RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

LE P.Q. ET LE SOCIAL.
Éléments de bilan des politiques sociales du gouvernement du Parti québécois, 1976-1982
. (1983)
Avant-propos de l'auteur


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'Yves Vaillancourt, avec la collaboration d'Annie Autonès, LE P.Q. ET LE SOCIAL. Éléments de bilan des politiques sociales du gouvernement du Parti québécois, 1976-1982. Montréal: Les Éditions Albert-Saint-Martin, 1983, 165 pp. Une édition numérique réalisée par mon épouse, Diane Brunet, bénévole, guide de musée retraitée du Musée de la Pulperie de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur le 23 mai 2005]

[7]

LE P.Q. ET LE SOCIAL

Avant-propos de l'auteur

Les origines lointaines de ce texte remontent à l'été 1981 lorsque, à la suite d'une demande de la professeure Jackie Ismaël de l'Université de Calgary, j'ai accepté de présenter une communication sur les politiques sociales au Québec, à un congrès sur les politiques sociales provinciales (« Provincial Social Welfare Policy »), qui devait avoir lieu au début de mai 1982. Disposant de beaucoup de latitude pour déterminer le sujet de ma communication, j'ai décidé de préparer et de présenter un bilan de la performance du gouvernement du Parti québécois dans le champ des politiques sociales au cours des six dernières années, en pensant qu'un tel sujet, [8] traité dans une perspective critique, pourrait susciter un certain intérêt chez des universitaires et des praticiennes sociales anglophones.

Effectivement, au début de mai 1982, je me suis retrouvé au congrès de Calgary où j'ai présenté la communication prévue, en m'appuyant sur des notes que j'avais préparées au printemps. À la fin du congrès, les organisateurs m'ont demandé de préparer un texte plus développé devant être inséré dans les actes du congrès. C'est ainsi que pendant les mois de juin, août et septembre derniers, j'ai travaillé à la rédaction de ce texte, en bénéficiant de la collaboration précieuse d'une infatigable assistante de recherche, Annie Autonès.

J'aimerais préciser que même si le congrès de Calgary a constitué le prétexte de la mise en chantier de ce texte, il n'en demeure pas moins que dans toutes les étapes de la production de ce texte, j'ai été dynamisé par l'objectif de produire un texte qui pourrait également constituer un instrument de travail utile pour des Québécoises et des Québécois intéressés au domaine des politiques sociales. Dans le prolongement d'habitudes que j'ai développées depuis une dizaine d'années de recherche militante sur les politiques sociales, je privilégie comme destinataires de ce document des intervenantes et des intervenants du mouvement ouvrier et populaire et du mouvement des femmes, des praticiennes et des praticiens critiques du réseau des affaires sociales, des étudiantes, des professeures, des chercheuses qui dans les cégeps, les universités et d'autres lieux [9] s'intéressent à analyser les politiques sociales dans une perspective d'option pour les classes populaires. Les lectrices et lecteurs de ce texte tiendront compte du fait que la rédaction de la première partie a été terminée à la fin de juin 1982 tandis que celle de la deuxième partie et de la conclusion a été terminée à la fin de septembre 1982. En conséquence, l'analyse de la pratique gouvernementale du P.Q. ne tient pas compte des événements importants qui se sont développés depuis octobre 1982.

Yves Vaillancourt

Le 17 janvier 1983

[10]



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 26 janvier 2017 14:13
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref