RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Michel Seymour
philosophe, département de philosophie, Université de Montréal.



Sources: http://www.philo.umontreal.ca/prof/michel.seymour.html

“Je suis présentement professeur titulaire au département de philosophie à l'Université de Montréal. J'y enseigne depuis 1990. Je fis mon entrée au département en tant que Boursier du Canada. Détenteur d'un doctorat de l'Université du Québec à Trois-Rivières obtenu en 1986, j'ai fait un stage doctoral à l'Université d'Oxford en Angleterre (1982-1983) sous la direction de John McDowell, et j'ai passé deux années d'études post-doctorales à l'Université de Californie à Los Angeles de 1988 à 1990, sous la direction de Tyler Burge.
 
J'ai été président de la Société de Philosophie du Québec de 1994 à 1996.
 
J'ai publié des articles dans des revues anglo-américaines telles que le Journal of Philosophy (1992), Philosophical Studies (1994), le Canadian Journal of Philosophy (1995), The Monist (1999), Nations and Nationalism (2000) et Scottish Affairs (2001).
 
J'ai publié en 1994 un ouvrage intitulé Pensée, langage et communauté chez Vrin/Bellarmin. L'ouvrage a été appuyé par une subvention de la Fédération canadienne des études humaines. Cet ouvrage s'est classé parmi les finalistes en 1994 pour le prix Raymond-Klibansky.
 
En 1999, j'ai fait paraître La nation en question (Hexagone) qui a reçu des échos très élogieux dans les revues Le Trente (Laurent Laplante), Le Devoir (Louis Cornellier), Recherches sociographiques (Frédéric Demers), Politique et Sociétés (Louis Balthazar), Globe (Jocelyn Maclure), Zone (Claude Rochon) et Le libraire (Daniel Dompierre).
 
En 2001, j'ai publié Le Pari de la démesure (Hexagone) qui s'est mérité le prix Richard-Arès de la ligue d'action nationale pour le meilleur essai québécois de l'année 2001.
 
Je viens de faire paraître en 2005 L'institution du langage aux Presses de l'Université de Montréal et un opuscule intitulé Profession : Philosophe paraît chez le même éditeur à l'automne 2005.
 
J'ai codirigé Rethinking Nationalism en 1998. Il s'agit d'un Supplementary Volume du Canadian Journal of Philosophy.
 
J'ai également dirigé chez McGill Queen's en 2004 un recueil d'articles sous le titre The Fate of the Nation-state. J'entrevois pour l'année 2006 la publication en codirection d'un recueil chez Prometheus Books sous le titre Reason and Emancipation. Essays in Honor of Kai Nielsen.
 
Je fais partie d'un groupe de recherche en philosophie du langage sur le contextualisme avec mes collègues Steven Davis, Brendan Gillan, Jeff Speaks et Robert Stainton. Je fais également partie du centre de recherche sur la diversité au Québec (CRIDAQ).
 
Mon projet de recherche individuelle subventionné par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (2003-2006) porte sur les droits collectifs des peuples dans les États multinationaux.   

Retour à l'auteur: Michel Seymour, philosophe, Université de Montréal. Dernière mise à jour de cette page le Samedi 13 août 2005 10:26
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref