RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

La « vida loca »: délinquance et destinée” (2002)
Références bibliographiques


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Pierre Tremblay et Paul Philippe Paré, “La «vida loca»: délinquance et destinée”. Montréal: École de criminologie, Université de Montréal, 2002, 25 pp. [Autorisation accordée par M. Pierre Tremblay le 16 décembre 2006 de diffuser toutes ses publications dans Les Classiques des sciences sociales.]

Références bibliographiques

AGNEW, R. 1992. “Foundation for a General Strain Theory of Crime and Delinquency” Criminology 30 : 47-87.

BLUMSTEIN A., COHEN J., ROTH J.A., VISHER C. A. 1986. Criminal Careers and “Career Criminals”, Washington : National Academy Press.

CHAPPELL D. et Graham L. P. 1985. Police Use of Deadly Force : Canadian Perspectives. Toronto : Centre de criminologie, Université de Toronto.

CORDEAU G. 1989a. « Les règlements de compte au Québec et les mécanismes de la dissuasion endogène » Revue canadienne de criminologie 31 : 253-279

CORDEAU G. 1989b. « Les homicides entre délinquants : une analyse des conflits qui provoquent des règlements de comptes » Criminologie 22 : 13-34.

CORDEAU G. 1990. Les règlements de compte dans le milieu criminel québécois de 1970 à 1986. Thèse de doctorat, École de criminologie, Université de Montréal.

CUSSON M. 1998. Criminologie actuelle. Paris : Presses Universitaires de France.

CUSSON M. et CORDEAU G. 1994. « Le crime du point de vue de l’analyse stratégique », Pp.91-112 in Traité de criminologie empirique, sous la direction de D. Szabo et M. Leblanc. Montréal : Presses de l’Université de Montréal, Montréal.

FARRINGTON D. P. 1995. “Crime and Physical Health : Illnesses, Injuries, Accidents and Offending in the Cambridge Study” Criminal Behaviour and Mental Health 5 : 261-278.

EVANS T.D., CULLEN F.T., BURTON V.S., DUNAWAY R.G. BENSON M.L. 1997. “The Social Consequences of Self-control : Testing the General Theory of Crime” Criminology 35 : 475-504.

FARRINGTON D.P. et WIKSTROM P-O. 1994. “Criminal Careers in London and Stockholm : A Cross-National Comparative Study”, Pp. 65-90 in Cross-National Longitudinal Research on Human Development and Criminal Behaviour, sous la direction de E.G.M. Weitekamp et H.J. Kerner. Dordrecht : Kluwer.

FERGUSSON D. M. et LYNSKEY M. T. 1995. “Antisocial Behaviour, Unintentional and Intentional Injuries during Adolescence” Criminal Behaviour and Mental Health,5, 312-329.

GOTTFREDSON M. R. 1984. Victims of Crime : The Dimensions of Risk. Londres : HMSO. 24

GOTTFREDSON M. R. et HIRSCHI T. 1990. A general theory of crime. Stanford : Stanford University Press.

HIRSCHI T. et GOTTFREDSON M. R. 1994. “The Generality of Deviance”, Pp. 1-22 in The generality of deviance, sous la direction de T. Hirschi et M.R. Gottfredson.. New Brunswick : Transaction.

HODGINS S. et CÔTÉ G. 1990. “Prévalence des troubles mentaux chez les détenus des pénitenciers du Québec” Santé mentale au Canada 38 : 1-5.

HODGINS S. et CÔTÉ G. 1991. “The Mental Health of Penitentiary Inmates in Isolation” Revue canadienne de criminologie, 33 : 175-182.

JUNGER M., TERLOW G-J. et VAN DER HEIJDEN P. G. M. 1995. “Crime, Accidents and Social Control” Criminal Behaviour and Mental Health , 5 : 386-410.

LATTIMORE P.K., LINSTER R., MACDONALD J. M. 1997. “Risk of Death among Serious Young Offenders” Journal of Research in Crime and Delinquency, 24 : 187-209.

LAUB J. H. et VAILLANT G. E. 2000. “Delinquency and Mortality : A 50-Year Follow-Up Study of 1,000 Delinquent and Non-Delinquent Boys” American Journal of Psychiatry 157 :96-102.

LEBLANC M., CÔTÉ G. et LOEBER R. 1991. “Temporal Path in Delinquency : Stablity, Regression and Progression Analyzed with Panel Data from an Adolescent and a Delinquent Male Sample” Revue canadienne de criminologie 33 : 23-44.

LEBLANC M. 1994. “Low Self- and Social Control Predictors and Crime Escalation”, Pp. 149-176 in Cross-National Longitudinal Research on Human Development and Criminal Behavior sous la direction de E.G.M. Weitekamp et H-J. Kerner. Dordrecht : Kluwer..

LOEBER R. et LEBLANC M. 1990. “Toward a Developmental Criminology” Pp. 375-473, in Crime and Justice : An Annual Review of Research, sous la direction de M. Tonry et N. Morris. Chicago : University of Chicago Press.

MOTIUK L. L. et PORPORINO F. J. 1991. La prévalence, la nature et la gravité des problèmes de santé mentale chez les détenus de sexe masculin sous responsabilité fédérale dans les pénitenciers du Canada. Ottawa : Direction de la recherche et des statistiques, Service Correctionnel du Canada.

McCARTHY B. et HAGAN J. 1995 “Getting into Street Crime : The Structure and Process of Criminal Embeddedness” Social Science Research 24 : 63-95.

MORSELLI C. (2001) Contacts, Opportunities and Crime : Relational Foundations of Careers in Criminal Forms of Enterprise. Thèse de doctorat, École de criminologie, 25

Université de Montréal.

SAMPSON R. J.. et LAURITSEN J. L. 1990. “Deviant Lifestyles, Proximity to Crime and the Offender-Victim Link in Personal Violence” Journal of Research in Crime and Delinquency 27 : 110-139.

SATTAR G. 2001. Rates and causes of death among prisoners and offenders under community supervision. Londres : Home Office Research Study No.231.

STATTIN H. et ROMELSJO A. 1995. “Adult Mortality in the Light of Criminality, Substance Abuse and Behavioural and Family-Risk Factors in Adolescence” Criminal Behaviour and Mental Health 5 : 279-311.

STYRON W. 1990. Face aux ténèbres : Chronique d’une folie. Paris, Gallimard.

TILLMAN R. 1987. “The Size of the Criminal Population : The Prevalence and Incidence of Adult Arrest” Criminology 25 : 561-579.

TREMBLAY P. 2000. « Attrition, récidive et adaptation » Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique 52 :163-178.

TREMBLAY P. et MORSELLI C. 2000. « Patterns in Criminal Achievement » Criminology 38 : 633-660.

TREMBLAY P. et PARÉ P-P. 2001. « Crime and Destiny : Hazard Models for Offenders ». Montréal : Cahiers de l’École de criminologie, Université de Montréal.

TREMBLAY P., LAISNÉ S., CORDEAU G., SHEWSHUCK A. et MACLEAN B. 1989. « Carrières criminelles collectives : évolution d’une population délinquante (groupes de motards) » Criminologie 22 : 65-94.

TREMBLAY R. E., BOULERICE B., JUNGER M. et ARSENEAULT R. 1995. « Does Low Self-Control during Childhood Explain the Association between Delinquency and Accidents in Early Accidents ? Criminal Behaviour and Mental Health 5 : 439-451.

WEST D. 1982. Delinquency : Its Roots, Careers and Prospects. Londres : Heinemann.

WOLFGANG M. E., THORNBERRY T. P. et FIGLIO R. M. 1987. From Boy to Man, From Delinquency to Crime. Chicago : University of Chicago Press.

YEAGER C. A. et OTNOW-LEWIS D. 1990. “Mortality in a Group of Formally Incarcerated Juvenile Delinquents” American Journal of Psychiatry 147 : 612-14.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 5 mai 2007 17:04
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref