RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Les modes juridiques de solution des conflits chez les Inuit. (1979)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Norbert Rouland, Les modes juridiques de solution des conflits chez les Inuit. Québec: Association Inuksiutjiit Katimajiit, 1979, 168 pp. Collection Études Inuit. Un numéro spécial de la revue Études Inuit/Studies. Québec: département d'anthropologie, Université Laval. Une édition numérique en préparation par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur le 14 janvier 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture


Les modes juridiques de solution des conflits
chez les Inuit


Les sociétés arctiques sont aujourd'hui un des centres de l'actualité. La crise de l'énergie a suscité envers les territoires du Nord et ceux qui les peuplent un intérêt où l'érudition, la curiosité, et la stratégie du développement ont chacune leur part. Norbert Rouland, qui enseigne l'histoire du droit à l'Université d'Aix-en-Provence, est déjà l'auteur d'un livre sur la politique suivie par le gouvernement du Québec à l'égard des Inuit (Les Inuit du Nouveau-Québec et la convention de la baie James, Québec, Association Inuksiutiit et Centre d'Études Nordiques, 1978). Il se penche dans ce nouvel ouvrage sur les structures juridiques et sociales traditionnelles. L'auteur envisage les différents modes suivant lesquels le droit coutumier inuit assure le règlement des conflits internes. La première partie de l'ouvrage différencie les critères du droit inuit de ceux du droit occidental en tentant d'y constituer une anthropologie. Puis l'auteur décrit et interprète les différents processus concrets (contrôle de la vendetta, duel de chants, etc.) employés par les sociétés inuit depuis le Groenland jusqu'à l'Alaska pour maîtriser les conflits qui se déclenchent en leur sein. Une dernière partie présente et commente quelques textes ethnographiques (traduits de K. Rasmussen) illustrant les réflexions théoriques de l'auteur à partir de cas concrets tirés de l'expérience de ces sociétés.

Solving disputes among the Inuit

Arctic societies are increasingly coming to the forefront of public affairs. Interest for northern territories and their inhabitants – in which scholarship, curiosity and development strategy are mixed, – has been aroused by the energy crisis. Norbert Rouland, who teaches history of law at the University of Aix-en-Provence has already published a book about the policy adopted by the government of Quebec vis-à-vis the Inuit (Les Inuit du Nouveau-Québec et la convention de la Baie James, Québec, Association Inuksiutiit et Centre d'Études Nordiques 1978). In this new book he analyzes traditional social and juridical structures and examines the various ways in which internal conflicts are settled within Inuit customary law. In the first part of the book the criteria of Inuit law are distinguished from those of Western law from an anthropological standpoint. The author then goes on to describe and explain the actual processes that have been used by Inuit societies from Greenland to Alaska, in order to regulate conflicts arising in their midst (social control of vendettas, song duels, etc.). In the last section ethnographic documents are presented and discussed to illustrate the theoretical views of the author on the basis of actual cases drawn from the life of these societies.

NOTE DE L'ÉDITEUR

Ce texte a été écrit en 1976 et publié sous forme polycopiée à Aix-en-Provence (France), en deux livraisons successives. L'une (mai 1976) comportait la première partie du présent ouvrage (La sanction du droit chez certaines populations esquimaudes : problèmes théoriques et modes d'intervention de la communauté dans les procédures de règlement des conflits) ; l'autre (novembre 1976) correspond à la seconde partie (Textes esquimaux traduits et commentés : chants et duels judiciaires). Docteur en droit et ès science politique, l'auteur est maître-assistant à la Faculté de Droit d'Aix-en-Provence.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mercredi 3 août 2011 9:28
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref