RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les auteur(e)s classiques »

Léviathan (1651):
Tableau des différents objets de connaissance du chapitre IX


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Thomas Hobbes (1651), Léviathan. Traité de la matière, de la forme et du pouvoir de la république ecclésiastique et civile. Traduit de l’anglais par Philippe Folliot, professeur de philosophie au Lycée Ango de Dieppe en Normandie, à partir de l'ouvrage: LEVIATHAN or the Matter, Forme and Power of A Commonwealth Ecclesiastical and civil by Thomas Hobbes of Malmesbury. London. Printed for Andrew Crooke, 1651.

Télécharger le tableau du chapitre IX
Le tableau au format Word 2001 (.doc) à télécharger : Un fichier de 2 pages en format US Legal, orientation paysage de 64 K.
Le tableau au format PDF (Acrobat Reader: .pdf) à télécharger : Un fichier de 2 pages en format US Legal, orientation paysage de 44 K.
Le tableau au format RTF (rich text format: .rft) à télécharger : Un fichier de 2 pages en format US Legal, orientation paysage de 64 K.

Tableau des différents objets de connaissance

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

La SCIENCE,
c'est-à-dire la connaissance
des consécutions
(qui est appelée
aussi PHILOSOPHIE).

Consécutions des accidents des corps naturels (on appelle cette connaissance la PHILOSOPHIE NATURELLE).

Consécutions des accidents communs à tous les corps naturels, à savoir la quantité et le mouvement.

Consécutions de la quantité et du mouvement indéterminés (connaissance formant les principes, ou les premiers fondements de la philosophie : on la nomme PHILOSOPHIA PRIMA).

PHILOSOPHIA PRIMA.

Consécutions du mouvement et de la quantité déterminés.

Consécutions de la quantité et du mouvement déterminés par ...

la figure

les mathématiques,

la GÉOMÉTRIE.

le nombre,

l'ARITHMÉTIQUE

Consécutions du mouvement et de la quantité des corps considérés spécifiquement.

Consécutions du mouvement et de la quantité des grandes parties de l'univers, tels que la terre et les astres,

la cosmographie,

l'ASTRONOMIE

la GÉOGRAPHIE.

Consécutions du mouvement de corps d’un genre particulier et d’une forme particulière

la mécanique,
la théorie de la pesanteur,

la science des INGÉNIEURS.

l'ARCHITECTURE.

la NAVIGATION.

La PHYSIQUE ou consécutions des qualités.

Consécutions des qualités des corps de passage, qui tantôt apparaissent, et tantôt disparaissent

la MÉTÉOROLOGIE.

Consécutions des qualités des corps permanents.

Consécutions des qualités des astres.

Consécutions de la lumière des astres. De celle-ci, et du mouvement du soleil, s’est constituée la science nommée :

la SCIOGRAPHIE.

Consécutions de l'influence des astres

l'ASTROLOGIE.

Consécutions des qualités des corps fluides qui remplissent l'espace situé entre les astres, tels que l'air ou la substance éthérée.

Consécutions des qualités des corps terrestres.

Consécutions des parties de la Terre auxquelles la sensation fait défaut.

Consécutions des qualités des minéraux, tels que les pierres, les métaux, etc.

Consécutions des qualités des végétaux.

Consécutions
des qualités
des
animaux.

Consécutions des qualité des animaux en général.

Consécutions de la vision

l'OPTIQUE.

Consécutions des sons

la MUSIQUE.

Consécutions des autres sensations.

Consécutions des qualités des hommes en particulier.

Consécutions des passions des hommes

l'ÉTHIQUE.

Consécutions
de la parole...

... dans le fait d'exalter, ou d'abaisser, etc.,

la POÉTIQUE.

... dans le fait de persuader,

la RHÉTORIQUE.

...dans le fait de raisonner,

la LOGIQUE.

... dans le fait de contracter,

la science du JUSTE et de l'INJUSTE.

Consécutions des accidents des corps politiques (on appelle cette connaissance POLITIQUE et PHILOSOPHIE CIVILE).

1. Des consécutions de l'institution des RÉPUBLIQUES, des droits et les devoirs du corps politique, ou du souverain.

2. Des consécutions de l'institution des Républiques, du devoir et du droit des sujets.

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

Retour à l'auteur: Thomas Hobbes Dernière mise à jour de cette page le Vendredi 20 septembre 2002 16:45
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref