RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

La magie dans les sociétés primitives (1948)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Hutton Webster, La magie dans les sociétés primitives. (1948) Une oeuvre publiée originalement en 1948. Traduction en français de Jean Gouillard, docteur en théologie. Parie Éditions Payot, 1952, 468 pages. Collection: Bibliothèque scientifique.

Table des matières


PRÉFACE DE L'AUTEUR (1948)



CHAPITRE PREMIER. -
PUISSANCE OCCULTE

Puissance « surnaturelle » ou occulte. - Diffusion de la notion de puissance occulte chez les peuples primitifs ; îles mélanésiennes, Australie, détroit de Torrès, Nouvelle-Guinée et îles adjacentes, Polynésie, Indonésie, Japon, Péninsule Malaise, Annam, Indochine et Birmanie, îles Andaman, Inde, Madagascar, Afrique, Amériques. - Caractéristiques de la notion de puissance occulte. - Notes.

CHAPITRE II. -
MAGIE ET ANIMISME

Double conception de la puissance occulte: manifestation impersonnelle ou personnelle. - La pensée primitive n'a pas la conscience nette de cette distinction. - Êtres spirituels, sources et révélateurs de la magie. - Observances magico-animistes de caractère propitiatoire. - Observances magico-animistes de caractère coercitif. - Êtres spirituels au service du magicien. - Définition de la magie. - Notes.

CHAPITRE III. -
MÉTHODES ET TECHNIQUES DE LA MAGIE

Transmissibilité des qualités de l'objet pris comme tout. - Transmissibilité des qualités inhérentes aux parties détachables et aux appartenances. - Similia similibus curantur. - Les qualités des objets sont facilement rapportées à leur « âme ». - Observances non magiques expliquées par les idées de transmissibilité - La puissance occulte inhérente conçue comme une propriété de certains objets. - Transmission de la puissance occulte inhérente. - Attribution d'une puissance occulte. - Usage de formules, d'actes manuels imitatifs et d'images. - Ces méthodes de transmission se trouvent souvent réunies. - Analogies indicatives ou suggestives. - Les composants du rite magique. - Efficacité attribuée au rite magique. - La magie n'impliquant qu'un acte de volonté humaine. – Le vœu intérieur et l'origine de la magie. - Notes.

CHAPITRE IV. -
LE VERBE MAGIQUE : LES FORMULES

Puissance occulte de la parole. - L'incantation purement jaculatoire. - Personnification verbale. - Langage cryptique ou archaïque des incantations. - Leur mode d'émission. - Efficacité conditionnée par leur répétition exacte. - Rôle des incantations dans la magie primitive. - Puissance occulte des noms de personnes. - Incantations
narratives. - Imprécations. - Serments. - Prières. - Évolution de l'incantation. - Notes.

CHAPITRE V. -
L'OBJET MAGIQUE : LES CHARMES

Les charmes, accumulateurs magiques. - Principes présidant au choix des charmes : expériences fortuites. - Charmes révélés en songe, en vision ou par un signe particulier. - Charmes employés comme spécifiques ; charmes incorporant une puissance occulte indifférenciée. - Cailloux de quartz (cristaux) et autres pierres employés comme charmes. - Reliques animales et humaines. - Moyens d'accroître l'efficacité des charmes. - Conservation des charmes. - Qualités dangereuses attribuées à de nombreux charmes. - Fabrication des charmes par les magiciens. - Charmes liés à un être spirituel ; les sacra. - Fétiches et charmes. - Vogue des charmes dans certains peuples primitifs. - Notes.

CHAPITRE VI. --
LES MAGICIENS

Particularités physiques indiquant le magicien-né. - Vieilles gens douées d'une puissance occulte exceptionnelle. - Condition analogue des individus ayant connu des expériences insolites ou ayant subi divers accidents. - Puissance occulte attribuée aux jumeaux. - Le mauvais œil. - La mauvaise langue. - Particularités mentales indiquant un magicien-né. - Possession de la puissance occulte par certaines personnes ou collectivités. - Les forgerons magiciens. - Puissance occulte des individus rituellement « impurs et des chefs et autres fonctionnaires publics ayant caractère « sacré ». - Notes.

CHAPITRE VII. --
LES MAGICIENS PROFESSIONNELS

Hommes-médecine. - Chamans. - La vraie différence entre ces deux catégories. - Magiciens comparés aux prêtres. - Cumul fréquent des fonctions de magicien et, de chef de culte. - Les profanes magiciens. - Les magiciennes: - Déguisement féminin et magie. - Notes.

CHAPITRE VIII. -
COMMENT ON DEVIENT MAGICIEN

On embrasse la profession d'homme-médecine à la suite d'un rêve, d'une vision ou d'une autre expérience sensible

interprétée comme la visite d'un esprit. - Profession de chaman attachée à la possession par un être spirituel. - Les « familiers » et « auxiliaires » des magiciens. - Puissance occulte des magiciens acquise par héritage, achat ou don. - Initiation rituelle des hommes-médecine et chamans. - Portée des rites initiatiques. - Notes.

CHAPITRE IX. -
LES POUVOIRS DES MAGICIENS

Restrictions observées par les magiciens pour conserver leur puissance occulte. - Acquisition d'une puissance occulte spéciale par nécrophagie ou inceste délibéré. - Magiciens thaumaturges. - Métamorphoses animales. - Pouvoir de volonté. - Costume et équipement des magiciens – séances publiques. - Concours publics. - Rémunération. - Notes.

CHAPITRE X. --
LES FONCTIONS DES MAGICIENS

Rôle important, des hommes-médecine et des chamans dans les communautés primitives. - Ce qu'il devient après leur mort. - Cumul des fonctions magiques et gouvernementales. - Magiciens spécialistes. - Associations de magiciens de caractère souvent secret. - Notes.

CHAPITRE XI. -
LA MAGIE PUBLIQUE

Magie atmosphérique : contrôle du temps et de la pluie. - Ses succès. - Sort des opérateurs malchanceux. - Magie de la fertilité et de la fécondité. - Magie des autres domaines économiques. - Magie des saisons closes et de la protection des biens et ressources. - Magie pour découvrir et punir les individus insociables. - Le rôle de la magie dans les opérations guerrières. - Magie aversive destinée au bien commun. - Notes.

CHAPITRE XII. -
LA MAGIE PRIVÉE

Magie érotique. - Protection de la propriété privée au moyen de charmes et d'incantations. - Conception primitive de la maladie. - Explications de la maladie ; sorcellerie. - Diagnostic du « médecin ». - Maladies que ne traite pas le médecin. - Maladie et esprit de la maladie. - Mesures thérapeutiques; la succion. - Place de la supercherie dans le traitement. - Exorcisme des esprits de la maladie. - Possession ordonnée à des fins curatives. - Transfert d'une maladie à un objet inanimé, un animal ou un « bouc émissaire » humain. - Chasse aux âmes. - Sort du praticien malchanceux. - Spécialisation médicale. - « Empiriques ». - Notes.

CHAPITRE XIIL --
LA SORCELLERIE

Nature. - Sorcellerie locale et sorcellerie étrangère. - Sorciers protégeant leur propre groupe contre la magie noire du dehors. - Sorciers opérant contre leur propre groupe. - Distinction fréquente entre magicien blanc et magicien noir. - Cumul des deux activités par le même magicien. - Raisons d'embrasser la carrière de sorcier. - Méthodes et techniques du sorcier. - Moyens spécialisés pour la pratique de la sorcellerie. - Missions d'animaux. - Êtres spirituels au service des sorciers. - Emploi de poison par les sorciers. - Notes.

CHAPITRE XIV. -
LA SORCELLERIE IMAGINAIRE

Sorcellerie imaginaire. - Sorciers imaginaires (Australie, Nouvelle-Guinée, Mélanésie, Cambodge, Chota Nagpur, Madagascar, Afrique). - Pratique africaine de l'autopsie pour découvrir la puissance maléfique. - Sorciers imaginaires chez les Amérindiens du Nord. - Traits essentiels de la sorcellerie imaginaire. - Forme particulière de la sorcellerie imaginaire répandue en Australie, en Mélanésie et attestée sporadiquement en Indonésie, Afrique et Amérique. - Notes.

CHAPITRE XV. -
LES MOYENS DE DÉFENSE CONTRE LA SORCELLERIE

Moyens prophylactiques et défensifs contre la sorcellerie. - Précautions concernant la magie exuviale maléfique. - Annulation de l'opération par le sorcier lui-même. - Contre-magie à l'adresse du sorcier. - Effets de boomerang de la magie noire. - Recours à la divination pour découvrir le sorcier coupable. - Confessions de sorciers. - Ordalies africaines pour la détection des sorciers. - Le dépisteur de sorciers africain et ses méthodes. - Punition du sorcier convaincu. - Aspects antisociaux de la croyance à la sorcellerie. - Paralyse le progrès culturel. - Instrument d'ordre social. - La croyance à la sorcellerie est souvent une « névrose anxieuse » plutôt qu'une religion vivante. - Notes.

CHAPITRE XVI. -
LA FOI À LA MAGIE

Croyance enracinée à la magie, surtout noire, chez de nombreux peuples primitifs. - Cas sporadiques de scepticisme à l'égard de la magie. - Le magicien n'est pas un simple charlatan. - Mais ses démonstrations comportent une importante proportion de supercherie et d'illusion. - Justifications apportées pour les échecs. - Les coïncidences appuient la croyance à la magie. - Suggestion dans les rites curatifs et dans la pratique de la sorcellerie. -Thanatomanie. - Comment expliquer que la magie ne soit pas plus facilement éventée. - Notes.

CHAPITRE XVII. -
LE RÔLE DE LA MAGIE

La magie, pseudo-science. - Représente toujours un appoint aux routines de la vie quotidienne. - Utilité sociale de la magie. - Découvertes intellectuelles dues à des magiciens. - Magie et médecine. - Magie et beaux-arts. - Magie et origines de la parure. - Peuples primitifs peu touchés par la magie. - Résistance des croyances et des pratiques magiques. - Leur affaiblissement progressif. - La Magie, une des grandes aberrations de l'humanité. - Notes.


Retour au texte de l'auteur: Hutton Webster Dernière mise à jour de cette page le mardi 12 avril 2011 12:33
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref