Les Classiques des sciences sociales


À propos
 

 

 


Les Classiques des sciences sociales
ou l’accès libre à notre patrimoine intellectuel en sciences sociales et en philosophie.

par Jean-Marie Tremblay
mardi, le 8 mai 2012.

Pour télécharger le texte de 10 pages, au format désiré,
cliquer sur le fichier de votre choix ci-dessous:
Fichier Word (.doc): 420 K.
  Fichier Acrobat (.pdf): 204 K.
Fichier .rtf: 4.5 Mo.

Voir les photographies du colloque.


Mardi, Congrès de l’ACFAS, 8 mai 2012.
Colloque 633 - Bibliothèques numériques :
au carrefour des disciplines et des institutions,
Palais des congrès – 515B.

Bonjour,

Il n’est pas du tout évident de décrire correctement ce que sont Les Classiques des sciences sociales en quelques trente (30) minutes. Je vais faire de mon mieux.


Historique


Cette aventure remonte au début des années 1990. C’est à peine 5 ans après l’arrivée du Macintosh 128 d’Apple.

Lorsque nous avons obtenu notre premier laboratoire informatique à la bibliothèque de mon collège, je me suis dit que je pourrais faire découvrir bien plus facilement les sciences sociales et la philosophie à nos étudiants des sciences humaines si je mettais à leur disposition, en version numérique, de nombreuses études en sociologie, anthropologie, criminologie, histoire, science politique, économie politique, travail social et aussi en philosophie.

Je souhaitais qu’ils découvrent ces disciplines, qu’ils les aiment et qu’ils comprennent l’importance d’être bien outillé pour décrire, comprendre, expliquer la réalité sociale. Les sciences humaines cherchent à décrire et expliquer les phénomènes sociaux et les comportements humains. Mais je voulais aussi qu’ils réfléchissent sur la question du sens.

Je voulais qu’ils découvrent les cultures, les problèmes sociaux, les phénomènes politiques, l’histoire, les civilisations et quoi de mieux qu’une banques de textes numériques à l’orée d’une civilisation du numérique!

Pourquoi le nom des Classiques des sciences sociales ? Tout simplement pour faire court, d’un côté, mais aussi et surtout parce que je souhaitais mettre en relation les travaux des fondateurs et grands intellectuels en ces domaines  avec ceux des chercheurs et professeurs contemporains.

Vous imaginez pouvoir lire Ferri, Lombroso, Garofalo en criminologie,  mais aussi ceux de Denis Szabo,  Maurice Cusson, Jean-Paul Brodeur, Marc Ouimet. De même en sociologie, Durkheim, Guy Rocher, par exemple, en anthropologie, Marcel Mauss et Saladin d’Anglure, etc. etc. En économie politique, Keynes, Walras, Marx, Louis Gill !

C’était mon intention originale.

Et pour y arriver, j’allais utiliser mon temps libre pour développer cette banque de textes qui allait devenir, à partir de 2000 grâce à la coopération de l’Université du Québec à Chicoutimi, une véritable bibliothèque numérique, accessible en ligne partout dans le monde.

Nous sommes incorporés depuis 2006 en organisme à but non lucratif dont la mission est de “donner accès librement et gratuitement” aux œuvres en sciences sociales et en philosophie de langue française. Ainsi, quoi qu’il m’arrive, Les Classiques des sciences sociales demeureront un bien public, contrairement aux Google books de ce monde.

Plus de 200,000 heures de travail bénévole ont été consacrées à ce jour au développement de cette bibliothèque numérique. Moi-même, j’y consacre environ 2,500 heures par années depuis 1993.


Caractéristiques principales


Les Classiques des sciences sociales sont une vraie bibliothèque, numérique, c’est vrai, mais une vraie bibliothèque quand même. Pas une bibliothèque idéologique, mais une bibliothèque ouverte à tous les courants de pensée.

Cette bibliothèque possède un index d’auteurs, des collections, des œuvres référenciées, une fonction de recherche, une section NOUVEAUTÉS ou AJOUTS. On y retrouve aussi un bloc-nouvelles ainsi que les pages dédiées aux bénévoles.

Chaque œuvre diffusée dans Les Classiques des sciences sociales possède sa propre fiche de catalogage, confectionnée par le personnel de la bibliothèque de l’UQAC, chaque œuvre est intégrée au catalogue des bibliothèque de l’UQAC et ces fiches de catalogage sont distribuées gratuitement à toutes les institutions qui souhaitent intégrer, dans leur catalogue, ces fiches.

Grâce aux métadonnées incorporées sur chacune des pages web d’une œuvre, toutes les œuvres diffusées dans Les Classiques des sciences sociales sont visibles sur le Net.

Vous recherchez une publication en criminologie, sur la délinquance juvénile, sur la famille, tapez “sociologie de la famille”, “anthropologie médicale” ou simplement “criminologie” et vous verrez apparaître les oeuvres sur ce sujet diffusées dans Les classiques des sciences sociales.
Tapez “le peuple Wayana” et vous trouverez les publications de Jean Chapuis, anthropologue.
Tapez “finances publiques du Québec” et vous trouverez le dossier des Classiques des sciences sociales sur les finances publiques et la dette du Québec, notamment les travaux de Louis Gill, économiste et professeur associé, UQAM.
Tapez “idéologies au Canada français” et vous accéderez à toutes les oeuvres diffusées dans les Classiques des sciences sociales sur le sujet



Ou, si vous connaissez le titre d’une publication, tapez-le dans la fenêtre de recherche de votre navigateur ou Google et vous la trouverez immédiatement si elle est disponible dans Les Classiques des sciences sociales.

L’idée, c’est de diffuser l’ensemble de l’œuvre d’un chercheur ou d’un professeur d’université. Imaginez pouvoir accéder à tous les livres du Frère Untel, Léon Dion, Gérard Bergeron, Vincent Lemieux, Martin Blais, Marc-Adélard Tremblay, Guy Rocher, Nicole Laurin-Frenette, Renée Dandurand ! Aux principales œuvres de Durkheim!

Les Classiques des sciences sociales sont organisées en sept (7) collections principales :


1. Les auteurs classiques (Durkheim, Mauss, Freud, Montesquieu, Marx, etc)

2. Les auteurs contemporains (Guy Rocher, Marc-Adélard Tremblay, Anne Legaré, Léon Dion, Gérard Bergeron, etc.)

3. Méthodologie, collection dirigée par mon ami, Bernard Dantier, sociologue, à l’Institut pédagogique de Paris.

4. Histoire régionale du Saguenay-Lac-St-Jean, parce c’est notre point d’ancrage.

5. Désintégration des régions, animée par mes amis Charles Côté (sociologue), Daniel Larouche (historien) et Mario Tremblay (syndicaliste).

6. Sciences du développement dirigée par M. Michel Maldague, ingénieur et professeur émérite de l’Université Laval.

7. Documents (pour les inclassables ou documents servant de matériaux de recherche). Tels les discours précédant l’adoption de la loi de 1905 en France séparant l’Église et l’État.


Pour donner le goût de découvrir cette caverne d’Ali-baba, la bibliothèque comporte plusieurs sous-collections ou portes d’entrée :


1- la collection “sociologie de la santé”,
2- la collection “anthropologie médicale”, dirigée par Jean Benoist, médecin et anthropologue
3- la collection “Les sociétés créoles”, dirigée par Jean Benoist…
4- la collection “Criminologie”,
5- la collection “sociologie de la famille”,
6- la collection “Chine ancienne”,
7- la collection “Révolution française”,
8- la collection “civilisation arabe”,
9- la collection “civilisation de l’Inde”.


Achalandage

- 2 millions de pages consultées mensuellement, soit en 80,000 et 120,000 pages web consultées quotidiennement;
- Autour de 350,000 visiteurs par mois ou environ 12,000 par jour;
- Une bande passante de 50 à 100 giga octets par jour.
- À ce jour, les œuvres diffusées sur le site des Classiques ont été téléchargées plus de 25 millions de fois depuis 2003.


TÉLÉCHARGEMENTS 2003-2012

Collections:

Téléchargements

Les auteurs classiques

14 428 874

Auteurs contemporains

6 712 869

Méthodologie

394 861

Documents

288 854

Désintégration des régions

189 784

Sciences du développement

117 960

Histoire du Saguenay-Lac-St-Jean

65 004



Collection

Année

(4 premiers mois)

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

CLASSIQUES

497 986

1 130 624

1 153 606

1 364 475

1 558 407

1 613 016

1 544 386

1 872 739

2 590 079

1 103 556

CONTEMPORAINS

32 472

198 407

362 746

524 098

733 536

854 362

870 285

1 129 837

1 434 804

572 322

Méthodologie

10 384

24 893

22 140

41 479

55 195

60 457

65 076

78 876

36 361

(6 mois)




Les Classiques des sciences sociales, c’est la démocratisation des savoirs. Permettre aux générations futures d’accéder à ce patrimoine intellectuel tout en le faisant découvrir à nos contemporains, d’ici comme ceux des pays moins bien nantis en bibliothèque. C’est notre idéal.

Et nous y arrivons grâce à la coopération des chercheurs, professeurs d’université, la coopération de l’Université du Québec à Chicoutimi et le soutien de la municipalité de Sagnenay et du Cégep de Chicoutimi.

Merci.

Pour faciliter la diffusion en direct de la collation des grades sur internet, l'accès aux Classiques des sciences sociales a été interrompu les 28-29-30 avril 2012, la bande passant étant largement utilisée par Les Classiques des sciences sociales. J'ai reçu de nombreux courriels d'internautes inquiets de la disparition subite de notre bibliothèque sur le Net. J'ai même reçu un téléphone d'un professeur de l'Université de Bruxelles inquiet de ne plus pouvoir accéder aux Classiques des sciences sociales. Voici un des courriels reçu cette fin de semaine-là.
Ces courriels vous donnent une idée de l'appréciation de la cathédrale intellectuelle que nous édifions.


De :                 mariefrancoise.iwaniukowicz@yahoo.fr
Objet :           Demande
Date :
            29 avril 2012 10:19:00 HAE
À :                   Jean-Marie_Tremblay@uqac.ca
Répondre à :   mariefrancoise.iwaniukowicz@yahoo.fr


Bonjour Monsieur le Professeur,

Je découvre avec stupeur et regret que les classiques des sciences sociales ne sont plus en accès libre sur l'Internet. Thésarde tardive (ancienne enseignante de philosophie), je me suis lancée, à ma retraite, dans une thèse sur les droits de l'enfant; j'étais une fervente adepte de votre site qui me permettait de compléter ou d'approfondir ma culture en sciences sociales et  ne manquais jamais de signaler à mes collègues  votre beau travail. Je dois avouer que je me sens à présent orpheline de cette  bibliothèque extraordinaire qui mettait instantanément et où que l'on soit (actuellement je séjourne en Pologne) de véritables trésors à la disposition de chacun et oeuvrait magnifiquement au progrès des valeurs intellectuelles.

Le site est-il effectivement fermé? Fonctionnerait-il à partir d'un autre adresse?

Je serais très heureuse de lire votre réponse

Merci pour toutes ces ouvertures que vous avez rendu possibles

Avec l'expression de ma profonde reconnaissance

Marie-Françoise IWANIUKOWICZ

Strasbourg- France


De :                 mariefrancoise.iwaniukowicz@yahoo.fr

Objet :             Re : Demande

Date :               29 avril 2012 12:08:29 HAE

À :                    Jean-Marie_Tremblay@uqac.ca

Répondre à :    mariefrancoise.iwaniukowicz@yahoo.fr

Merci, cher Monsieur le Professeur, à la fois pour votre réponse si rapide et si sympathique, et pour cette bonne nouvelle qui m'a remplie d'une joie immense: j'y puise un nouvel enthousiasme pour poursuivre mon travail un peu poussif ces derniers temps. Je vous adresse mes meilleurs voeux de bonne continuation d'une si belle oeuvre et vous souhaite d'aussi bonnes surprises que celle que vous m'avez ainsi offerte, pour illuminer les jours à venir

Merci infiniment

Marie-Françoise Iwaniukowicz


Retour à la page des bénévoles Dernière mise à jour de cette page le samedi 12 mai 2012 8:01
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref