RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

“L'ANTHROPOPHAGISME” DANS L'IDENTITÉ CULTURELLE BRÉSILIENNE. (2009)
Bibliographie


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Joséane Lucia Silva et Pierre Cabrol, “L'ANTHROPOPHAGISME” DANS L'IDENTITÉ CULTURELLE BRÉSILIENNE. Paris: L'Harmattan, Éditeur, mars 2009, 200 pp. Collection: “Pouvoirs comparés” dirigée par Michel Bergès, professeur, Université Montesquieu de Bordeaux. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur et le directeur de la collection “Pouvoirs comparée”, Michel Bergès, le 16 avril 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

[163]

Bibliographie


– Alambert, Francisco, A Semana de 22  : A aventura modernista no Brasil, São Paulo, Scipione, 1992.

– Amado, Jorge, Hora do amanhecer, Hoje,  15 novembre 1945, São Paulo.

– Amaral, Aracy A, Tarsila sua Obra e seu tempo, São Paulo, 1975.

– Andrade, Mario (de), « Portinari, Dom Casmurro », 24 décembre 1938, Rio de Janeiro.

– Andrade, Oswald (de), « Hommage du Trianon », Journal du Commerce, 9 janvier1921, Paris.

– Andrade, Oswald (de), « Manifesto da poesia Pau-Brasil », Correio da Manhã, 18 mars 1924, s. l.

– Aragon, Louis, Allocution prononcée par Louis Aragon à l’occasion du vernissage de l’Exposition Portinari à la galerie Charpentier, Paris, 1946.

– Aricoste, « L’Humanité fala sobre Cândido Portinari », A Classe Operária, 10 août 1946, Rio de Janeiro.

– Bastide, Roger, Brésil Terre des Contrastes, Paris, L’Harmattan, 1999.

– Bazin Germain, « Um expressionista moderno  : Candido Portinari », A defesa, Campinas, 1946.

– Bento, Antonio, « Portinari e a Escola de Paris », Diário Carioca, 15 novembre 1946, Rio de Janeiro.

[164]

– Bento, Antonio, Portinari, Rio de Janeiro, Léo Christiano Editorial Ltda., 1980.

– Bonnefoy, Yves, Les Romans arthuriens et la légende du Graal, dans La Quête du Saint Graal, édition présentée et établie par Albert Béguin et Yves Bonnefoy, Paris, Le Club du Meilleur Livre, 1958.

– Brandi, Cesare, Les Deux Voies de la critique, Bruxelles, Marc Vokar éditeur, 1966.

– Brohm, Jean-Marie, Baillette Frédéric, Anthropophagie du sport, Saint-Mandé, Quel corps  ?, 1991.

– Chastel, André, « Portinari », Diário Carioca, 27 octobre 1946, Rio de Janeiro.

– Chevalier, Denys, « Portinari », Arts, juin 1946, Paris.

– Clair, Jean, Du surréalisme considéré dans ses rapports au totalitarisme et aux tables tournantes, Paris, Arthème Fayard, Mille et une nuits, 2003.

– Christ, Ivan, « Concorde », 10 octobre 1946, Lyon.

– Dantas, Monica, L’Anthropophagie, stratégies de digestion et d’assimilation, 69ème Congrès de l’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences, 2001.

– Darle, Juliette, « À la Maison de la pensée française, Exposition Portinari », L’Humanité, 2 avril 1957, Paris.

– Degand, Léon, « Synthèse d’automne », Les Lettres françaises, 11 octobre 1946, Paris.

– Desperon, Roger, « Uma exposição Portinari em Paris », Diário de Notícias, 6 octobre 1946, Rio de Janeiro.

– Do Couto, Ferraz, « Cândido Portinari vai expor em Paris », Aydano e Santos Ruiz, 24 mars 1946.

– Fabris, Annateresa, « Portinari pintor social », São Paulo, Perspectiva, Edusp, 1990.

– Fauchereau, Serge, Expressionnisme, dada, surréalisme et autres ismes, Paris, Denoël, 1976.

[p. 165]

– Figueiredo, Candido de, Novo dicionário da língua portuguesa, Lisbonne, 1846-1925, 4ème ed. corr., Lisbonne, Portugal-Brésil, 1925-1926.

– Gauthier, Maximilien, « L’Exposition Portinari », Le Populaire, 23 octobre 1946, Paris.

– Gambier, Dominique, « Les vestiges humains du gisement d’Isturitz (Pyrénées-Atlantiques). Étude anthropologique et analyse des traces d’action humaine intentionnelle », Antiquités nationales, n° 22/23, 1990/1991, p. 9-26, Paris.

– Houaiss, Antônio, Dicionário Houaiss da língua portuguesa, 1915, Objetiva, Rio de Janeiro.

– Kelly, Celso, « Educação artística  : Portinari, professor », Belas Artes, 1938, Rio de Janeiro.

– Lassaigne, Jacques, « Premières expositions », La Bataille, 23 octobre 1946, Paris.

– Lestringant, Frank, O canibal. Grandeza e decadência, traduction Mary Lucy Murray Del Priore, Brasília, Université de Brasília, 1997.

– Lévi-Strauss, Claude, Race et Culture, Paris, Albin Michel, 2002.

– Lobato, Monteiro, « Paranóia ou mistificação », O Estado de São Paulo, 20 décembre1917, São Paulo.

– Moraes, Vinicius, « Quando Portinari falava de pintura », Manchete, 3 mars 1962, Rio de Janeiro.

– Nicholas, Lynn H., « Le Pillage de l’Europe », Paris, Seuil, 1995.

– Pissarro, Camille, Pissarro : Lettres à son fils, Lucien, présentées avec l’assistance de Lucien Pissarro par John Rewald, Paris, Albin Michel, 1959.

– Portinari, Candido, « Salão Lucio Costa », Boletim de Ariel, novembre 1931, Rio de Janeiro.

– Portinari, Candido, Menino de Brodosqui, 2ème édition, Rio de Janeiro, Livroarte, 2001.

[p. 166]

Portinari, His life and Art, Chicago, The University of Chicago Press, 1941.

– Rewald John, Cézanne, correspondance, nouvelle édition revue et augmentée, Paris, Grasset, 1978.

– Rivas, P., Brésil. La Littérature, Encyclopédie électronique Universalis, 5.

– Salgado, Plinio, « Um pintor brasileiro em Paris », Correio Paulistano, 31 août 1930, São Paulo.

– Sinddzingre, N., Cannibalisme, approche anthropologique, Encyclopédie électronique Universalis, 5.

– This, B., Cannibalisme, approche psychanalytique, Encyclopédie électronique Universalis, 5.

– Van Gogh, Vincent, Vincent Van Gogh. Lettres à son frère Théo, Paris, Gallimard, 1956.

– Vieira, Domingos, Grande dicionário português ou Tesouro da língua portuguesa, Porto, Chadron de Lello, 1911, p. 81.

– Villa Paola, Courtin Jean, Helmer Daniel, Shipman Pat, Bouville Claude et Mahieu Éric, « Un cas de cannibalisme au néolithique : boucherie et rejet de restes humains et animaux dans la grotte de Fontbrégoua à Salernes (Var) », Gallia Préhistoire, tome XXIX, 1986, I, p. 143-171.

– Wainer, Samuel, « Portinari e a conferência de Paris », Diretrizes, 19 août 1946, Rio de Janeiro.

– Weiszflog, Walter, Michaelis  : moderno dicionário da língua portuguesa, São Paulo, Melhoramentos, 1998.

– Zilio Carlos, A querela do Brasil, a questão da identidade da arte brasileira, A obra de Tarsila, Di Cavalcanti e Portinari, 1922-1945, Rio de Janeiro, Funarte, 1982.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 25 mars 2012 19:39
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref