RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Marcel Rioux, BELLE-ANSE. (1957)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Marcel Rioux, BELLE-ANSE. Ottawa: Secrétariat d’État, 1957, 125 pp. Musée national du Canada. Bulletin no 138, No 37 de la série anthropologique. Une édition numérique réalisée conjointement par l'auteur, Raymond Massé, et par mon épouse, Diane Brunet, bénévole, guide de musée retraitée du Musée de la Pulperie de Chicoutimi.

[1]

BELLE-ANSE

Introduction

Belle-Anse est une petite communauté de la Péninsule gaspésienne dont nous publions ici une analyse des phénomènes socio-culturels qu'il nous a été donné d'y observer pendant une période de huit mois. Cette communauté gaspésienne a été choisie parce qu'elle présente certains caractères communs à plusieurs paroisses de cette région : économie diversifiée, éloignement relatif des grandes villes et stock ethnique d'origine multiple. C'est donc de la région gaspésienne que cette étude veut d'abord être l'illustration et jusqu'à un certain point du Québec rural dont l'ensemble est considéré comme la plus grande unité culturelle, le Canada français étant, selon la classification de Murdock (41) [1], un agrégat culturel (culture cluster) [2]. C'est aussi avec l'intention de faire avancer la connaissance du changement culturel qui s'opère au Canada français [3] que cette étude a été entreprise. Elle veut être une continuation de l'œuvre de Horace Miner (36) dont l'étude « St. Denis, a French Canadian Parish » marque une date importante dans l'étude empirique de la culture canadienne-française. L'étude de la communauté de Belle-Anse apporte d'ailleurs un complément à « Saint-Denis » en ce qu'elle nous fait pénétrer dans un milieu rural non agricole, Saint-Denis faisant partie du milieu rural agricole qu'on a toujours plus ou moins identifié au « vieux Québec » ; c'est donc un autre aspect du Québec rural qu'on présente ici. « Rencontre de deux mondes » de M. Everett Hughes (21) a analysé les changements de structures et de relations sociales qui s'opèrent dans une petite ville en voie d'industrialisation. La présente étude s'inspire d'un point de vue un peu différent de celui de Hughes : elle voudrait insister sur l'analyse des valeurs culturelles plutôt que sur celle des structures sociales ; c'est donc un point de vue complémentaire et non pas contradictoire.

Les huit mois que j'ai passés en Gaspésie, de mai à septembre 1952 et pendant la même période en 1953, je les ai passés en grande partie à Belle-Anse [4]. Pendant mon premier séjour, je me contentai de recueillir les matériaux les plus généraux et à me familiariser pleinement avec la population ; l'année suivante, j'essayai de relier mon étude à celles d'anthropologistes engagés dans des recherches sur des petites communautés, nommément Redfield, Tax, Miner, Lewis et Foster. Après avoir analysé les faits recueillis à Belle-Anse, nous examinerons l'hypothèse de Redfield dont se sont servis la plupart des anthropologistes engagés dans l'étude de petites communautés en voie d'urbanisation.



[1] Le premier chiffre, en caractère gras, renvoie â la bibliographie, à la fin du volume ; le second numéro renvoie à la page du volume ou de l'article cité, quand l'auteur y renvoie plus d'une fois ; dans le cas où un ouvrage n'est cité qu'une fois, le numéro de la page citée est inclus dans le renvoi bibliographique.

[2] Comme nous nous reportons souvent, au cours de cette étude, à des études d'anthropologie américaines et que la terminologie dont on fait usage dans ces ouvrages n'est pas encore tout à fait fixée en français, nous faisons quelquefois suivre du terme correspondant anglais la traduction que nous donnons de certaines expressions.

[3] Canada français désigne, au cours de cette étude, la province de Québec surtout ; il peut aussi désigner l'ensemble de la culture des Canadiens français, où qu'ils vivent.

[4] Belle-Anse est un nom fictif qui remplace celui de la communauté que j'ai étudiée. Cette substitution évitera de froisser certaines susceptibilités et me donnera plus de liberté pour décrire les phénomènes observés.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 29 décembre 2015 19:13
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref