RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Josiane Boulad-Ayoub, Les grandes figures du monde moderne (2001).
Troisième partie: “Le siècle des Lumières” (le XVIIIe siècle)
PRÉSENTATION


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Josiane Boulad-Ayoub et François Blanchard, Les grandes figures du monde moderne (2003). Québec: Les Presses de l'Université Laval; Paris: L'Harmattan, 2001, 579 pp. Collection: Mercure du Nord. [Autorisation formelle accordée, le 6 janvier 2005, par Mme Boulad-Ayoub, de diffuser toutes ses publications. Le 11 octobre 2005, Mme Boulad-Ayoub me réitérait sa permission de diffuser ce livre intégralement.]
Le siècle des lumières (3e partie)
Présentation

Lumières en France, Enlightenment en Angleterre, Aufklärung, en Allemagne, les lumières désignent le pouvoir d’intelligibilité de la raison humaine, la raison naturelle ; et en même temps que l’on met en évidence le pouvoir judicatoire que recèle la raison et l’étendue de son domaine de juridiction, on a confiance que par la seule force de la raison critique, les ténèbres de l’ignorance et de la superstition, du fanatisme et du dogmatisme, du despotisme et de la tyrannie vont reculer et disparaître. 

L’esprit de liberté qu’attisent tous les philosophes du siècle, de Montesquieu à Kant en passant par les Encyclopédistes et l’inclassable Rousseau, triomphe enfin concrètement: l’ancien régime s’effondre, le siècle se termine par la Déclaration d’indépendance des États-Unis, la Révolution française et l’avènement de l’État de droit. 

Texte de la photo : Gravure frontispice de l’Encyclopédie 

Le régime nouveau se prépare à assurer à toute l’humanité cette liberté, cette égalité civile, cette propriété inviolable et sacrée, cette souveraineté de la nation pour lesquelles on avait combattu dogmatisme et autorité et fait la guerre à tous les discours, à toutes les pratiques faisant obstacle au progrès de l’humanité, donc à son bonheur.

Dans la civilisation européenne, la Déclaration des droits devient le nouvel évangile. Malgré la défaite de la France et la chute de la première République dont le souvenir demeure malgré tout comme une légende et une prophétie, la face du monde reste changée. Un monde nouveau se lève qui prépare et annonce le nôtre.

Josiane Boulad-Ayoub,
département de philosophie, UQAM.

Retour au texte de l'auteure: Mme Josiane Boulad-Ayoub, philosophe, UQAM Dernière mise à jour de cette page le Jeudi 27 octobre 2005 07:18
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref