RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Alain Touraine, SOCIOLOGIE DE L'ACTION. (1965)
Orientation bibliographique


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'Alain Touraine, SOCIOLOGIE DE L'ACTION. Paris: Les Éditions du Seuil, 1965, 507 pp. Une édition numérique réalisée par Diane Brunet, guide de musée, La Pulperie, Chicoutimi, bénévole. [Autorisation accordée par l'auteur le 7 juillet 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]


[475]

Orientation bibliographique

[477]

CHAPITRE PREMIER


Raymond Aron, La sociologie allemande contemporaine, Paris, Alcan, 1936, 176 p.

- La philosophie critique de l'histoire, Paris, Vrin, 1938, 324 p.

- Introduction à la philosophie de l'histoire, Paris, Gallimard, 1938, 353 p.

- Dimensions de la conscience historique, Paris, Plon, 1961, 337 p., chap. I et II.

Bernheim donne un bon exemple de la « théorie des facteurs » dans Lehrbuch der historischen Methode and der Geschichtsphilosophie, p. 633-685.

Henri Berr, La synthèse en histoire, Paris, Alcan, 1911, XVI-272 p.

- L’histoire traditionnelle et la synthèse historique, Paris, Alcan, 1921, X-146 p.

Jean-Yves Calvez, La pensée de Karl Marx, Paris, éd. du Seuil, 1956, 659 p.

Benedetto Croce, « Étude relative à la théorie de l'histoire en Italie durant les quinze dernières années », R. de synthèse historique, t. III, 1902, p. 263 en particulier.

Georges Gurvitch, La vocation actuelle de la sociologie, Paris, Presses universitaires de France, 1950, 607 p., chap. I et X en particulier.

Jean Hyppolite, Introduction à la philosophie de l’Histoire de Hegel, Paris, M. Rivière, 1948, 98 p.

- Études sur Marx et Hegel, Paris, M. Rivière, 1955, 204 p., 3e  partie en particulier.

Karl Lamprecht, « La méthode historique en Allemagne », Revue de synthèse historique, t. I, 1900, p. 24-25 en particulier.

Henri Lefebvre, « La notion de totalité dans les sciences sociales », Cahiers internationaux de sociologie, XVIII, 1955, p. 55-77.

Karl Marx. On ne citera ici que les recueils les plus utiles et les plus directement accessibles des écrits sociologiques de Marx. Le meilleur est [478] celui de T. B. Bottomore et M. Rubel, Karl Marx, Selected writings in sociology and social philosophy, Londres, Penguin, 1955, 272 p. On peut utiliser aussi :

- Karl Marx. Pages choisies. Pour une éthique socialiste, M. Rivière, 1948, 379 p.

- Études philosophiques de K. Marx et F. Engels, Paris, éd. sociales, 1947, 156 p.

- Morceaux choisis de K. Marx, Paris, Gallimard, 1934, introd. de Henri Lefebvre et Norbert Guterman, 456 p.

Jean-Paul Sartre, Critique de la raison dialectique, Paris, Gallimard, 1960, 756 p., précédé de Questions de méthode.

François Simiand, « Méthode historique et science sociale », Revue de synthèse historique, t. IV, 1903, p. 5-6, 14-19 en particulier.

Max Weber, Wirtschaft and Gesellschaft, Tübingen, 1922, 724 p. ; 1re partie, « Soziologische Kategorienlebre », traduit en anglais par T. Parsons : The theory of social and economic organization, Glencoe (III), The free press, 1947, 436 p.

- « Die Protestantische Ethik und der « Geist » des Kapitalismus », 1905, publié dans le t. I des Gesammelte Aufsätze zur Religionissoziologie, Tübingen, Mohr, 1920, tr. fr., Paris, Plon, 1964, 321 p.

The methodology of the social sciences, recueil de textes datant de 1904, 1905 et 1917, traduits et publiés par E. Shils et H. Finch, Glencoe, The free press, 1949, 188 p.

- From Max Weber. Essays in sociology, recueil de textes traduits et publiés par H. Gerth et C. W. Mills, Londres, The international library of sociology and social reconstruction, Kegan Paul, Trench, Trubner & Co, 1947, 490 p.

Parmi les analyses de la pensée wébérienne :

Talcott Parsons, The structure of social action, Glencoe, The free press, 1937, 817 p., p. 500-694.

Raymond Aron, La sociologie allemande contemporaine, op. cit., p. 97-153.

Reinhardt Bendix, Max Weber : an intellectual portrait, Garden City (N. Y.), Doubleday, 1960, 433 p.


CHAPITRE II

Raymond Aron, La société industrielle et la guerre, Paris, Plon, 1959, 162 p.

- Paix et guerre entre les nations, Paris, Calmann-Lévy, 1962, 790 p.

Roger Bastide (sous la direction de), Sens et usages du terme structure dans les sciences humaines et sociales, La Haye, Mouton, 1962, 165 p.

[479]

Fernand Braudel, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, Paris, Colin, 1949, 1160 p.

Parmi les commentaires favorables : Lucien Febvre, « Un livre qui grandit », in Revue historique, avril-juin 1950 ; et parmi les plus réticents : Bernard Bailyn, « Braudel's geohistory, a reconsideration », in Journal of economic history, été 1951, p. 277-282.

- « Histoire et Sociologie », in Traité de Sociologie (sous la direction de G. Gurvitch), Paris, P.U.F., 1958, t. I, p. 83-98.

Kingsley Davis, « The myth of functional analysis as a special method in sociology and anthropology », American sociological review, XXIV, 1959, p. 757-773.

Émile Durkheim, Les règles de la méthode sociologique, Paris, Alcan, 1895, 13, édition, P.U.F., 1956, 149 p. [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]

Gilles Granger, « Événement et structure dans les sciences de l'homme », Cahiers de l’Institut de science économique appliquée, M 6, déc. 1959, p. 149-186.

- Pensée formelle et sciences de l'homme, Paris, Aubier, 1960, 226 p.

Georges Gurvitch, « Contrôle social », in La sociologie au XXe siècle, sous la direction de G. Gurvitch et W. Moore, Paris, P.U.F., 1947, t. 1, p. 271-301,

- La vocation actuelle de la sociologie, op. cit.

- « Le concept de structure sociale » Cahiers internationaux de sociologie, XIX, 1955, p. 3-44.

- « La crise de l'explication en sociologie », Cahiers internationaux de sociologie, XXI, 1956, p. 3-19.

- Traité de sociologie (sous la direction de), 2 vol., Paris, P.U.F., 1958 et 1960, 514 et 466 p. Deuxième section : Problèmes de sociologie générale, par G. Gurvitch, t. 1, p. 155-251.

Claude Lévi-Strauss, Introduction à l’œuvre de Marcel Mauss, in M. Mauss, Sociologie et anthropologie, Paris, P.U.F., 1950, p. IX-LII. [Texte disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]

- Anthropologie structurale, Paris, Plon, 1958, 450 p.

- « La structure et la forme », Cahiers de l’I.S.E.A., M 7, mars 1960, P. 3-36.

- Leçon inaugurale, Paris, Collège de France, 1959, 47 p.

- La pensée sauvage, Paris, Plon, 1962, 395 p.

- Le cru et la cuit, Paris, Plon, 1964 (Introduction).

James G. March, Herbert A. Simon, H. Guetzow, Organizations, New York, J. Wiley, 1958, tr. fr., Paris, Dunod, 1964, 244 p.

Eton Mayo, The social problems of an industrial civilization, Cambridge, Harvard University Press, 1945, éd. anglaise, Londres (International library of sociology and social reconstruction), 1949, 148 p.

[480]

Robert K. Merton, Social theory and social structure, Glencoe (III.), The free press, 1957 (nouvelle édition), 645 p., Ire  et 2e parties en particulier.

S. F. Nadel, The tbeory of social structure, Londres, Cohen and West Ltd., 1957, XVI + 159 p.

Talcott Panons et Edward E. Shils (sous la direction de), Toward a general theory of action, Cambridge, Harvard University Press, 1952, 506 p.

Talcott Parsons, The social system, Glencoe (III.), The free press, 1951, 575 p.

- « General theories in sociology », in Sociology to-day, New York, Basic Books, 1959, XXXIV+ 623 p., publié sous la direction de R. Merton.

Talcott Parsons, Kaspar Naegele, Jesse Pitts, Edward E. Shils (sous la direction de), Theories of society, Glencoe (III.), The free press, 1961, 2 vol. 1479 p.

Les conceptions de T. Parsons ont été discutées en particulier par Max Black (sous la direction de), The social theories of Talcott Parsons, Englewood Cliffs, Prentice Hall, 1961, 363 p., et par François Bourricaud dans son introduction (p. 1-104) à Éléments pour une sociologie de l'action, Paris, Plon, 1955, 339 p., tr. partielle de Essays in sociological theory pure and applied, Glencoe (III.), The free press, 1949, 366 p.

François Perroux, Leçon inaugurale, Collège de France, Paris, 1955.

A.R. Radcliffe-Brown, Structure and fonction in primitive society, Londres et Glencoe (III.), The free press, 1952. [Version française disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]

Paul Ricœur, « Structuralisme et herméneutique », Esprit, novembre 1963, p. 596-627.

Lucien Sebag, Marxisme et structuralisme, Paris, Payot, 1964, 231 p.


CHAPITRE III

Raymond Aron, Dix-huit leçons sur la société industrielle, Paris, N.R.F., 1962, 375 p.

- La lutte de classes, Paris, N.R.F., 1964, 377 p.

Bernard Barber, Social stratification, New York, Harcourt, Brace, 1957, 540 p.

Reinhard Bendix et Seymour M. Lipset (sous la direction de), Class, status and power, Glencoe (III.), The free press, 1953, 723 p.

Richard Centers, The psychology of social class, Princeton University Press, 1959, 244 p.

Ralf Dahrendorf, Soziale Klassen and Klassenkonflikt in der industriellen Gesellschaft, Stuttgart, F. Enke, 1957, 270 p. (tr. anglaise révisée par l'auteur).

[481]

Georges Friedmann, va travail humain ?, Paris, Gallimard, 1950, 2e éd., 1963, 450 p.

Morris Ginsberg, « Class consciousness », in Encyclopaedia of the social sciences, New York, 1950-1935, t. III, p. 536.

Maurice Halbwachs, La classe ouvrière et les niveaux de vie, Paris, Alcan, 1913. [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.]

Paul K. Hatt, « Occupation and social stratification », American journal of sociology, 1950, p. 533-543.

Claude Lefort, « L’aliénation comme concept sociologique », Cahiers internationaux de sociologie, XVIII, 1955, p. 35-54.

Claude Lévi-Strauss, Entretiens avec Claude Lévi-Strauss, par Georges Charbonnier, Paris, Plon-Julliard, 1961, 161 p.

Georges Lukacs, Geschichte und Klassenbewusstsein, Berlin, 1923, tr. fr., Paris, éd. de Minuit, 1960, 381 p.

Karl Mannheim, Ideologie und utopia, Bonn, 1929, trad. anglaise comportant deux chapitres complémentaires, Londres et New York, Harcourt, Brace et Routledge and Kegan Paul, 1952, 318 p. (cité sur l'éd. angl.). [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales en version française. JMT.]

Stanislas Ossowski, Class structure in the social consciousness, Londres, Routledge and Kegan Paul, 1963 (tr. du polonais), 202 p.

Taloott Parsons, « An analytical approach to the theory of social stratification », in Essays in sociological theory pure and applied, Glencoe (III.), The free press, 1949, nouv. éd. 1954, 366 p., chap. XIX.

Leonard Reissman, Class in American society, Glencoe (M.), The free press, 1959, tr. fr., Paris, P.U.F., 398 p.

Joseph Schumpeter, Capitalism, Socialism and Democracy, New York, Harper, 1942, tr. fr., Paris, Payot, 1951, 462 p. [Livre disponible dans Les Classiques des sciences sociales en version française. JMT.]

- Social classes in an ethnically homogeneous environment, New York, 1951, nouv. éd. Méridian Books, 1955, 68 p. (traduit de l'allemand).

Lloyd Warner, American life : dream and reality, Chicago, University of Chicago Press, 1953, 267 p.

Lloyd Warner, M. Meeker, Kenneth Eells, Social class in America, Chicago, Science research associates, 1949, repr. Harper and Bros, 1960, 237 p.


CHAPITRE IV


L'orientation de ce chapitre étant différente de ce qu'on nomme en général théorie des organisations, on ne trouvera mentionnés ici que les ouvrages qui ont un rapport direct avec notre exposé.

Chester Barnard, The fonctions ot the executive, Cambridge, Harvard University Press, 1938, 334 p.

[482]

Peter Blau, The dynamics of bureaucracy, Chicago, The University of Chicago Press, 1955, 269 p.

Michel Crozier, Le phénomène bureaucratique, Paris, éd. du Seuil, 1964, 416 p.

Georges Friedmann, Problèmes humains du machinisme industriel, Paris, Gallimard, 1946, 387 p.

Alvin W. Gouldner, Patterns of industrial bureaucracy, Glencoe (III.), The free press et Londres, Routledge and Kegan Paul, 1954, 282 p. (éd. angl.).

James G. March, Herbert A. Simon, Organizations, op. cit.

Robert K. Merton, Social Theory and social structure, op. cit., chap. VI et VII.

Daniel Mothé, Journal d'un ouvrier, Paris, éd. de Minuit, 1959, 176 p.

Fritz S. Roethlisberger et William J. Dickson, Management and the worker, Cambridge, Harvard University Press, 1939, 615 p.

Philip Selznick, « Foundations of the theory of organization », American sociological review, 1948, p. 25-35.

Max Weber, Wirtschaft und Gesellschaft, op. cit., 3 partie, chap. VI.


CHAPITRE V


Hans P. Bahrdt, Industriebürokratrie, Stuttgart, F. Enke, 1958, 146 p.

Reinhard Bendix, Work and authority in industry, New York, Wiley, 1956, 466 p.

Robert Blauner, « Work satisfaction and industrial trends in modern society », in Labor and Trade-unionism (dirigé par S. M. Lipset et W. Galenson), New York, Wiley, 1960, p. 339-360.

Jacques Dofny, Claude Durand, Jean-Daniel Reynaud, Alain Touraine, Attitudes des ouvriers de la sidérurgie à l'égard des changements techniques, Paris, ronéo., Institut des Sciences sociales du Travail, 1957, 289 p.

Nelson Foote, « The professionalization of Labor in Detroit », American journal of Sociology, janv. 1953, p. 371-380.

Georges Friedmann, Problèmes humains du machinisme industriel, op. cit.

Daniel Katz, N. Maccoby, G. Gurin, L. Floor, Productivity, supervision and morale among railroad workers, Ann Arbor, 1951, 64 p. (L’un des rapports de l'équipe du Michigan qui ont critiqué la notion de moral.)

David Lockwood, The blackcoated worker, Londres, Allen and Unwin, 1958, 224 p.

Burkart Lutz, Alfred Willener, Niveau de mécanisation et mode de rémunération, Luxembourg, C.E.C.A., 1960, 149 p.

[483]

Nancy C. Morse, Satisfaction in the withe collar jobs, Ann Arbor, University of Michigan, 1953, 235 p.

Bernard Mottez, L'évolution des systèmes de rémunération. Essai sur les pratiques et les idéologies patronales, thèse non publiée, Paris, à paraître en 1965.

Heinrich Popitz, Hans P. Bahrdt, E. A. Jüres, H. Kesting, Das Geselsschaftsbild des Arbeiters, Tübingen, Mohr, 1957, 290 p.

Alain Touraine, L'évolution du travail ouvrier aux usines Renault, Paris, C.N.R.S., 1955, 202 p.

Charles R. Walker, Robert Guest, The man on the assembly lino, Cambridge, Harvard University Press, 1952, 180 p.

Charles R. Walker, Modem technology and civilization, New York, Mc Graw Hill, 1962 (recueil de textes commentés), 469 p.


CHAPITRE VI


G.A. Almond, « Comparative political system », The journal of politics, XVIII, 1956, reprod. dans Political bebavior (dirigé par H. Eulau, S. Eldersveld, M. Janowitz), Glencoe (III.), The free press, 1956, p. 34-42. Cet article est cité comme exemple de l'analyse fonctionnaliste et du privilège qu'elle accorde à l'intégration du système politique.

Raymond Aron, « Social structure and the ruling class », British journal of sociology, mars 1950, p. 1-16 et juin 1950, p. 126-143.

- « Classe sociale, classe politique, classe dirigeante », Archives européennes de sociologie, no 2, 1960, p. 260-281.

Tom B. Bottomore, Elites and society, Londres, Watts, 1964, 154 p.

Deadalus, « A new Europe », Journal of the American academy of arts and sciences, no spécial, Winter, 1964, p. 43-224 en particulier (publié en livre, Boston, Houghton Mifflin, sous la direction de S. Graubard, 1964.

Robert A. Dahl, A preface to democratic theory, Chicago, The University of Chicago Press, 1956, 155 p.

Karl W. Deutsch, Nationalism and social communication, New York, Wiley, 1953, XII-292 p. (introduit, au ch. II, le concept de mobilisation).

Maurice Duverger, « Sociologie des régimes politiques », in Traité de Sociologie (sous la direction de G. Gurvitch), op. cit., t. II p. 3-21.

- Introduction à la politique, Paris, N.R.F., 1964, 382 p.

Gino Germani, Politica e massa, Belo Horizonte, R.B.E.P., 1960 (trad. en portugais d'articles écrits en espagnol), 189 p.

[484]

Stanley Hoffmann, « Paradoxes de la communauté politique française », in À la recherche de la France, éd. du Seuil, 1963 (tr. fr. de In search of France par S. Hoffmann, C Kindleberger, L Wylie, J. R. Pitts, J.-B. Duroselle et P. Goguel, Cambridge, Harvard University Press, 1963), p. 15-138, Le thème du « stalemate » de la politique française est également indiqué dans l'article de G. Almond, cf. supra.

Harold D. Lasswell, Politics : who gots what, when, how, New York, Mac Graw Hill, 1936, reproduit dans The political writings of Harold D. Lasswell, Glencoe, Fress press, p. 287-461. Cf. en part. le chapitre I.

Georges Lavau, Partis politiques et réalités sociales, Paris, Colin, 1953, 169 p.

Seymour M. Lipset, Political man, New York, Doubleday, 1960 (tr. fr., Paris, éd. du Seuil, 1963, 459 p.), chap. I et III en particulier.

C. Wright Mills, The power elite, New York, Oxford University Press, 1956, 423, chap. VII, X, XII en particulier. Cf. les commentaires de Daniel Bell dans The end of ideology, Glencoe (III.), The free press, 1960, 416 p., chap. III.

Franz Neumann, Behemoth, New York, 1942, et Londres, v. Gollencz, 1943, 428 p. Un des premiers livres s'opposant à l'image « monocratique » de l'État totalitaire et insistant sur la dissolution du système politique et de l'État légitime dans ce type de régime (C. Friedrich, A. Inkeles, H. Arendt et d'autres ont plus récemment développé le même thème).

Quarto congresso mondiale di sociologia, Le elites politiche, Bari, Laterza, 1961, p. 3-108 en particulier.


CHAPITRE VII


Vito Ahtik, « Participation socio-politique des ouvriers d'industrie yougoslaves », Sociologie du Travail, janv.-mars 1963, p. 1-23.

Daniel Bell, The end of ideology, op. cit., ch. XI et XVI et épilogue en particulier.

Theodore Caplow, The sociology of work, Minneapolis, University of Minnesota press, 1954, 330 p., chap. VIII : « Le syndicat comme association professionnelle ».

Lawrence Cohen, Workers and decision-making in production, Columbia university, New York, 1956 (thèse non publiée).

Michel Collinet, Esprit du syndicalisme, Paris, éd. Ouvrières, 1951, 229 p.

Yves Delamotte, « Conflit industriel et participation ouvrière », Sociologie du travail, no 1, 1959, p. 12-23.

Walter Galenson (sous la dir. de), Comparative Labor movements, Englewood, [485] N. J., 1952, 599 p. (Grande-Bretagne, Scandinavie, Australie, Allemagne, France, Italie, U.R.S.S.).

- Labor and econmic development, New York, S. Willey, 1959, 304 p.

- Et Seymour M. Lipset (sous la dir. de), Labor and trade-unionism, New York, Wiley, 1960, 379 p., en particulier sections VI, VIII et IX.

Robert Goetz-Girey, La pensée syndicale française. Militants et théoriciens, Paris, Colin, 1948.

- La syndicats ouvriers allemands après la guerre, Paris, Domat-Montchrestien, 1935, 314 p.

Léo Hamon (sous la dir. de), Les nouveaux comportements politiques de la classe ouvrière, Paris, P.U.F., 1962, 252 p., en partie, compte rendu des 2e et 4e séances de ce colloque tenu à Dijon en 1961.

Clark Kerr, John Dunlop, Frederick Harbison, Charles Myers, Industrialism and industrial man, Cambridge, Harvard University Press, 1960, 331 p., en particulier la 1re partie, « Étude des rapports entre les formes de l'industrialisation et du mouvement ouvrier ».

Arthur Kornhauser, Robert Dubin, Arthur Ross (sous la dir. de), Industrial conflict, New York, Mac Graw Hill, 1954, 551 p., en particulier la partie 2c : « Influences économiques et sociales », p. 186-265.

V.I. Lénine. On se référera en particulier aux écrits suivants :

- Ce que sont les « amis du peuple » et comment ils luttent contre les social-démocrates, 1894, reproduit dans Oeuvres complètes, Moscou, Éditions en langues étrangères, 1954, p. 89-169.

- Que faire ? 1902, cf. même édition, t. I, p. 197-408.

- L’État et la Révolution, 1917, même édition, t. II, p. 187-308.

Seymour M. Lipset, « Trade-union and social structure », Industrial Relations, octobre 1961, p. 90-110 (d'abord publié en français dans Sociologie du Travail, 1961, nos 2 et 3).

Seymour M. Lipset, Martin Trow, James Coleman, Union democracy, Glencoe (III.), The free press, 1956, 455 p.

Serge Mallet, La nouvelle classe ouvrière, Paris, éd. du Seuil, 1963, 261 p.

Franco Momigliano (sous la dir. de), Lavoratori e sindicati di fronte alle trasformazione del processo produttivo, Milan, Feltrinelli, 2 vol., 1962, 730 et 461 p., vol. I en particulier.

Selig Perlman, A theory of the labor movement, New York Kelley, 1928, repr. 1949, 321 p. La théorie de Perlman a été discutée en particulier par Ph. Taft, dans Interpreting the Labor Movement, IRRA, Madison, 1952, 207 p. ; par A. Sturmthal, dans Industrial and labor relations review, juillet 1951, p. 483-496 ; par G. Gulick et H. Bert, dans Industrial and labor relations review, juillet 1953 et par Mark Perlman, Labor union theories in America, Evanston, Row, Peterson, XV + 313 p.

Jean-Daniel Reynaud, Les syndicats en France, Paris, Colin, 1963, 289 p.

[486]

William H. Scott, Industrial leadership and joint consultation, Liverpool, Liverpool University Press, 1952, 207 p.

François Sellier, Stratégie de la lutte sociale, Paris, éd. Ouvrières, 1961, 351 p., en particulier 1re, 2e et 5e  parties.

Sociologie du Travail, « Ouvriers et syndicats d’Amérique latine », numéro spécial 1961, no 4, en particulier les articles de G. Germani et F. H Cardoso.

- No 2, 1962 : articles de B. Trentin, A. Ross, M. Chaumont, R. Dahrendorf.

Adolf Sturmthal (sous la dir. de), Contemporary collective bargaining in seven countries, Ithaca, Cornell University Press, 1957, 382 p.

The tragedy of european labor, 1918-1939, New York, Columbia University Press, 1943, repr. 1951, 389 p.


CHAPITRE VIII


Daniel Bell, « Les formes de l'expérience culturelle », in Communications, 2, 1962, p. 1-22.

Paul Chombart de Lauwe et autres, Famille et habitation, t. II, Un essai d'observation expérimentale, Paris, C.N.R.S., 1960, 364 p., cf. surtout chap. I et IX.

Joffre Dumazedier, Vers une civilisation du loisir ? Paris, éd. du Seuil, 1962, 320 p. (chap. III et IV de la 1re  partie).

Esprit, Le loisir, numéro spécial, juin 1959, en particulier les articles d'A. Pizzorno : « Accumulation, loisirs et rapports de classe », p. 1000-1016, et de M. Crozier : « Employés et petits fonctionnaires parisiens », p. 934-954.

Georges Friedmann, Le travail en miettes, Paris, Gallimard, 1956, 347 p., chap. VII, p. 180-208.

- « Le loisir et la civilisation technicienne », Revue Internationale da sciences sociales, XII, 1960.

John K. Galbraith, The affluent society, Boston, Houghton Mifflin, 1958, 368 p., en particulier chap. X, XI et XXIV.

J. Huizinga, Homo ludens, Londres, Kegan Paul, 1949, 220 p.

Morris Janowitz et Robert Schultze, « Tendances de la recherche dam le domaine des communications de masse », in Communications, I, 1961, p. 16-37 (avec une bonne bibliographie).

Eric Larrabee et Ralf Meyersohn (sous la dir. de), Mass leisure, Glencoe (III.), The free press, 1958, 429 p., en particulier les articles cités dans le texte et surtout ceux de D. Riesman et de M. Wolfenstein.

[487]

Henri Lefebvre. Critique de la vie quotidienne, Paris, L'Arche, 1961, 360 p.,  t. II, chap. I.

Nathan Leites et Martha Wolfenstein, Movies, a psycbological study, Glencœ (III.), The free press, 1950, 316 p.

Nicole de Maupeou-Leplâtre, Le cheminement professionnel des jeunes ouvrierr, 2e partie : « Les projets et les aspirations », Paris, Institut des sciences sociales du travail, ronéo., 1963.

C. Wright Mills, White collar, New York, Oxford University Press, 1951, 378 p., chap. XI et XII.

Edgar Morin, La cinéma ou l'homme imaginaire, Paris, éd. de Minuit, 1956, 250 p.

- L'esprit du temps, Paris, Grasset, 1962, 277 p.

Alessandro Pizzorno, Commonità e razionalizzazione, Turin, G. Einaudi, 1960, 431 p.

David Riesman, avec Nathan Gluer et R. Denney, The lonely crowd, Newhaven, Yale University Press, 1950, 315 p., tr. fr., Paris, Arthaud, 1964, 383 p. (1re partie : le caractère).

Alexis de Tocqueville, La démocratie en Amérique, Paris, 1835-1840, en particulier livre D, 2e et 3e  parties.

André Varagnac, Civilisations traditionnelles et genres de vie, Paris, Albin Michel, 1948, 404 p.

William F. Whyte, Street corner society, Cambridge, Harvard University Press, 1943, 284 p.

William H. Whyte Jr, The organization man, New York, Simon and Schuster, 1956, 429 p., tr. fr., Plon, 1959.


SUPPLÉMENT


Les idées exposées dans ce livre ont parfois été exprimées dans des écrits antérieurs de l'auteur ; plus fréquemment elles manifestent rétrospectivement les intentions, souvent obscurément perçues, qui animaient ces travaux plus limités. C'est pourquoi on rappellera ici certains d'entre eux, non cités dans la bibliographie qui précède.

« Classe sociale et statut socio-économique », Cahiers internationaux de sociologie, XI, 1951, p. 155-176.

« Ambiguïté de la sociologie industrielle américaine », Cahiers internationaux do sociologie, XII, 1952, p. 131-146.

« Le statut social comme champ d'action », Transactions of the second world Congress of sociology, 1953, t. II, p. 353-357.

[488]

« Le traitement de la société globale dans la sociologie américaine contemporaine », Cahiers internationaux de sociologie, XVI, 1954, p. 126-145.

« La qualification du travail. Histoire d'une notion », Journal de Psychologie, janvier-mars 1955, p. 97-112.

« L'évolution de la conscience ouvrière et l'idée socialiste », Esprit, mai 1956, p. 692-705.

« Qualification, salaire et homogénéité du groupe ouvrier », Revue économique, septembre 1957, p. 841-850.

« La participation des travailleurs à l'exploitation des entreprises », Archives internationales de sociologie de la coopération, 1957, no 2, p. 110-125.

« Situation du mouvement ouvrier », Arguments, no 12-13, 1958, p. 6-14.

« Travail, loisirs et société », Esprit, juin 1959, p. 979-999.

« Entreprise et bureaucratie », Sociologie du Travail, octobre-décembre, 1959, p. 59-71.

« Contribution à la sociologie du mouvement ouvrier : le syndicalisme de contrôle », Cahiers internationaux de sociologie, XXVIII, 1960, p. 57-88.

(Avec O. Ragazzi), Ouvriers d'origine agricole, Paris, éd. du Seuil, 1961, 127 p.

(Sous la direction de l'auteur), Histoire générale de travail, t. IV : La civilisation industrielle, Paris, Nouvelle Librairie de France, 1961, 366 p.

« L’evoluzione dei partiti di massa e la transtormazione delle elites politiche », in Le elites politiche, Bari, Laterza, 1961, p. 100-108 et discussion, p. 158-165.

Dans le Traité de sociologie du travail, dirigé par G. Friedmann et P. Naville, Paris, Colin, 1961 :

- « L'organisation professionnelle de l'entreprise », t. I, p. 387-427.

- « Pouvoir et décision dans l'entreprise », t. II, p. 3-41.

- (Avec B. Mottez), « Classe ouvrière et société globale », t. II, p. 235-281.

« Industrialisation et conscience ouvrière à Sao Paulo », Sociologie du Travail, octobre-décembre 1961, p. 77-95.

« Situation ouvrière et types de démocratie économique », Revue de l’Institut de sociologie, Bruxelles, 1961, no 1-2, p. 31-42.

« Travail et organisations », Archives européennes de sociologie, 1962, no 1, p. 1-20.

« Psycho-sociologie de l'entreprise et sociologie du travail », Revue du Travail, Bruxelles, novembre 1962, p. 1-26.

« Sociologie du développement », Sociologie du Travail, avril-juin 1963, p. 156-174.

« Management and the working class in Western Europe », Daedalus, Winter, 1964, p. 304-334.

« Pour une sociologie actionnaliste », Archives européennes de sociologie, 1964, no 1, p. 1-24.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 15 novembre 2011 10:12
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref