RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Rome, démocratie impossible ? Les acteurs du pouvoir dans la cité romaine. (1981)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Norbert Rouland, Rome, démocratie impossible ? Les acteurs du pouvoir dans la cité romaine. Le Paradou: Éditions Actes Sud, 1981, 360 pp. Une édition numérique en préparation par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur le 14 janvier 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

[359]

Table des matières


AVANT-PROPOS : QUELLE HISTOIRE ?

CHAPITRE I – LES TROUPEAUX ET LA VILLE

L'univers mental des pasteurs. Des marécages à la cité des Quirites. La naissance de la Ville et les Étrusques. L'assainissement du terroir. Les nouveaux venus. Plèbe, peuple et prolétaires. Luttes politiques et réformes des institutions : la démocratie manquée. L'invention des rapports de clientèle. Problématique de la démocratisation : la Rome des rois et l'Athènes du peuple.

CHAPITRE II – LA RÉPUBLIQUE, RÉVOLUTION DE DROITE

Retour aux sources. Les signes du déclin. La colère des ventres-creux. Les initiatives plébéiennes, ou la preuve contraire. Les réponses patriciennes. Les nouveaux liens de clientèle. Les mesures des années 450 : révolution ou duperie ? Un bilan décevant.

CHAPITRE III – LA NOUVELLE CLASSE DIRIGEANTE

La sortie du tunnel. Le "printemps de Rome" ? L'illusion démocratique.

CHAPITRE IV – L'IMPÉRIALISME ET LA RÉVOLUTION

Le cauchemar d'Hannibal. L'après-guerre et le débat sur l'impérialisme. Les instruments de la colonisation. Les boulevards de l'Empire. L'hellénisation et les idées démocratiques. Une certaine soif de justice. Tibérius et la Révolution. Caius et le clivage des groupes dirigeants. La société bloquée.

CHAPITRE V – LES MASSES DANGEREUSES

L'exode rural. Une ville inquiétante. La guerre, les affaires et la politique. Les fêtes et la politique. Rome et le désert italien ? Le cadre matériel des assemblées politiques et son influence sur les débats. Copains et coquins. Les succès du "parti populaire". L'offensive clientélaire. Les avantages d'être client. Menaechme ou les embarras d'un patron. Le barreau, la clientèle et la politique. La clientèle dans la course au pouvoir. Au bonheur des patrons. Comment l'on vote bien.

CHAPITRE VI – LES SEIGNEURS DE LA GUERRE

Les portes du temple de Janus. L'armée a-t-elle trahi ? Des soldats perdus ? La toge et les armes. Les soldats aux urnes. Clients ou soldats ?

[p. 360]

CHAPITRE VII – L'AGONIE DE LA RÉPUBLIQUE

Le souffle de la guerre. Le mur d'argent. La ville des riches. Vacances à la campagne. Un autre Calcutta. Marchands de sommeil, cités-dortoirs et spéculation immobilière. Les embarras de Rome. L'amour, le mariage et l'union libre. Machisme et romantisme. Les mains avides de la mort. Un autre au-delà. La mort des pauvres. Les revendications du "parti populaire" et la réponse des antidémocrates. Les solutions des démocrates athéniens. La contre-culture politique. Le déclin des liens clientélaires entre particuliers. Les fidèles de la clientèle. La clientélisation de la conquête. "Tu es mon hôte". L'amitié politique. Une justice en lambeaux. Des politiciens généreux. La corruption électorale. La montée de la violence. Les suicides et la violence. La violence politique.

CHAPITRE VIII – LA RÉVOLUTION IMPÉRIALE

Les fossoyeurs de la République. L'empereur anonyme. La liberté dans la soumission. La ville du Prince. Un urbaniste nommé Auguste. Le trône et l'autel. Ordre politique et ordre conjugal. Classes moyennes et noblesse d'Empire. Les clients : éléments du train de vie. La clientèle et la politique. Une justice toujours imparfaite. Clients ou parasites ? La dialectique clientélaire et le refus de la démocratie.

CHAPITRE IX – LA CUISINIÈRE ET LE CONSUL

Qui n'est pas démocrate ? La démocratie antique dans la mémoire française. La République contre la démocratie.

CHAPITRE X – LE CLIENTÉLISME POLITIQUE CONTEMPORAIN

Le clientélisme politique dans les sociétés archaïques et en voie de développement. La clientèle entre la ville et la campagne. Un notable français de 1981. Les dimensions religieuses des rapports clientélaires. Clientèle à l'italienne. La "Machine" américaine et le clientélisme. Le clientélisme politique dans la France contemporaine. Clientélisme et administration. Deux terres clientélistes : Nice et la Corse. La Ve République et le clientélisme de parti. Clientélisme antique et clientélisme moderne.

ANNEXE : LE MANUEL DE CAMPAGNE ÉLECTORALE DE Q. CICERON

TABLEAUX

1. L'organisation des assemblées populaires sous la République romaine
2. Points de repère chronologiques

ORIENTATION BIBLIOGRAPHIQUE



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 28 juin 2011 14:10
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref