À propos
 

Philosophie
du fondateur


Partenaires

Événements

Album-photos

Couverture médiatique

Commentaires
des visiteurs


On pointe sur nous...

Site pédagogique de
Jean-Marie Tremblay


Textes de
Jean-Marie Tremblay


Droits d'auteur

Bibliothécaires / Librarians
 

 






Le 13 novembre 2015, nous présentions aux membres de la Fondation de l'UQAC, ainsi qu'au recteur, au vice-recteur à l'enseignement, à la recherche et à l'innovation, ainsi qu'à plusieurs dirigeants de grandes entreprises, membres de la Fondation de l'UQAC.

Voir le document de présentation des Classiques des sciences sociales remis à chacun des membres présents de la Fondation.


1. Bref historique des Classiques des sciences sociales.
2. Son organisation.
3. Son rayonnement international.
4. L'avenir des Classiques des sciences sociales n'est pas viable avec le modèle actuel d'organisation et de fonctionnement. Il nous faut penser à une permanence puisque son fondateur vieillit.


  Le texte de notre présentation au format PDF (Acrobat Reader) à télécharger (Un fichier de 27 pages et de 6,8 Mo.)



La diffusion du 6,000e titre dans Les Classiques des sciences sociales.




Voir les photos dans l'album souvenirs des Classiques des sciences sociales.

Guy Coutu, 1992.
Jean-François Hébert,
1998.
L'Abbé François Pilote,
1952.
Russel Aurore Bouchard,
1992.
Comité des terres de la Couronne, 1828.
L'édition numérique de ces ouvrages a été facilité grâce à une subvention en 2015 de l'AREF,
l'Association des professeur(e)s retraité(e)s de l'enseignement collégial
affiliés à la FNEEQ-CSN.

Colloque
Ouvrir la science pour mieux la partager,
du Nord au Sud de la Francophonie
.
organisé par l'Association science et bien commun,
au Musée de la civilisation
, Québec, vendredi, le 11 septembre 2015.



Voir les photos dans l'album souvenirs des Classiques des sciences sociales.

Résumé

La science contemporaine aspire à l'universalité, mais, d'une part, les données scientométriques montrent plutôt une science concentrée dans les universités des pays anglo-saxons et, d'autre part, de nombreuses publications scientifiques restent inaccessibles aux chercheurs des pays du Sud et aux citoyens non chercheurs du monde entier. Peut-on ouvrir la science pour mieux la partager et la rendre véritablement universelle? Ce questionnement est au coeur de ce qu'on appelle le mouvement de la science ouverte, qui se propose comme cadre normatif alternatif à celui de la science conventionnelle. Ce colloque réunit des chercheurs du Nord et du Sud de la Francophonie qui partageront leurs réflexions sur ce que pourrait être cette science ouverte, inclusive, aspirant à un véritable universalisme.

Thème

Selon l'éthos de la science moderne décrit dans le célèbre article de Robert Merton (1942), la science a pour vocation l'universalité. Pourtant, les classements des revues scientifiques et les palmarès des universités montrent constamment une immense prépondérance de la science en anglais, produite et publiée dans les universités anglophones des pays du Nord sur des thèmes qui intéressent les scientifiques et les décideurs de ces pays. D'autre part, les articles scientifiques qui servent à communiquer, diffuser et évaluer cette science anglo-saxonne sont souvent inaccessibles aux personnes qui ne sont pas rattachées à ces universités, notamment les citoyens et citoyennes qui ne font pas de recherche (même s'ils la financent par leurs impôts) et les membres des universités des pays du Sud qui n'ont pas les moyens de s'abonner à ces revues. Les jeunes chercheurs et chercheuses du monde entier se persuadent qu'il faut publier en anglais dans des revues appartenant à des éditeurs commerciaux pour améliorer leur cv. La science contemporaine est-elle vraiment universelle ? On peut en douter.

Peut-on ouvrir cette science fermée à ceux et celles qui ne sont pas dans son orbite pour mieux la partager et la rendre véritablement universelle ? Ce questionnement est au coeur de ce qu'on appelle le mouvement de la science ouverte, qui se propose comme cadre normatif alternatif à celui de la science conventionnelle. Bien qu'hétérogène dans ses pratiques et ses valeurs, la science ouverte propose l'idéal du libre partage des connaissances. Dans sa forme "engagée", elle cherche à valoriser le droit de publier dans sa langue, le travail collaboratif, la justice cognitive, le rapprochement entre la science et la société; en bref, elle voit la science comme un « bien commun ». Le mouvement du libre accès aux publications scientifiques (par le biais des revues ou des dépôts institutionnels) fait partie de la science ouverte, mais aussi la création de lieux alternatifs de recherche (tels les laboratoires ouverts, les laboratoires vivants et les boutiques de sciences), l'ouverture et le partage des données de recherche et bibliographiques, l'écriture scientifique collaborative, le recours au web 2.0 et aux réseaux sociaux pour valoriser les recherches, l'intérêt pour les savoirs locaux, les sciences citoyennes et participatives, la critique des pratiques conventionnelles d'évaluation par les pairs et la priorité accordée aux logiciels libres et aux licences ouvertes.

À quoi pourrait ressembler cette science ouverte, inclusive, aspirant à un véritable universalisme? Quels sont les obstacles à dépasser et les potentialités à explorer? Ce colloque réunit des chercheurs et des chercheuses du Nord au Sud de la Francophonie qui proposeront leurs réflexions et témoignages sur, entre autres, le libre accès et ses différentes modalités au Québec et en Afrique francophone, la science ouverte comme outil de développement durable, les obstacles aux pratiques scientifiques ouvertes, les rapports entre science et démocratie au nord et au sud de la Francophonie.




Le 14 avril 2014, le Comité exécutif de l'Université du Québec à Chicoutimi, sur recommandation du département des sciences humaines et du Décanat de la recherche et de la création, a octroyé au fondateur des Classiques des sciences sociales, Jean-Marie Tremblay, le statut de “professeur associé.”





Jeudi, le 28 novembre 2013.
Participation des Classiques des sciences sociales
à la journée “
Les rencontres science et société de Québec
le 28 novembre au Musée de la civilisation
organisée par
l'Association Science et bien commun.

Kiosque des Classiques des sciences sociales à partir de 13h
et participation à 14h 30 à une
table ronde:
“Comment favoriser le libre accès aux publications scientifiques?”




Montréal, Québec, les 13-14-15 octobre 2013.
Participation au 2e Forum mondial des sciences sociales

dans le cadre du panel organisé par Dr Nathalie Casemayer (McGill)
et Émilie Tremblay, doctorante en sociologie à l'UQAM,

Diffusion du savoir libre et francophonie :
diversité ou occidentalocentrisme ?



RECONNAISSANCE:

Le titre de Chevalier de
l'Ordre National du Québec
.
est accordé à Jean-Marie Tremblay
6 juin 2013.

Candidature présentée par
Maude Thériault, proposante, architecte-urbaniste et professeure d'histoire au Cégep de Chicoutimi, et Charles Bolduc, appuyant, professeur de philosophie au Cégep de Chicoutimi et candidat au doctorat en philosophie.

L'Ordre national du Québec est la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec. L'Ordre national du Québec est composé de personnes à qui le gouvernement a conféré le titre de Grand Officier, d'Officier ou de Chevalier de l'Ordre.

1)
La question clé à laquelle doivent répondre mes présentateurs est la suivante: "Qu'est-ce que le candidat à fait pour le Québec?" Cela déjà décide de mon admissibilité comme candidat au rang de chevalier.

2)
2e question: "Ce grand fait ou ces grandes actions ont-ils un retentissement prolongé? Qu'ont-ils fait pour rendre le Québec honorable, enviable?"



Québec: Université Laval.
Lundi, le 6 mai 2013.

Participation, dans le cadre du
81e Congrès de l'ACFAS, au colloque organisé par l'Association Science et bien commun, “La révolution de la science ouverte et de l'accès libre. État des débats et des enjeux”. La conférence s'intitulait: “Publications scientifiques et tyrannie de la diffusion: le cas de la bibliothèque numérique «Les Classiques des sciences sociales?»”.




Mercredi, le 13 février 2013.

Lancement de la nouvelle collection “Sciences de la nature, dirigée par Simon Villeneuve, professeur de physique et d'astronomie, dans
Les Classiques des sciences sociales au Cégep de Chicoutimi, en présence d'Olier Raby, professeur de sciences et l'un des plus importants contributeurs de l'encyclopédie Wikipédia dans la francophonie.


Invité par Mme Lyne Da Sylva, professeure agrégée, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information, Université de Montréal, à donner une
conférence sur la thématique des bibliothèques numériques, notamment des Classiques des sciences sociales, dans le cadre du colloque de l'Association des bibliothécaires du Québec qui se tiendra à Montréal à l'intérieur du 80e Congrès de l'ACFAS, du 7 au 11 mai 2012.



Décès du Père jésuite, Éric de Rosny,
à Lyon, samedi, le 3 mars 2012.
Colloque Québec/Copyleft
Vendredi le 27 mai 2011, au Cégep de Chicoutimi.

Un colloque d'une journée est organisée au Cégep de Chicoutimi,
vendredi le 27 mai 2011. L'entrée est gratuite et ouverte à tous.

Une utilisation pédagogique
des Classiques des sciences sociales


par Jean-Marie Tremblay
24 mai 2011.


15e colloque annuel de l'Association des professeurs d'histoire des collèges du Québec, au Cégep de Chicoutimi, 26 au 28 mai 2010. Intervention de Jean-Marie Tremblay, jeudi le 27 mai 2010: “
Les Classiques des sciences sociales, une bibliothèque numérique originale. 2000-2010.”



Participation au colloque:
Wikipédia:
la valeur d'une encyclopédie
libre et virtuelle
.
Vendredi, 7 mai 2010
au Cégep de Jonquière, local 310,2

Inauguration de la nouvelle collection, ANTHROPOLOGIE MÉDICALE, à l'occasion de la visite à Chicoutimi, les 8 et 9 octobre 2008, de Jean Benoist. M. Benoist dirigera cette nouvelle collection.


Présentation des Classiques des sciences sociales au 74e congrès mondial de l'IFLA, le Congrès mondial des bibliothèques et de l'information. Québec, 13 août 2008.

Par Jean-Marie Tremblay, fondateur
et Gilles Caron, directeur retraité de la bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l'UQAC, et membre du Conseil d'administration des Classiques des sciences sociales.

Présentation des Classiques des sciences sociales au colloque annuel de l'Association des collèges privés du Québec. Mont-Sainte-Anne, le 27 mai 2008, sous le thème: “D'hier à demain.”

Jean-Marie Tremblay, fondateur
Michel Maldague, directeur de la collection: “Les sciences du développement.”




Tableau d'honneur décerné à Jean-Marie Tremblay”. Revue du MAUSS.” 2007/2, no 30, pp. 491-495.
Paris: Les Éditions La Découverte.

Assemblée de fondation des Classiques des sciences sociales
le 28 novembre 2006
et photographie-souvenir des membres
du premier conseil d'administration.

La bibliothèque numérique, LES CLASSIQUES DES SCIENCES SOCIALES, est enfin incorporée en ORGANISME À BUT NON LUCRATIF.

Le 16 août 2006, le Gouvernement du Québec accordait aux Classiques des sciences sociales ses lettres patentes l'incorporant en organisme à but non lucratif (OBNL), en vertu de la Loi sur les compagnies, Partie III (L.R.Q., chapitre C-38, art. 218).
MM. Bernard Côté, consultant, Daniel Larouche, historien, Daniel Paiement, architecte-urbaniste et Michel Savard, biologiste, se sont joints à moi à titre de requérants.

Le 22 août 2006, je recevais chez-moi, ces lettres patentes et suis heureux de vous en faire part. Cela vous permettra ainsi de prendre connaissance de la mission que nous poursuivons déjà depuis 1999, mais maintenant officialisée.

par Jean-Marie Tremblay, sociologue,
fondateur des Classiques des sciences sociales.

Chicoutimi, Ville de Saguenay, Québec.
Mercredi, le 23 août 2006.
Alexandrie, 12-15 mars 2006 :
Colloque
Transmission des connaissances, des savoirs et des cultures


Le Caire, mars 1406. Un cadi, Adb er-Rahman Ibn Khaldoun, meurt, à soixante-quatorze ans. Il avait été homme d’État, premier ministre, prisonnier de Tamerlan, mais aussi historien, philosophe, sociologue, professeur, poète. Il avait écrit l’Histoire des Arabes, l’Histoire des Berbères. Il avait rassemblé ses idées dans un livre composé à Tlemcen, les Prolégomènes à l’Histoire universelle, ouvrage majeur de la civilisation islamique.

Alexandrie, mars 2006, six cents ans après. L'université Senghor d'Alexandrie et la Bibliotheca Alexandrina, le Centre international de documentation et d'échanges de la francophonie (CIDEF, Québec) et l'Agora francophone internationale (AFI, Paris) organisent un colloque sur Transmission des connaissances, des savoirs et des cultures. Les Classiques des sciences sociales y participent.

Pour marquer cette participation, pour rapprocher des cultures tant caricaturées, pour commémorer le six centième anniversaire de la mort de ce grand penseur qu’est Ibn Khaldoun,
Les Classiques des sciences sociales présentent l’édition numérique des Prolégomènes, dans la traduction en Français de W. de Slane.


Voir: l'oeuvre de Delphine Berroneau, Les bibliothèques numériques. D'hier à aujourd'hui, la transmission d'un savoir (2005). Mémoire de Master Ingénierie des Médias pour l'Education: UFR Lettres et Langues – Université de Poitiers [Autorisation accordée le 13 octobre 2005 par l'auteure et son directeur de mémoire, Jean-François Cerisier, de l'Université de Poitiers]

Voir: Jean-Pierre Côté [Directeur général, Direction générale des bibliothèques, Université de Montréal], Entre deux utopies: la bibliothèque virtuelle.” Un article publié dans l’ouvrage sous la direction d’André Turmel, Culture, institution et savoir. Culture française d'Amérique, pp. 181-204. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1997, 230 pp. [Autorisation formelle accordée par l’auteur de diffuser cet article le 20 janvier 2006.]

C'est le 5e anniversaire du site des Classiques !

Le 17 octobre 2005, c'est l'inauguration officielle du nouveau site des Classiques des sciences sociales.
Pour l'occasion, un événement médiatique est organisé par la ville de Saguenay
et nous en profitons pour souligner le 5e anniversaire du site.
Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : Événement 5e anniversaire !


Jean-Marie Tremblay ainsi que plusieurs personnes reliées de près ou de loin au site des Classiques
étaient présents à l'ACFAS pour témoigner de l'influence du site dans le monde du savoir.

Texte de l'allocution de M. Marc-Adélard Tremblay,
anthropologue, professeur émérite
et ancien doyen de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval:
Les Classiques des sciences sociales:
une bibliothèque virtuelle en voie de réalisation
”.
À lire.

Le fondateur des Classiques des sciences sociales s'est mérité, le 13 avril 2005,
le prix Laure-Gaudreault dans le cadre du
Mérite scientifique régional 2005 du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Ce prix est décerné à une personne ou à groupe de personnes
qui se sont distinguées de façon particulière
dans le secteur des sciences humaines.

Pour plus d'information, visiter la page de Jean-Marie sur le sujet :
Mérite scientifique régional 2005 du Saguenay - Lac-Saint-Jean
Une conférence sur le site des Classiques des sciences sociales
a eu lieu au 31e Congrès de l'ASTED qui avait pour titre
« L'usager : ses exigences et nos perspectives »

Consultez la page suivante pour plus de détails :
Les «Classiques des sciences sociales» :
une expérience originale d'édition numérique
de livres francophones en sciences sociales.

Retour à la page des bénévoles Dernière mise à jour de cette page le mardi 1 décembre 2015 19:42
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref