RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Histoire des doctrines politiques. (2012)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir de M. Ivo RENS, Histoire des doctrines politiques. Syllabus de cours. Université de Genève, Faculté de droit, département d’histoire du droit et des doctrines juridiques et politiques, 31 mai 2000. Édition revue et augmentée par l'auteur, 18 avril 2012. [Autorisation formelle accordée le merdredi le 29 août 2005 et réitérée le 18 avril 2012 de diffuser ce texte dans Les Classiques des sciences sociales.].

Table des matières

Programme de l'année académique 1999-2000

I- Thèmes et doctrines : Auteurs et doctrines à étudier au cours
II- Lectures obligatoires

Modalités de l’examen d’histoire des doctrines politiques

Prologue sur le rôle des dates en histoire

PREMIERE PARTIE: Définitions & sources, une discipline interdisciplinaire, les sources antiques et leur confluence.

I-   Signification du mot « doctrine »

II-  Relations de l’Histoire des doctrines politiques avec les autres disciplines

1.- Droit. Cf Jean-Jacques Chevallier, Marcel Prélot.
2.- Histoire.
3.- Philosophie.
4.- Science politique et sociologie politique
5.- Selon les auteurs et les doctrines, importance prédominante de l’élément

III- Les sources antiques de la pensée politique européenne

1.- La source grecque
2.- La source romaine
3.- La source judaïque
4.- La source chrétienne

IV- Confluences des sources antiques de la pensée politique au Moyen-Âge européen

1.1- Le moyen âge, en première approximation.
1.2-  L’invention des universités et la “réception” du droit romain au Moyen-âge
2.-  Le moyen âge redécouvert
3.-  La filiation militaire
4.-  La filiation agricole
5.- La filiation maritime
6.- La filiation mécanique
7.- La filiation arithmétique
8.- Conséquences sociales
9.- Remontée historique et importance du monachisme

9.1.- Exhortation à l’obéissance à la parole de Dieu et à celle de l’Abbé, représentant Dieu dans le monastère. Priorité à l’oraison, c’est-à-dire la prière, dite opus Dei.
9.2.- Propriété commune.
9.3.- Modalités des prises de décision :
9.4.- Division du temps en quatre parties :
9.5.- Autarcie (Transposition au monastère de l’idée grecque, notamment platonicienne, valable pour la Cité.)
9.6.- Orare et laborare (Résumé du message de Benoît de Nursie)

10.- Thomas d’Aquin (1225 ou 1228-1274), synthèse de l’aristotélisme redécouvert chez les Arabes d’Espagne et de la tradition chrétienne occidentale déjà tributaire de Platon et Cicéron via Augustin.
10.1.- Vie et oeuvre
10.2.-  Fondements philosophiques de sa doctrine politique.
10.3.-  Des différentes sortes de droits et du Bien commun
10.4-   Du pouvoir
10.5.-  Remèdes à la tyrannie

11.- Postérité de Thomas d’Aquin : la tradition aristotélo-thomiste
11.1- Renforcement du pouvoir spirituel dans l’ordre temporel
11.2- Renforcement du pouvoir temporel
11.3.- Développement du droit naturel et transformation progressive du droit des gens en droit international public
11.3.1.- Le dominicain Francisco de Vitoria (1486 ou 1492 - 1546) :
11.3.2.- Titres illégitimes à la domination des Espagnols sur les Indiens :
11.3.3.- Titres légitimes
11.3.4.- Conclusions
11.4.- Résurgences contemporaines

Intermède: De l’Évolution à l’Histoire

DEUXIEME PARTIE: Quelques jalons de la pensée politique de la Renaissance au XIXième siècle.

I-  Renaissance, Réforme et Humanisme (Ressemblances et dissemblances) Trois mouvements tributaires de la diffusion de l’imprimerie

1.- Renaissance
2.- Réforme

II-  Absolutisme monarchique

1- Nicolas Machiavel (1465 - 1527)
1.1.- Le Prince : un traité du machiavélisme, c’est-à-dire un traité de despotisme.
1.2.- Le Prince : un traité machiavélique.
1.3.- Le Prince : un traité du patriotisme.
1.4.- Le Prince : un traité d’histoire.
1.5.- Le Prince : un traité qui fonde la science politique.
1.6.- Le Prince : ouvrage précurseur de la politique révolutionnaire bourgeoise, du jacobinisme ... et du marxisme.
1.7.- Le Prince : théorie politique de la faiblesse
1.8.- Le Prince : “Critique de la raison politique”.

Intermède: Nouveau contexte au XVIIième siècle : la Révolution scientifique

2.- Thomas Hobbes (1588 - 1679)
2.1.- L’homme, sa vie, son oeuvre.
2.2.- L’état de nature
2.3.- Passage à la société
2.4.- Fonctions du Leviathan
2.5.- Influence
3.- Jacques Bénigne Bossuet (1627 - 1704)

III- Anti-absolutisme, libéralisme, démocratie

1.- John LOCKE (1632 - 1704)
2.- Autres grands penseurs politiques du XVIIième siècle
2.1.- Johannes Althusius (1557 - 1638)
2.2.- Hugo De Groot dit Grotius (1583 - 1645)
2.3.- Francis Bacon de Verulam (1561 - 1626)
2.4.- Baruch Spinoza, dit Benedictus Spinoza, (1632 - 1677)
2.5.- Samuel Pufendorf (1632 - 1694)
3.- Nouveau contexte au XVIIIième siècle : Apparition des “Lumières”, “Enlightenment”, “Aufklärung”, “Illuminismo”, “Siglo de las luces”
4.- Montesquieu (1689 - 1755)
4.1- Théorie des gouvernements
4.2.- Théorie de la liberté politique
4.3.- Théorie des climats
4.4.- Théorie de l’esprit général
5.- Jean-Jacques Rousseau, citoyen de Genève (1712-1778)
6.- Évolution de la philosophie : Apparition du criticisme
7.- Fin de l’ancien régime : Révolution-Empire-Restauration
8.- Benjamin Constant (1767-1830)
8.1.- Vie et oeuvre
8.2.- Postulats de la philosophie politique de BC
8.2.1.- Le but de toute société humaine c’est la liberté.
8.2.2.- Il n’y a pas de liberté politique sans propriété (sous-entendu “privée”)
8.2.3.- La liberté c’est la faculté d’être heureux sans qu’aucune puissance humaine ne trouble arbitrairement ce bonheur.
8.2.4.- Conséquences doctrinales :
8.3.- De la souveraineté légitime
8.3.1.- Principes :
8.3.2.- Critique de Jean-Jacques Rousseau.
8.3.3.- La souveraineté limitée.
8.4.- Organisation du pouvoir étatique
8.4.1.- Le pouvoir royal
8.4.2.- Le pouvoir ministériel
8.4.3.- Le pouvoir représentatif de la durée ou la chambre haute Héréditaire
8.4.4.- Le pouvoir représentatif de l’opinion ou la chambre basse populaire
8.4.5.- Le pouvoir judiciaire
8.5- Autonomie locale
8.6.- Religion et société
8.7.- Liberté de la presse
8.8.- Les relations internationales
8.8.1.- De l’esprit de conquête...
8.8.2.- Principes de politique...
8.9.- En guise de conclusion
9.-   Alexis de Tocqueville
10.- John Stuart Mill (1806 - 1873)
10.1.- Introduction : Trois raisons d’étudier John Stuart Mill (1806 - 1873)
10.2.  Contexte politique anglais, 1790 - 1832 :
10.3.- Contexte idéologique :
10.4.  Biographie sommaire :
10.5.- Principaux écrits :
10.6.- Conclusion

TROISIEME PARTIE: Les socialismes.

I-   Prologue : Naissance et affirmation de la Révolution industrielle

II-  Claude Henri Saint-Simon (1760 - 1825) et l’École saint simonienne (1825 - 1864)

1.- Vie et oeuvre
2.- L’École saint-simonienne (1825 - 1864)
3.- Principaux apports du saint-simonisme
3.1.- Distinction des périodes organiques et critiques dans l’histoire de l’Humanité
3.2.- Il appartient à l’État de diriger la production en fonction des besoins de la classe prolétarienne.
3.3.- Principe socialiste de rétribution :
3.4.- Nécessité d’un nouveau pouvoir spirituel.
3.5.- Emancipation de la femme.
3.6.- Abollition de l’héritage.
4.- Bibliographie sommaire

III-  Charles Fourier (1772 - 1837) et l’École sociétaire (1834 - 1900)

3.1-  Vie et oeuvre de Charles Fourier
3.2.- Idées-force de Charles Fourier
3.3.- Psycho-politique de Charles Fourier
3.4.- Victor Considérant et l’École sociétaire
3.5.- Bibliographie sommaire

IV-  Hippolyte Colins (1783 - 1859) et l’École du socialisme rationnel (1840 - 1940)

Bibliographie relative à Colins

V-  Karl Marx (1818 - 1883)

5.1.- Vie et oeuvre.
Bibliographie sommaire
5.2.- Critique de l’économie politique
5.2.1.- Théorie de la plus-value
5.2.2.- Loi tendancielle de baisse du taux de profit
5.3.- La Révolution prolétarienne
5.3.1.- La dictature du prolétariat
5.3.2.- Le dépérissement de l’État et l’avènement du communisme

Intermède

VI-  Allemagne

VII- Édouard Bernstein (1850 - 1932) et le révisionnisme

7.1.- Vie et oeuvre.
7.2.- Thèses d’Édouard Bernstein
7.2.1.- Trois thèses analytiques
7.2.2.- Trois thèses stratégiques
7.2.3.- Trois thèses sur la démocratie
7.3.- Réactions au révisionnisme d’Édouard Bernstein
7.4.- En guise de conclusion

VIII-  Karl Kautsky (1854 - 1938)

8.1.- Vie et oeuvre
8.2.- Principal ouvrage théorique de Karl Kautsky
8.2.1.- Actualité de la Révolution prolétarienne
8.2.2.- La Révolution, processus spontané
8.2.4.- La voie démocratique au socialisme
8.2.5.- Priorité à la préservation des institutions propres à la classe ouvrière
8.2.6.- Objectif du SPD : la transition pacifique au socialisme
8.2.7.- Inéluctable victoire du socialisme
8.3.- En guise de conclusion

IX-  Jean Jaurès (1859 - 1914)

9.1.- Vie et oeuvre
9.2-  Principal ouvrage politique de Jean Jaurès : Histoire socialiste de la Révolution française (1901-1904)
9.3.- En guise de conclusion

X-  Vladimir Illich Oulianov, dit Lénine (1870 - 1924)

10.1.- Vie et oeuvre
10.2.- Principaux apports de Lénine au marxisme
10.2.1.- Une nouvelle géographie de la Révolution
10.2.2.- Une nouvelle stratégie de la Révolution

XI-  Hendrik Deman ou Henri De Man (1885 - 1953)

Bibliographie sommaire

Complément bibliographique

QUATRIEME PARTIE: Naissance de l’écologie politique et sur quelques sources de la science écologique.

Prologue

I-   Filiation biologique

II-  Filiation des sciences de la Terre

III- Filiation philosophique

IV- Quelques-uns des grands savants en écologie

V-  Quelques histoires de l’écologie en langue française

VI- Rachel Carson (1907 - 1964) et la controverse autour de Silent Spring (1962) (le printemps silencieux)

6.1.- Vie et oeuvre de Rachel Carson
6.2.- Idées-force
6.3.- Un controverse exemplaire
6.3.1.- Produits mis en cause
6.3.2.- Télescopage avec une controverse antérieure
6.3.3.- Contre-attaque de l’industrie chimique
6.3.4.- À la rescousse de Rachel Carson
6.3.5.- Le débat politique aux États-Unis
6.3.6.- Le rebondissement de la controverse aux États-Unis
6.3.7.- Exemplarité épistémologique et politique de cette controverse
6.3.7.1.- Problème épistémologique
6.3.7.2.- Problème de l’indépendance des scientifiques
6.3.7.3.- Problème de l’évaluation des choix technologiques
6.3.7.4.- Problème d’éthique politique
6.4.- Bibliographie sommaire de et sur Rachel Carson

CINQUIÈME PARTIE: Jalons pour une histoire de la guerre juste

I-   Doctrine chrétienne de la guerre juste. Distinction fondamentale entre guerre juste et guerre sainte (Croisades entre XI et XII)

1.1.-  Le Sermon sur la montagne (Matthieu 5, 1-7,29 ; Luc 6, 12-49)
1.2.-
1.3.-  Augustin , Vième siècle (De civitate Dei)
1.4.-
1.5.-  Vitoria, au XVIième siècle, (Relectiones theologiae)
1.6.-  Suarez , jésuite espagnol, XVIième-XVIIième
1.7.-
1.8.-

II-  Problème du « massacre des innocents » 3

III- Dépassement de la doctrine de la guerre juste dans le droit international du XXième siècle ?

Appendice sur les totalitarismes et les génocides du XXième siècle


Revenir à l'ouvre de l'auteur: Ivo RENS, professeur, Université de Genève Dernière mise à jour de cette page le jeudi 19 avril 2012 9:42
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref