il m'encouragea, avec des mots dont je garde le souvenir, à poursuivre dans cette voie. C'est donc avec un profond sentiment de reconnaissance que je lui dédie ce livre, aboutissement provisoire d'une quête qui n'aurait pas été sans lui. 

Tout en poursuivant la rédaction de ce livre, j'ai travaillé, à partir de 1972, à une recherche plus monographique sur le patronage des partis, au Québec. Cette recherche, subventionnée elle aussi par le Conseil des arts du Canada, a été faite en collaboration avec deux assistants de recherche, Nicole Aubé et Raymond Hudon. Elle a abouti à un livre, Patronage et Politique au Québec : 1944-1972, écrit avec Raymond Hudon. 

Enfin, André Blais et Yvan Simonis ont lu une première version de cet ouvrage et m'ont fait de nombreuses remarques qui m'ont aidé au moment de la révision finale. Je les en remercie bien sincèrement. Je demeure, par ailleurs, très conscient des nombreuses faiblesses de cette étude. Le patronage politique, vu de façon comparative, est un champ nouveau, et donc difficile. J'espère seulement que d'autres prendront la peine de l'explorer. 

Août 1975            V.L.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 28 avril 2007 18:45
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref