RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Les fondements historiques et théoriques de la pratique professionnelle en anthropologie. (1990)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du document de Marc-Adélard Tremblay, Les fondements historiques et théoriques de la pratique professionnelle en anthropologie. Québec: Laboratoire de recherches anthropologiques, département d'anthropologie, Université Laval, 1990, 244 pp. Collection: Outils de recherche, no 1, Mai 1990. [L'auteur, anthropologue, retraité de l’enseignement de l’Université Laval, nous a accordé le 4 janvier 2004 son autorisation de diffuser électroniquement toutes ses oeuvres dans Les Classiques des sciences sociales.]


[i]

Table des matières

Introduction - la contextualisation du contrat pédagogique

1. Le contexte d'arrière-plan

2. Le contrat pédagogique

2.1. Les objectifs du cours
2.2. Les exigences particulières
2.3. Le calendrier des séances
2.4. La formule pédagogique
2.5. Le mode d'évaluation
2.6. Les lectures de base
2.7. Les autres références de base
2.8. Le système de classification

3. De la coloration de la lunette d'approche dans le champ de l'anthropologie d'intervention

3.1. L'anthropologie au service de qui ?
3.2. La contestation de l'anthropologie appliquée


Chapitre I.
Les éléments généraux de l'anthropologie appliquée

1. Les questionnements de l'anthropologie appliquée

2. Les fondements historiques de l'anthropologie appliquée

3. Un cadre conceptuel de l'intervention

4. La communauté-cliente

5. Les agents d'intervention

6. La dynamique de l'intervention

7. Les études de cas


Chapitre II.
Les champs d'application des savoirs anthropologiques

1. De la définition du champ d'étude et d'application

1.1. L'anthropologie fondamentale
1.2. L'anthropologie appliquée

2. Les champs de pratique de l'anthropologie appliquée et les fonctions professionnelles

2.1 Les champs de pratique

2.1.1. Le développement communautaire
2.1.2. La recherche opérationnelle (« Operational research »)
2.1.3. L'anthropologie orientée (« problem-focussed research »)
2.1.4. Sociologie du développement
2.1.5. Ethnologie appliquée
2.1.6. Recherche-action

2.2 Les fonctions professionnelles

2.2.1. Révélateur, démythificateur
2.2.2. Consultant
2.2.3. Intermédiaire, médiateur
2.2.4. Administrateur
2.2.5. Intervenant
2.2.6. Planificateur
2.2.7. Évaluateur

2.3. La compétence professionnelle en anthropologie appliquée

3. Les perspectives théoriques en anthropologie appliquée

3.1. Introduction
3.2. Les composantes théoriques du modèle de l'innovation
3.3. Les deux versants du changement planifié
3.4. L'innovation technologique

3.4.1. Quelques exemples de changements techniques
3.4.2. Les impacts du changement technique
3.5. La modification de l'organisation sociale et des coutumes
3.6. Les agents de changement

3.6.1. Les leaders naturels en tant qu'agents de changement
3.6.2. Les « marginaux » en tant qu'agents de changement
3.7. La communauté-cliente

4. Le modèle de l'innovation

5. Principes à respecter durant l'innovation

6. L'expertise anthropologique

6.1. Un bilan de l'intervention anthropologique


Chapitre III.
Les traditions historiques de l'anthropologie appliquée

1. L'histoire en tant que principe de légitimité

2. L'action des puissances coloniales

2.1. L'Empire colonial britannique

2.1.1. La désignation d'anthropologues gouvernementaux
        2.1.1.1. La Fondation de l'Institut International des Langues africaines
        2.1.1.2. La fin d'une illusion bureaucratique
2.2. La France, la Belgique et les Pays-Bas
2.3. Un profil général de l'histoire de l'anthropologie appliquée aux États-Unis

2.3.1. Les jalons de l'anthropologie appliquée aux États-Unis
2.3.2. Fondements historiques de l'anthropologie appliquée

3. Certains événements marquants aux États-Unis ou l'accélération de l'histoire

3.1. La relocalisation des Japonais américains dans l'Arizona
3.2. L'aide technique américaine

4. L'influence du passé colonial et ses effets de déstabilisation sur les pays qui ont récemment accédé à l'indépendance et sur les pays techniquement peu avancés

5. La Commission d'enquête Hawthorn-Tremblay sur les Indiens du Canada

5.1. Les objectifs de la Commission d'Enquête
5.2. Résultats et recommandations
5.3. L'évaluation de Sally Weaver
5.4. Autres lectures suggérées

6. Le développement de l'anthropologie appliquée dans certaines universités

6.1. Les expériences de Cornell en anthropologie appliquée
6.2. L'anthropologie appliquée à l'Université McGill
6.3. L'anthropologie appliquée à l'Université Laval

7. L'anthropologie appliquée et les organismes privés

8. Conclusions


Chapitre IV.
Fondements théoriques de la pratique professionnelle
en anthropologie


1. Considérations générales sur le changement culturel

2. Une typologie des perspectives théoriques dans l'étude du changement

2.1. Les modèles historiques
2.1.1. L'évolutionnisme
2.1.2. Les modèles dichotomiques
2.1.3. L'historicisme
2.1.4. Les modèles néo-évolutionnistes
2.1.5. L'ethnohistoire
2.2. Le modèle fonctionnaliste
2.3. Les perspectives macro-culturelles

2.3.1 L'étude de la totalité
2.3.2 Le matérialisme historique
2.3.3 L'approche systémique
2.4 Des perspectives micro-culturelles

2.4.1. Le modèle de l'anthropologie psychologique
2.4.2. Le modèle cognitif
2.4.3. La perspective phénoménologique
2.4.4. Un modèle centré sur le concept d'identité culturelle


3. Le pluralisme conceptuel dans l'étude du changement culturel

4. La concurrence des paradigmes : le modèle de l'analyse dynamique

4.1. Le modèle de l'analyse dynamique
4.2. L'étude de la « causalité »

4.2.1. Les dynamismes externes de changement
4.2.2. Les dynamismes internes de changement
4.3. Le modèle de l'innovation
4.4. Une application du modèle de l'innovation

5. Les modèles historiques de développement

5.1. Les modèles de développement des années cinquante

5.1.1. Le modèle de l'industrialisation
5.1.2. Le modèle du développement communautaire
5.1.3. Le modèle « dependencia »
5.2 Les modèles de développement des années soixante

5.2.1. Le modèle du progrès social
5.2.2. Le modèle de la mobilisation des ressources humaines
5.2.3. Le modèle du développement rural intégré
5.3. Les modèles de développement des années soixante-dix

5.3.1. Le modèle de l'auto-confiance
5.3.2. Le nouvel ordre économique international

6. Conclusion générale


Chapitre V.
Les lieux d'application
des connaissances anthropologiques


1. Les divers types de communautés-clientes

2. Le paradigme de la communication

2.1. La primauté des relations entre acteurs sociaux, individuels et collectifs, sur les qualités des acteurs eux-mêmes
2.2. L'établissement de réseaux
2.3. L'information en tant que ressource qui se conserve
2.4. Le décodage des discours et autres symboles de la communication
2.5. La communication à propos de la communication
2.6. Les indices et les ordres
2.7. La contextualisation

3. Les instruments de travail élaborés par l'UNESCO sur la population et la communication

3.1. Les manuels (parus en 1978)
3.2. Films sur la communication sociale en matière de planification familiale
3.3. Documentation technique

4. Le profil unique de toute communauté-cliente

5. Les interconnexions des patrons culturels

5.1. Une connaissance suffisante de la communauté-cliente
5.2. L'aptitude à prévoir les réactions à chaîne qu'entraîne le changement

5.2.1. La révolution de la hache d'acier chez les Yir Yoront
5.2.2. L'avortement chez les Yap des Îles du Pacifique

6. L'établissement de réseaux fonctionnels de communication

6.1. L'image objective et subjective de l'innovation

7. L'intervention ascendante

7.1. La poursuite d'objectifs pleinement partagés par la communauté
7.2. L'utilisation par l'agent de stimulants au changement

7.2.1. Les motivations au changement
7.2.2. La convergence d'éléments culturels favorables
7.3. La pleine utilisation des canaux de communication

7.3.1. Choix des canaux de communication, mode de présentation des messages
7.3.2. La connaissance des langues indigènes
7.3.3. L'utilisation de l'interprète


Chapitre VI.
Les professionnels de l'intervention et leurs pratiques

1. Les agents d'intervention et leurs mandats

1.1. L'agent se définit une mission
1.2. L'agence responsable définit le mandat de l'agent
1.3. La crédibilité de l'agence qui délègue un intervenant

2. La formation technique de l'agent et l'apprentissage à sa mission

2.1. La formation de l'agent

2.1.1. La formation disciplinaire
2.1.2. La formation technique, en fonction de la mission
2.2. L'identification de l'agent à sa mission

3. L'entrée dans la communauté

3.1. Le rôle des élites locales
3.2. Le rôle des marginaux
3.3. Le rôle des émissaires locaux

4. L'organisation sociale de la mission

4.1. La structure administrative du projet
4.2. L'équipe des intervenants
4.3. Le plan de l'opération
4.4. Les ressources institutionnelles et financières
4.5. Techniques et stratégies pour la cueillette des données
4.6. L'utilisation des canaux de communication (déjà développés)


Chapitre VII.
La dynamique de la participation et de l'intervention

1. Les difficultés de la mission

1.1. L'image de l'agent

1.1.1. Les stéréotypes nationaux
1.1.2. Les stéréotypes locaux
1.2. objectifs techniques de l'agent et besoins sentis de la localité
1.3. Les visées ethnocentriques de l'agent et leurs conséquences
1.4. Conflits entre les planificateurs et les agents

2. La résistance au changement

2.1. Introduction
2.2. La tradition, frein au changement
2.3. La crainte de perdre des privilèges
2.4. Les expressions de la résistance au changement

2.4.1. Un sentiment d'impuissance
2.4.2. Un sentiment de privation

2.5. Les oppositions culturelles

2.5.1. Le fatalisme devant une position d'infériorité
2.5.2. L'ethnocentrisme de toute société
2.5.3. La fierté nationale
2.5.4. Les normes de modestie
2.5.5. La relativité des changements
2.5.6. L'incompatibilité de certains traits de culture entre eux
2.5.7. Les conséquences négatives d'une intervention sociale
2.5.8. Le maintien et les habitudes corporelles
2.6. Les oppositions sociales


Conclusion. Le questionnement des savoirs et pratiques anthropologiques

1. Introduction
2. La crise épistémologique des sciences
3. Les changements structurels de l'anthropologie
4. Les nouveaux modèles de la reproduction anthropologique
5. L'anthropologie à la croisée des chemins
6. L'application du savoir anthropologique et l'invention des rôles
7. Y aura-t-il encore une anthropologie en l'an 2000 ?

Références bibliographiques



Retour au texte de l'auteur: Marc-Adélard Tremblay, anthropologue, retraité de l'Université Laval Dernière mise à jour de cette page le samedi 8 octobre 2011 19:56
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref