RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Le Québec en mutation (1973)
Avant-propos


Une édition électronique réalisée à partir du texte de Guy Rocher, Le Québec en mutation. Montréal: Les Éditions Hurtubise HMH ltée, 1973, 345 pp. Illustrations de Guy Gaucher. [Autorisation formelle réitérée par M. Guy Rocher, le 15 mars 2004, de diffuser cet article et plusieurs autres publications].

Avant-propos

Les textes qui ont été retenus pour former ce livre ont un dénominateur commun. On retrouve dans chacun le thème du changement de la société québécoise, de son évolution récente et actuelle. J'appartiens à cette génération qui s'est longtemps impatientée de voir le Québec stagner dans la peur, l'insécurité, la soumission et l'aliénation, mais qui fut ensuite étonnée et peut-être aussi dépassée par le rythme du changement, lorsqu'il a débuté, et par les directions qu'il a prises. Par profession autant que par engagement personnel, j'ai dû m'interroger sur les sources, les agents et les conditions du changement dans lequel est engagée la société québécoise, et aussi sur les forces de résistance que cette évolution a éveillées.

On verra en effet que s'il est question de changement dans les essais qui suivent, on y parle aussi passablement d'opposition au changement. La scène québécoise a été ces dernières années le lieu d'un affrontement entre éléments novateurs et réflexes de résistance Je crois que non seulement le Québec, mais chaque Québécois s'est senti le champ clos des contradictions et des ambiguïtés qui caractérisent sa société. Il s'est senti ballotté entre l'optimisme et le pessimisme, partagé entre des sentiments d'euphorie et des états dépressifs, tiraillé par la peur et par le goût du risque.

À cause de cela, les sociologues québécois n'ont pu se cantonner dans un rôle d'observateurs scientifiques. Ils ont senti le besoin de participer aux débats publics, de prendre parti et de témoigner en faveur des options auxquelles ils adhéraient. Dans les essais qu'on va lire, ce n'est donc pas seulement le sociologue qui s'exprime; c'est aussi le citoyen qui s'interroge sur la destinée de son pays, c'est l'éducateur engagé dans une remise en question de l'enseignement, c'est le croyant qui habite une Église dont il sent impérieuse-ment le besoin de contester le conservatisme et les luttes d'arrière-garde.

Les bouleversements de la société québécoise et les sentiments ambivalents et confus qu'ils ont provoqués, tel est donc l'objet principal de la ré-flexion qui se poursuit à travers tout ce livre. On constatera cependant que les textes qui composent cet ouvrage ont été écrits dans des circonstances différentes et pour des publics variés. Il se trouve pourtant qu'en les revoyant, j'ai pu tout naturellement les grouper sous trois grandes têtes de chapitre: la destinée de la francophonie québécoise et canadienne, la remise en question de l'enseignement et des systèmes scolaires traditionnels, la crise de la foi religieuse dans la seconde moitié du 20e siècle. Ce n'est évidemment pas un hasard qu'il en fût ainsi. Ce sont là les questions qui ont plus particulièrement retenu mon attention ces dernières années, très probablement parce que c'est en elles que les valeurs auxquelles j'adhère et que mes engagements passés et présents étaient le plus sérieusement remis en question. Par ailleurs, l'expérience d'autres pays à connaître une certaine évolution culturelle témoigne que ces trois secteurs sont particulièrement sensibles aux mutations sociales et culturelles caractéristiques des sociétés contemporaines.

Il est un autre élément d'unité entre ces essais qu'il importe de mentionner: ils sont tous de date récente, ayant été écrits dans les cinq dernières années. Il s'agit donc d'une réflexion qui appartient à une même période et qui se rattache à une même phase de l'histoire québécoise, bien qu'elle porte sur des facettes différentes d'une certaine réalité.

L'allégorie en laine du pays, racontée par Suzanne Rocher et illustrée par Guy Gaucher, appartient au même univers de réflexion. Dans un genre différent de l'essai, cette fable dit dans un langage symbolique les mêmes réalités historiques et contemporaines auxquelles les essais s'adressent suivant une démarche beaucoup plus lourde Je crains cependant qu'en invitant ma femme à compléter mon livre par ce conte illustré, je me sois fait à moi-même une concurrence trop forte que mes essais ne sauront soutenir.

Retour au texte de l'auteur: Guy Rocher, sociologue, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le samedi 28 décembre 2013 16:12
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref