RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Francophonies minoritaires au Canada. L'état des lieux (1999)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Joseph Yvon Thériault, Francophonies minoritaires au Canada. L'état des lieux. Moncton, N.-B., Éditions d’Acadie, 1999. 578 pp. Une édition numérique réalisée par Vicky Lapointe, historienne et responsable d'un blogue sur l'histoire et le patrimoine du Québec: Patrimoine, Histoire et Multimédia.] [Autorisation accordée par l'auteur le 29 juillet 2017 de diffuser ce livre en libre accès à tous dans Les Classiques des sciences sociales.]

Francophonies minoritaires au Canada.
L’état des lieux.

Quatrième de couverture

LA FRANCOPHONIE CANADIENNE actuelle est en grande partie issue de l'abandon du concept Canada français. Durant les années 1960, l'émergence du nationalisme québécois, terme autonomiste qui se substitue à la désignation canadienne-française en vient à exclure tous les Canadiens français hors frontières. Ce phénomène impose la redéfinition de l'identité des autres noyaux francophones parsemés d'un océan à l'autre sur la carte canadienne et de leur rapport à la francophonie. Cette mutation s'effectue dans un contexte de modernisation générale, et les francophones se heurtent aux réalités et aux mentalités parfois divergentes des trois paliers de pouvoir politique.

Ces communautés minoritaires francophones du Canada, qui regroupent encore à ce jour près d'un million d'individus, demeurent une caractéristique constitutive du Canada. Elles continuent toujours à nommer et à occuper le pays, à faire l'histoire, à intervenir politiquement, à créer des liens sociaux, bref à produire et à reproduire une culture autour du français comme langue de communication. Et malgré leurs intérêts divergeant de l'affirmation autonomiste du Québec contemporain, il se dégage, au-delà de cette diversité de situations, une communauté d'histoire qui est toujours en voie d'élaboration.

Francophonies minoritaires au Canada tente de rendre compte de l'état actuel d'une histoire en marche qui, à travers ses réussites et ses déconvenues, ne cesse pour autant d'étonner. À travers six grands domaines -géographie, histoire, socioéconomie, politico-juridique, éducation et culture-, le regard est posé sur chacune des grandes régions, l'Acadie, l'Ontario, l'Ouest, leurs particularités et les ponts qui les unissent, ou les séparent.



Retour au texte de l'auteur: Fernand Dumont, sociologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le samedi 2 décembre 2017 18:33
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref