RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Les comportements économiques de la famille salariée du Québec. Une étude des conditions de vie,
des besoins et des aspirations de la famille canadienne-française d'aujourd'hui
. (1964)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du texte de Marc-Adélard Tremblay et Gérald Fortin, avec la collaboration de Marc Laplante, Les comportements économiques de la famille salariée du Québec. Une étude des conditions de vie, des besoins et des aspirations de la famille canadienne-française d'aujourd'hui. Québec: Les Presses de l’Université Laval, 1964, 405 pp. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole. [M Marc-Adélard Tremblay, anthropologue, retraité de l’enseignement de l’Université Laval, nous a accordé le 4 janvier 2004 son autorisation de diffuser électroniquement toutes ses oeuvres.]


Avant-propos


Nous désirons remercier la Fédération de Québec des Unions régionales des Caisses populaires Desjardins ainsi que L'Assurance-Vie Desjardins, les promoteurs de cette enquête, d'avoir mis à notre disposition un octroi substantiel pour entreprendre une recherche fondamentale sur les comportements économiques de la famille canadienne-française. Cette étude était nécessaire à la fois à l'homme de recherche et à l'homme d'action. Pour celui qui est engagé dans l'action sociale et économique, aucune politique d'adaptation, aucune initiative dirigée n'a de chances de réussir si elle ne repose pas au préalable sur une connaissance certaine, approfondie du milieu sur lequel il veut agir. Pour l'homme de science, dont la fonction principale est d'interpréter la réalité qu'il observe, une telle enquête était de nature à permettre la collecte de matériaux essentiels à l'élaboration de nouveaux schémas d'explication et de riches hypothèses de travail sur le Québec. Nous remercions les dirigeants du Mouvement Desjardins d'avoir compris l'importance et l'urgence d'une telle tâche, en particulier : l'Honorable Cyrille Vaillancourt, directeur général de la Fédération des Caisses populaires Desjardins du Québec, M. Alfred Rouleau, directeur général de l'Assurance-Vie Desjardins et M. Paul-Émile Charron, secrétaire adjoint de la Fédération de Québec des Unions régionales des Caisses populaires Desjardins. Nous les remercions de l'estime et de la confiance qu'ils nous ont témoignées ainsi que de l'appui qu'ils nous ont constamment prodigué tout au long de ce travail.

C'est le Centre de Recherches Sociales de la faculté des Sciences Sociales, par l'entremise de son directeur, M. le professeur Jean-Marie Martin, alors doyen de la faculté, qui a mené à bien les démarches qui ont abouti à la signature d'une entente entre l'université Laval et le Mouvement Desjardins. La clairvoyance et le zèle du doyen Martin doivent être soulignés ainsi que le vif intérêt qu'il a toujours montré à l'égard de ce travail.

Notre collègue Yves Martin, dans une communication qu'il présentait au congrès de 1957 de la Fédération a bien su poser toute la problématique de l'étude. Son exposé, ainsi que l'analyse critique des travaux de recherches sur le sujet, qu'il a effectuée par la suite, nous ont aidés non seulement au point de départ, mais aussi au cours de nos observations et de nos analyses. Nous tenons à lui témoigner notre appréciation et notre estime.

Au cours de nos premières observations, nous avons été éclairés par l'expérience et les conseils des spécialistes du Bureau fédéral de la Statistique. Nous tenons à remercier d'une façon toute particulière le Dr Sam Goldberg, le Dr Nathan Keyfits et Mlle J. R. Podolock. Les documents que les spécialistes du B.F.S. ont mis à notre disposition, et leurs commentaires, nous ont permis de bénéficier de leurs riches expériences et d'éviter des démarches inutiles. Grâce à leur concours, nous avons pu épargner des efforts dans nos travaux sur le terrain.

Au moment d'effectuer, auprès des familles, des entrevues d'exploration dans un certain nombre de villes et de villages, nous avons eu l'étroite collaboration des Unions régionales des Caisses populaires, des gérants de Caisses populaires, des syndicats ouvriers, de la Ligue ouvrière catholique. Un très grand nombre de curés à qui nous avions demandé de nous annoncer en chaire avant notre visite dans leur paroisse l'ont fait avec empressement. Nous sommes, évidemment, très heureux de mentionner leur aide précieuse et de leur témoigner notre reconnaissance pour la confiance qu'ils nous ont accordée.

Monsieur André Morin, économiste au Centre de Mécanographie de la Fédération de Québec des Unions régionales des Caisses populaires Desjardins nous a fourni, soit sous forme de marginales ou de tableaux toutes les données numériques essentielles à l'élaboration des analyses statistiques présentées dans cet ouvrage. Malgré ses nombreuses occupations, il a toujours été en mesure de répondre avec la plus grande assiduité à nos demandes.

Nous précisons ailleurs (Annexe F) la contribution spécifique de chacun des membres de l'équipe. Nous voulons exprimer ici notre gratitude particulière à l'un d'entre eux : Pierre Laporte. Il nous a aidés durant les premières phases du travail, au moment des entrevues et de l'élaboration des instruments d'analyse. De plus il a dirigé une équipe sur le terrain.

Il y a toujours des personnes qui travaillent dans l'ombre pour rendre possible la parution d'ouvrages techniquement onéreux : Mlle Suzanne St-Hilaire est de celles-là. En plus d'avoir participé à la codification des entrevues sur questionnaire – et nous tenons à signaler ici le concours discret de Mlle Denise Turcotte – elle a transcrit, à trois reprises, les résultats de cette recherche. Si ce projet voit enfin le jour, cela est dû, en bonne partie, à son zèle inlassable et à sa patience exemplaire.

Nous voulons enfin remercier les Presses de l'Université Laval d'assumer conjointement avec le Mouvement Desjardins une part financière de cette publication, et particulièrement le directeur des Éditions, M. André Vachon.

Nous désirons remercier, finalement les quinze cents familles qui se sont si gracieusement prêtées à nos entrevues.

Marc-Adélard Tremblay et Gérald Fortin


Revenir à l'auteur: Marc-Adélard Tremblay, anthropologue québécois Dernière mise à jour de cette page le samedi 22 octobre 2011 13:42
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref