RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

André Schaeffner [1895-1980]
Historien et sociologue de la musique, ethnographe, critique littéraire et musical français


Historien et sociologue de la musique, ethnographe, critique littéraire et musical, André Schaeffner fut un érudit, passionné pour les « détails du monde ». Il avouait s'être préparé à l'ethnographie en écoutant Debussy, Ravel et Stravinski. Il entendit Le Sacre du printemps au Casino de Paris en 1914. Sa carrière fut étroitement liée à la vie du musée de l'Homme. En 1926, il écrivit un livre sur le jazz, « musique afro-américaine » qui éveilla en lui le désir de mieux connaître la musique africaine. Il prépara le catalogue d'une exposition d'art précolombien, la première à Paris, qui se tint au musée des Arts décoratifs en 1928. À cette occasion, il travailla avec Georges Bataille, Alfred Métraux, Michel Leiris et Marcel Griaule. Il s'incorpora en 1929 à l'équipe qu'animaient Paul Rivet, devenu conservateur du musée d'Ethnographie du Trocadéro (le futur musée de l'Ho […]

Source:
Encyclopedia Universalis, André Schaeffner (1895-1980]. [EN LIGNE] Consulté le 24 avril 2011.
André Schaeffner

Ethnologue et musicologue français (Paris 1895 – id. 1980).


Élève de S. Reinach à l'école du Louvre, de Vincent d'Indy à la Schola cantorum, de M. Mauss à l'École des hautes études, il a reçu une formation des plus complètes grâce à laquelle il a pu mener à bien des travaux très variés. Son ouvrage sur Stravinski, ses études sur Debussy, sont remarquables. Mais c'est principalement dans le domaine de l'ethnologie musicale, dont il a été l'introducteur en France, qu'André Schaeffner a acquis une réputation qui dépasse nos frontières. Il a fondé en 1929, au musée de l'Homme, un département d'ethnomusicologie et a été chargé de plusieurs missions scientifiques en Afrique. Il a dirigé la 3e édition française du Dictionnaire de Riemann (1931). Entre 1958 et 1961, il fut président de la Société française de musicologie.

Principaux écrits :
Le Jazz, en collaboration avec A. Cœuroy (1926) ; I. Stravinski (Paris, 1931) ; Origine des instruments de musique (Paris, 1936, rééd. 1967) ; les Kissi, une société noire et ses instruments (Paris, 1951). Édition : F. Nietzsche. Lettres à Peter Gast (Monaco, 1957) ; Segalen et Debussy, avec A. Joly-Segalen (Monaco, 1961) ; Debussy et ses rapports avec la musique russe (in Musique russe, I, 1953) ; Au fil des esquisses du Sacre du printemps (Revue de musicologie, tome 57, 1971, no 2).

Source:
LAROUSSE, encyclopédie, “André Schaeffner”. [EN LIGNE] Consulté le 24 avril 2011.

Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 24 avril 2011 9:39
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref