RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Le bonheur: une attitude à cultiver.” (2015)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir d'un document PowerPoint de Suzie Robichaud intitulé, “Le bonheur: une attitude à cultiver.” DOCUMENT INÉDIT. Le Parvis: 18 mars 2015, 43 pp + une introduction. [Autorisation accordée par l'auteure le 12 septembre 2017.]

Introduction

Le bonheur, comme l’amour, reste une préoccupation humaine fondamentale et universelle. À un point tel que l’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution du 12 juillet 2012, a décrété le 20 mars Journée Internationale du bonheur. L’ONU reconnaît ainsi que le bonheur et le bien-être sont non seulement des aspirations individuelles et collectives, mais qu’ils devraient être pris en compte dans les objectifs politiques.

N’empêche. Le bonheur existe-t-il vraiment ou ne serait-il qu’un leurre? Et alors, de quoi est-il fait ? Comment l’atteindre? Et surtout comment le garder tout près pour se prémunir des infortunes? Comment accéder à cet état qui permet de considérer le monde avec sérénité? Car en fait, s’il est si facile d’être malheureux, pourquoi est-il si difficile d’être heureux? Les propos qui vont suivre montrent que le bonheur, ça s’apprend. Oui, c’est un art qui doit être étudié, encouragé, cultivé. Il ne se fait pas sans effort, certes, mais le profit est grand. Les gens qui cherchent à devenir plus heureux, des études l’attestent (Bormans, 2011; Lyubomirsky, 2008; Layard, 2007; Csikszentmihalyi, 1990), sont plus créatifs et productifs, et abordent la vie avec beaucoup d’enthousiasme. Bien qu’on entende souvent que certains soient doués pour le bonheur, d’autres pas, c’est bien plus par l’attitude que celui-ci est reconnaissable et saisissable. C’est Lao Tseu, le philosophe chinois, qui en saisit peut-être mieux l’essence : Il n’y a point de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin.

Le PowerPoint qui va suivre est tiré de l’ouvrage Le bonheur… à deux pas d’ici, paru aux Éditions JCL, en 2010. Cet ouvrage se veut une réflexion sur l’apprentissage du bonheur qui avait d’ailleurs débuté dans Les lettres à Jean-Élie. Clin d’oeil aux amants de la sagesse, paru chez le même éditeur en 2007. Tout le monde veut vivre et être heureux. Mais a-t-on seulement appris à vivre ou à être heureux?

En regardant la réflexion qui va suivre, ne cherchez pas de recette toute faite pour atteindre le bonheur. Ça n’existe pas. Mais vous trouverez des pistes sur la façon de résoudre les nombreuses questions que l’on se pose. Qu’est-ce qui rend les gens heureux? Quelles sont les caractéristiques du bonheur? Comment exploiter notre potentiel de bonheur et devenir ami de soi-même? Les propos relevés nous suggèrent de développer une attitude propice au bonheur et de s’en faire un allié. Nous pourrons alors découvrir un ami plein de sagesse qui nous invite à adoucir le passé, à penser l’avenir avec espérance et à saisir le moment présent.


Suzie Robichaud
Professeure émérite
Département des sciences humaines
Université du Québec à Chicoutimi
Le 11 septembre 2017



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 26 septembre 2017 9:46
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref