RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

ANTHOLOGIE DES 350 ANS DE PETIT-GOÂVE (AYITI). (2013)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la coordination de Ricarson DORCE et Gérard Serge HYACINTHE, ANTHOLOGIE DES 350 ANS DE PETIT-GOÂVE (AYITI). Haïti: Imprimerie Média-Texte, avril 2013, 100 pp. Dépôt: Bibliothèque Nationale d’Haïti. [Autorisation formelle accordée par Ricarson Dorce le 26 décembre 2013 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales, dans la collection: “Études haïtiennes”.] Un partenariat avec l'Association science et bien commun et l'Université d'État d'Haïti.

[7]

Anthologie des 350 ans de Petit-Goâve
(AYITI)


Avant-propos

Ricarson DORCE


À un moment où Petit-Goâve fête ses 350 ans (et plus), nous choisissons de réunir un ensemble d’articles et de textes littéraires écrits sur la cité soulouquoise par ses visiteurs, ses fils et ses filles. Ces derniers arrivent, par la magie de leur plume, à bien radiographier la commune. Les différentes facettes petit-goâviennes sont mises en exergue.

Cette anthologie laisse comprendre que le pays, notamment Petit-Goâve, a besoin des gens ayant le souci du bien commun. Il faut que des relations de confiance soient tissées entre les différentes générations en vue de surmonter les épreuves de la vie. Nous devons donner la preuve effective d’engagement et de réussite collective.

Dans ce document, Hugues FOUCAULT nous permet, d’entrée de jeu, de connaitre et de comprendre Petit-Goâve au 20e siècle. À travers les lunettes de Konbit Bare, Gérard Serge HYACINTHE mène un plaidoyer pour que la commune puisse tenir une position ferme de rester en dehors des magouilles du pouvoir et de la représentation. Faire la pédagogie du temps est tout ce que Jean Frédérick BENECHE demande bien aux jeunes d’aujourd’hui. Le temps de la pédagogie est, pour lui, le temps de l’action.

Par ailleurs, le processus de reconstruction offre l’occasion à Hans ALEXANDRE de revenir à l’histoire de la paroisse de Petit-Goâve. Quant à Caleb Mac Bernard DORCE, il tente de cerner, dans une posture philosophique, la difficulté d’atterrissage de l’athéisme dans la commune.

[8]

Dans un court article, Hervens Hitler SILME nous invite à réfléchir sur les outils de propagande dans la ville. Autour du sport à Petit-Goâve comme vecteur d’émancipation et de socialisation, Kesnol LAMOUR articule une profonde réflexion. La cité soulouquoise est présentée en trois temps par John Wesley DELVA. Jonald DÉROZIN situe la commune entre son passé splendide et son futur prometteur. Pour Rose-Laure ESTANT, Petit-Goâve reste la capitale de l’hospitalité et de l’histoire.

On ne saurait finalement oublier les représentations littéraires que DANJOU Kendson'n, Iléus PAPILLON, Anslo LADOUCEUR, Daphney DORCE et Marie Carmelle LOUIS JEAN…font de la commune.

Petit-Goâve fête ses 350 ans (et plus). Quelle est l’importance de cette date pour les amis, les fils et les filles de la ville ? Comment les Petits-Goâviens représentent-ils le temps ? Quel rapport ont-ils avec le temps ?

Le temps est de ces choses qu'il est impossible de définir. Il y a une signification météorologique du temps. Mais, ce sens premier lui-même est loin d'être fixé d'une façon univoque : est-il synonyme de simultanéité, de succession, de durée ? Par ailleurs, comment se fait le passage du temps subjectif au temps objectif ? Le temps peut-il être quantifié ? Compter le temps présuppose-t-il du Temps ? Quel est donc ce « vrai » Temps qui mesure le temps ? Mesurons-nous le temps au moyen du mouvement, et le mouvement au moyen du temps ? Nous n’avons pas encore les réponses à ces questions. Toutefois, la notion de « temps » semble donc supposer à la fois l’idée de changement, de permanence, de simultanéité et de succession… Il y a une vision linéaire du temps et une vision cyclique de l’ordre temporel. En ce sens, c’est peut-être nous qui portons avec nous les contours du temps.

Il s’agit maintenant de se demander à quel niveau les intellectuels de la commune épousent ce Temps historique. L’époque des penseurs solitaires est révolue. On est à l’ère de l’intellectuel collectif. Ce dernier doit passer du comportement accusateur à celui responsable. C’est une responsabilité à l’encontre des fausses représentations de la réalité et des dogmatismes. Les intellectuels aujourd’hui ont pour fonction d’appliquer leur intelligence à la critique du système politique établi. Ils doivent se responsabiliser sur le sens de la vie collective et questionner les armes idéologico-politiques servant à justifier la logique de puissance omniprésente au cœur de la cité. Aujourd’hui, nous assistons impuissants à l’occupation militaire étrangère. Les intellectuels ont un rôle à jouer dans le dévoilement des mécanismes invisibles par lesquels la domination se perpétue. Ils ont également un rôle prépondérant à jouer dans la récupération de notre mémoire historique. Unis et organisés, nous pouvons changer les rapports de domination.

Les medias de la commune ont aussi toute leur place. L’éducation aux medias peut préparer les individus à être des citoyens actifs, responsables, capables de contribuer à l’émancipation de leur communauté. Les medias peuvent participer au développement économique et à la libération de la population. Mais, comment cerner l’éducation aux medias [9] dans les medias face à des messages idéologiques et des impératifs commerciaux auxquels obéissent les medias eux-mêmes ? Cette question peut faire l’objet d’un débat très mouvementé.

Ricarson DORCE



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 25 février 2014 8:17
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref