RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Philippe Robert, Pourquoi étudier le crime dans la société actuelle? (1996)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Philippe Robert, Pourquoi étudier le crime dans la société actuelle?”. Un article publié dans Criminologie et société. Le Criminologue dans la Cité hier, aujourd'hui, demain. Université de Lièges, 25-26 octobre 1996. Sous la direction de Georges Kellens et André Lemaître. Actes du colloque du 50e anniversaire de l'École liégeoise de criminologie Jean Constant, pp. 1-45. Bruxelles : Établissements Émile Bruylant, SA, 1998, 164 pp. [Autorisation accordée par l'auteur le 12 septembre 2006.]

Bibliographie

BADINTER R., Éd., Une autre justice. Contributions à l'histoire de la justice sous la Révolution française, Paris, Fayard, 1989.

 

BARRÉ M.D., « 130 années de statistique pénitentiaire en France », Déviance & Société, 1986, vol.10, no 2, pp. 107-128.

 

BARRET-KRIEGEL B., Les chemins de l'État, Paris, Calmann-Lévy, 1986.

 

BEN YEHUDA N., « The European Witch Craze of the 14th to 17th Centuries : A Sociologist's Perspective », American Journal of Sociology, 1986, vol. 86, no 1, 131.

 

BERCÉ Y.M., Croquants et nu-pieds ; les soulèvements paysans en France du XVIe au XIXe siècles, Paris, Gallimard-Julliard, Archives, 1974a.

 

BERCÉ Y.M., Histoire des croquants ; étude des soulèvements populaires au XVlle siècle dans le Sud-Ouest de la France, Genève, Droz, 1974b.

 

BERLIÈRE J.M., Le préfet Lépine ; vers la naissance de la police moderne, Paris, Denoël, 1993a.

 

BERLIÈRE J.M., « L'impossible police parisienne », Politix, 1993b ; no 21, pp. 33-51.

 

BERLIÈRE J.M., « La généalogie d'une double tradition policière », in BIRNBAUM Pierre Éd., La France de l'affaire Dreyfus, Paris, Gallimard, 1994, pp. 191-225.

 

BERLIÈRE J.M., Le monde des polices en France, Paris, Complexe, 1996.

 

BLOCH M., La société féodale : la formation des liens de dépendance ; les classes et le gouvernement des hommes, Paris, Albin Michel, 1939-1978.

 

BRAUDEL F., L'identité de la France, I, Espace et histoire, Paris, Arthaud-Flammarion, 1986.

 

CAMERON I.A., « The Police of Eighteenth-Century France », European Studies Review, 1977, no 7, pp. 47-55.

 

CARROT G., « La garde nationale, 1789-1871 ; l'évolution d'une institution », Revue de la police nationale, 1976, no 102, pp. 37-46.

 

CASTAN N., « La justice expéditive », Annales ESC, 1976, vol. 31, no 2, pp. 331-361.

 

CASTAN N., Justice et répression en Languedoc à l'époque des Lumières, Palis, Flammarion, 1980.

 

CASTAN N., Bilan de l'apport de la recherche historique à la connaissance de la criminalité et de la justice pénale, Strasbourg, Conseil de l'Europe, Section des publications, 1984, pp. 19-52.

 

CASTAN N., CASTAN Y., « Recours, besoins et sens de la justice devant l'institution judiciaire française au XVIIIe siècle », Histoire, Économie, Société, 1982, no 3, pp. 361-367.

 

Castan Y., Honnêteté et relations sociales en Languedoc, 1715-1780, Paris, Plon, 1974.

 

CASTAN Y., Magie et sorcellerie à l'époque moderne, Paris, Albin Michel, 1979.

 

CASTEL R., Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat, Paris, Fayard, 1995.

 

CHARTIER R., « La ville acculturante », in DUBY G., Histoire de la France urbaine, Paris, Seuil, 1981, T. 3, pp. 223-243.

 

CHEVALIER L., Classes laborieuses et classes dangereuses, Paris, Plon, 1958.

 

CLAVERIE E., De la difficulté de faire un citoyen : les acquittements scandaleux du jury dam la France provinciale du début du XIXe siècle, Études rurales, juillet-décembre 1984.

 

CLAVERIE E., LAMAISON P., L'impossible mariage ; violence et parenté en Gévaudan, 17e, 18e et 19e siècles, Paris, Hachette, 1982.

 

COLL., Contrôle social et vie communautaire, conduite déviante et ses agents de contrôle : aspects historiques de la justice non étatique, International Association for the Study of Crime and Criminal Justice (IAHCCJ) Colloquium, Paris, Maison des sciences de l'homme (MSH), 1995, inédit.

 

COLL., « Débat : La justice face à la corruption », Déviance & Société, 1996, vol. 20, no 3, pp. 239-295.

 

DELUMEAU J., La peur en Occident, XIVe-XVIIIe ; une cité assiégée, Paris, Fayard, 1978.

 

DESCIMON R., GUÉRY A., « Un État des temps modernes ? », in LE GOFF J., Éd., L'État et les pouvoirs, in BURGUIÈRE A., REVEL J., Éds, Histoire de la France, Paris, Seuil, 1989.

 

DONOVAN J.M., « Justice Unblind : the Juries and the Criminal Classes in France, 1825-1914 », Journal of Social History, 1981, pp. 89-107.

 

DUPÂQUIER J., « L'explosion démographique en France », L'Histoire, 1980, no 29, pp. 25-32.

 

DUPÂQUIER J., Éd.,, Histoire de la population française, Paris, Presses Universitaires de France, 1988.

 

DYONET N., « L'écho du brigandage dans les cahiers de doléances du Loiret et du Cher », in COLL., Mouvements populaires et conscience sociale, Paris, Maloine, 1985, pp. 647-658.

 

ELWITT S., The Third Republic Defended ; Bourgeois Reform in France, 1880-1914, Baton Rouge, Louisiana State Univ. Press, 1986.

 

EMSLEY C., Policing and its Context, 1750-1870, London, Macmillan, 1983.

 

EMSLEY C., « La maréchaussée à la fin de l'Ancien Régime. Note sur la composition du corps », Revue d'histoire moderne et contemporaine, 1986, 33, oct.-déc., pp. 622-644.

 

EMSLEY C., « Policing the Streets of Early Nineteenth-Century Paris », French History, 1987, vol. 1, no 2, pp. 257-282.

 

EMSLEY C., « La légitimité de la police anglaise : une perspective historique comparée », Déviance & Société, 1989, vol. 13, no 1, pp. 23-34.

 

EMSLEY C., REINKE H., LÉVY R., « Les polices aux XIXe et XXe siècles aperçus sur les historiographies anglaise, allemande et française », Les Cahiers de la sécurité intérieure, 1994, no 17, pp. 13-33.

 

FARGE A., « Un espace urbain obsédant ; le commissaire et la rue à Paris au XVIIIe siècle », Révoltes logiques, 1977, no 6, pp. 7-23.

 

FARGE A., Vivre dans la rue à Paris au XVIIIe siècle, Paris, Gallimard/Julliard, 1979a.

 

FARGE A., « Signe de vie, risque de mort ; essai sur le sens et la ville au XVIIIe siècle », Urbi, 1979b, II, XV-XXII.

 

FARGE A., La vie fragile. Violence, pouvoirs et solidarités àParis au XVIIIe siècle, Paris, Hachette, 1986.

 

FARGE A., REVEL J., « Les règles de l'émeute : l'affaire des enlèvements d'enfants (Paris, mai 1750) », in COLL., Mouvements populaires et conscience sociale, Paris, Maloine, 1985, pp. 635-646.

 

FAURE A., « Enfance ouvrière, enfance coupable », Les Révoltes logiques, 1980-81, pp. 13-35.

 

FESTY O., Les délits ruraux et leur répression sous la Révolution et le Consulat, Paris, Marcel Rivière, 1956.

 

GARLAND D., Punishment and Welfare, Aldershot, Gower, 1985.

 

CARNOT B., Éd., L'infrajudiciaire du Moyen-Age à l'époque contemporaine, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1996.

 

GATRELL V.A.C., « The Decline of Theft and Violence in Victorian and Edwardian England », in GATRELL V.A.C., LENMAN B., PARKER G., Eds, Crime and the Law, The Social History of Crime in Western Europe since 1500, London, Europa, 1981, pp. 238-371.

 

GAUCHET M., La Révolution et les droits de l'homme, Paris, Gallimard, 1989.

 

GENET J. Ph., « Genèse de l'État moderne en Europe. Les enjeux d'un programme de recherche », Actes de la recherche en sciences sociales, 1997, juin, pp. 1-18.

 

GIDDENS A., The Constitution of Society, Cambridge, Polity Press, 1984.

 

GILLIS A.R., « Crime and State Surveillance in Nineteenth-Century France », American Journal of Sociology, 1989, vol. 95, no 2, pp. 307-341.

 

GUTTON J.P., La société des pauvres en Europe (XVIe-XVIIIe siècles), Paris, PUF, 1974.

 

HALPÉRIN, Le tribunal de cassation et les pouvoirs sous la Révolution (1790-1799), Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1987.

 

HATZFELD H., Du paupérisme à la sécurité sociale (1850-1940), Paris, Armand Colin, 1971.

 

HAY D., LINEBAUGH P., THOMPSON E.P., Eds., Albion's Fatal Tree : Crime and Society in Eighteenth-Century England, London, Allen Lane, 1975.

 

HUFTON O.H., The Poor of Eighteenth-Century France, 1750-1789, Oxford, Clarendon Press, 1974.

 

HUFTON O.H.,« Le paysan et la loi en France », Annales ESC, 1983, vol. 38, no 3, pp. 679-701.

 

JOURNÈS C., « Naissance de la 'nouvelle police' en Angleterre et modes de domination », Procès, Cahiers d'analyse politique et juridique, 1984, no 15-16, pp. 41-55.

 

KAPLAN S.L., Bread, Politics and Political Economy in the Reign of Louis XV, Den Haag, Martinus Nijhoff, 1976.

 

KAPLAN S.L., « Réflexions sur la police du monde du travail », Revue historique, 1979, vol. 261, no 1, pp. 17-77.

 

KAPLAN S.L., « Note sur les commissaires de police de Paris au XVIIIe siècle », Revue d'histoire moderne et contemporaine, 1981, no 28, pp. 669-686.

 

KAPLOW J., Les noms des rois ; les pauvres de Paris à la veille de la Révolution, Paris, Maspéro, 1974.

 

LAINGUI A., LEBIGRE A., Histoire du droit pénal, Paris, Cujas, 1979.

 

LE GOFF J., Du silence à la parole ; droit du travail, société, État (1830-1895), Quimperlé-Quimper, Calligrammes/La Digitale, 1985.

 

LÉVY R., « Un aspect de la mutation de l'économie répressive au XIXe siècle : la loi de 1863 sur le flagrant délit »n Revue historique, 1986, vol. CCLXXIV, no 1, pp. 43-77.

 

LÉVY R., ROUSSEAUX X., « États, justice pénale et histoire : bilan et perspectives », Droit et Société, 1992, no 20-21, pp. 249-278.

 

LOMBARD F., Les jurés. Justice représentative et représentations de la justice, Paris, L'Harmattan, 1993.

 

LORGNIER J., Maréchaussée, histoire d'une révolution judiciaire et administrative, vol. I : Les juges bottés ; vol. II : Quand le gendarme juge, Paris, L'Harmattan, 1994.

 

LORGNIER J., MARTINAGE R., « L'activité judiciaire de la maréchaussée de Flandres (1679-1790) », Revue du Nord, 1979, vol. 51, no 242, pp. 593-608.

 

MANDROU R., Magistrats et sorciers en France au XVIIe siècle ; une analyse de psychologie historique, Paris, Seuil, 1968.

 

MARTIN D., « La maréchaussée au XVIIIe siècle ; les hommes et l'institution en Auvergne », Annales historiques de la Révolution française, 1980, vol. 52, no 239, pp. 91-117.

 

MARTIN J.B., La fin des mauvais pauvres ; de lassistance àlassurance, Le Creusot, Champvallon, 1983.

 

MARTINAGE R., ROYER J.P., Les destinées du jury criminel, actes du colloque tenu à Lille dans le cadre de la commémoration du bicentenaire de la Révolution, Lille, Ester Éditions, 1990.

 

MOLLAT M., Les pauvres au Moyen-Age ; étude sociale, Paris, Hachette, 1978.

 

MONJARDET D., Ce que fait la police ; sociologie de la force publique, Paris, La Découverte, 1996.

 

MUCHEMIBLED R., Le temps des supplices : de l'obéissance sous les rois absolus, XVe-XVIIIe siècles, Paris, Armand Colin, 1992.

 

NYE R.A., Crime, Madness and Politics in Modern France ; the Medical Concept of National Decline, Princeton, NJ, Princeton Univ. Press, 1984.

 

PRRROT M., Les ouvriers en grève, Paris, La Haye, Mouton, 1973.

 

PERROT M., ROBERT Ph., Réédition commentée du Compte général de l'administration de la justice criminelle en France pendant l'année 1880 et rapport relatif aux années 1826 à1880, Genève-Paris, Slatkine, 1989.

 

PETIT J.-G., Ces peines obscures. La prison pénale en France (1780-1875), Paris, Fayard, 1990.

 

PIERRE M., « La transportation (1848-1938) », in PETIT J.-G., CASTAN N., FAUGERON C., PIERRE M., ZYSBERG A., Eds, Histoire des galères, bagnes et prisons XIIIe-XXe siècles, Paris, Bibliothèque historique Privat, 1991, pp. 231-259.

 

POURCHER Y., Des Assises de grâce ?, Le jury de la Cour d'Assises de la Lozère au XIXe siècle, Études rurales, juillet-décembre 1984.

 

Poussou J.P., Bordeaux et le Sud-Ouest au XVIIIe siècle ; croissance économique et attraction urbaine, Paris, Éditions de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales & J. Touzot, 1983.

 

RAMSAY M.N., « L'évolution du concept de crime ; l'étude d'un tournant l'Angleterre à la fin du dix-huitième siècle », Déviance & Société, 1979, vol. 3, no 2, pp. 131-147.

 

RENOUARD J.M., De l'enfant coupable à l'enfant inadapté. Le traitement social et politique de la déviance, Paris, Le Centurion, Collection Païdos Histoire, 1990.

 

RICHET D., La France moderne : l'esprit des institutions, Paris, Flammarion, 1973.

 

ROBERT Ph., La question pénale, Genève, Paris, Droz, 1984.

 

ROBERT Ph., « Essai de construction d'un paradigme pénal », in ROBERT Ph., SOUBIRAN-PAILLET F., VAN DE KERCHOVE M., Éds, Normes, normes pénales, normes juridiques, Paris, L'Harmattan, 1997, t. II, pp. 45-76.

 

ROBERT Ph., LÉVY R., « Histoire et question pénale », Revue d'histoire moderne et contemporaine, 1985, no XXXII, juillet-septembre, pp. 481-526.

 

ROBERT Ph., POTTIER M.L., « Sur l'insécurité et la délinquance », Revue Française de science politique, 1997a, vol. 47, no 5, pp. 630-644.

 

ROBERT Ph., POTTIER M.L., « 'On ne se sent plus en sécurité', délinquance et insécurité, une enquête sur deux décennies », Revue française de science politique, 1997b, vol. 47, no 6, pp. 707-740.

 

ROCK P., ((Law, Order and Power in Late Seventeenth and Early Eighteenth Century England », Annales internationales de criminologie, 1977, vol. 16, no 1-2, pp. 233-265.

 

ROMON C., « Mendiants et policiers à Paris au XVIIIe siècle », Histoire, Économie et Société, 1982, no 2, pp. 259-295.

 

ROSANVALLON P., Le Moment Guizot, Paris, Gallimard, 1986.

 

ROSANVALLON P., « État et société (du XIXe siècle à nos jours) », in LE GOFF J., Ed., L'État et les pouvoirs, in BURGUIÈRE A., REVEL J., Histoire de la France, Paris, Seuil, 1989, pp. 491-617.

 

ROSANVALLON P., L'État en France de 1789 à nos jours, Paris, Seuil, 1990.

 

ROUSSEAUX X., Taxer ou châtier : l'émergence du pénal. Enquête sur la justice nivelloise (1400-1650), Louvain-la-Neuve, Université catholique de Louvain, 1989.

 

ROUSSEAUX X., DUPONT-BOUCHAT M.S., VAEL C., Éds., Révolutions et justice pénale en Europe. Modèles français et traditions nationales (1780-1830), Paris, L'Harmattan, sous presse.

 

RUSCHE G., KIRCHHEIMER O., Peine et structure sociale, Paris, Éditions du Cerf, 1994.

 

RUSTIGAN M., « A Reinterpretation of Criminal Law Reform in Ninetenth-Century England », in GREENBERG D., Ed., Crime and Capitalism, Readings in Marxist Criminology, N.Y., Mayfield, 1981, pp. 255-278.

 

SANTUCCI M.R., Délinquance et répression au XIXe siècle ; l'exemple de l'Hérault, Paris, Economica, 1986.

 

SCHNAPPFR B., « Les peines arbitraires du XIIIe au XVIIIe siècles (doctrines savantes et usages français) », Revue d'histoire du droit, 1973, vol. 41, no 2, pp. 81-112.

 

SCHNAPPER B., « Le récidivisme, une obsession créatrice », in Coll., Le récidivisme, Paris, PUF, 1983, pp. 25-64.

 

SCHNAPPER B., « Le jury français aux XIXe et XXe Siècles », in SCHNAPPER B. Ed., Voies nouvelles et histoire du droit. La justice, la famille, la répression pénale (XVIe-XXe siècles), PUF, 1991a, pp. 241-312.

 

SCHNAPPER B., « Le sénateur René Bérenger et les progrès de la répression pénale en France », in SCHNAPPER B. Ed., Voies nouvelles et histoire du droit. La justice, la famille, la répression pénale (XVIe-XXe siècles), PUF, 1991b, pp. 353-373.

 

SCHNAPPER B., « L'action pénale, le ministère publie et les associations. Naissance et contestation d'un quasi monopole (XIXe-XXe siècles) », in SCHNAPPER B. Ed., Voies nouvelles et histoire du droit. La justice, la famille, la répression pénale (XVIe-XXe siècles), PUF, 1991e, pp. 375-391.

 

SOMAN A., « La sorcellerie devant le Parlement de Paris (1565-1640) », Annales ESC, 1977, vol. 32, no 4, pp. 790-814.

 

SOMAN A., « Deviance and Criminal Justice in Western Europe, 1300-1800 : an Essay in Structure », Criminal Justice History, an International Annual, 1980, no 1, pp. 3-28, a.

 

SOMAN A., « Aux origines de l'appel de droit dans l'Ordonnance criminelle de 1670 », XVIIe siècle, 1980, no 126, pp. 21-36, b.

 

SOULET J.F., Les Pyrénées au XIXe siècle, Toulouse, Eché, 1987.

 

STORCH R.D., « The Plague of the Blue Locusts. Police Reform and Popular Resistance in Northern England, 1840-57 », International Review of Social History, 1975, no XX, pp. 61-90.

 

STORCH R.D., « The Policeman as Domestic Missionary : Urban Discipline and Popular Culture in Northern England, 1850-1880 », Journal of Social History, 1976, vol. IX, no 4, pp. 481-509.

 

STORCH R.D., « Police Control of Street Prostitution in Victorian London : A Study in the Contexts of Police Action », in BAYLEY D.H., Ed., Police and Society, London, Sage, 1977, pp. 49-72.

 

STORCH R.D., « Policing Rural Southern England before the Police ; Opinion and Practice, 1830-1856 », in HAY D., SNYDER F., Eds, Policing and Prosecution in Britain, 1750-1850, Oxford, Clarendon Press, 1989, pp. 211-266.

 

STRAYER J.R., Les origines médiévales de l'État moderne, Paris, Payot, 1979.

 

STURGILL C., L'organisation et l'administration de la maréchausssée et de la justice prévôtale dans la France des Bourbons, 1720-1750, Vincennes, Service historique de l'Armée de terre, 1981.

 

TILLY C., La France conteste de 1600 à nos jours, Paris, Fayard, 1986.

 

TOPALOV Ch., « Invention du chômage et politiques sociales au début du siècle », Chômages et chômeurs, 1987, no 43, pp. 53-92.

 

VILLARD P., Les justices seigneuriales dam la Marche, Paris, Librairie générale de droit et de jurisprudence, 1969.

 

VOGEL M.T., La police des villes entre local et national : l'administration des polices urbaines sous la IIIe République, Saint-Martin-d'Hères, Université Pierre Mendès-France, 1993.

 

VOGEL M.T., *Politiques policières et systèmes locaux », Revue française de sociologie, 1994, vol. XXXV, no 3, pp. 413-434.

 

VOVELLE M. Ed., La Révolution et l'ordre juridique privé. Rationalité ou scandale ?, Orléans, Université d'Orléans, PUF, 1988.

 

WRIGHT V., « La préfecture de police pendant le XIXe siècle », in DEBOFLÉ P., Ed., L'administration de Paris (1789-1977), Genève-Paris, Droz/Champion, 1979, pp. 109-122.

 

ZYSBERG A., « Au siècle des lumières, naissance du bagne », in PETIT J.-G., CASTAN N., FAUGERON C., PIERRE M., ZYSBERG A., Eds, Histoire des galères, bagnes et prisons XIIIe-XXe siècles, Paris, Bibliothèque historique Privat, 1991a, pp. 169-197.

 

ZYSBERG A., « Le modèle des travaux forcés et son application », in PETIT J. G., CASTAN N., FAUGERON C., PIERRE M., ZYSBERG A., Eds, Histoire des galères, bagnes et prisons XIIIe-XXe siècles, Paris, Bibliothèque historique Privat, 1991b, pp. 199-229.


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 14 septembre 2006 10:09
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref