RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

La construction d’espaces d’intimité chez les jeunes pères (2003)
Résumé / Summary / Resumen


Une édition électronique réalisée à partir du texte d'Anne Quéniart et Jean-Sébastien Imbeault, “La construction d’espaces d’intimité chez les jeunes pères”. Un article publié dans la revue Sociologie et sociétés, Vol. XXXV, No 2, automne 2003, pp. 183-202. Montréal: Les Presses de l'Université de Montréal. Numéro intitulé: “De l'intimité”. [Autorisation accordée respectivement par Mme Quéniart et M. Imbeault les 7 et 8 août 2008 de diffuser ce texte dans Les Classiques des sciences sociales.]

Comment se manifeste, chez les jeunes pères, le constat fait par plusieurs de la place centrale de la dimension affective, relationnelle, dans la famille contemporaine ? Comment fonctionne ce que De Singly (1993) nomme la «fermeture relative du cercle domestique»? Bref, comment l'intime est-il vécu ? C'est à ces questions que les auteurs se proposent de répondre à partir des données d'une recherche qualitative sur l'expérience de la paternité à un jeune âge. Posant d'emblée que l'entrée dans la paternité peut être lue comme une construction d'espaces d'intimité, ils s'attardent ensuite à en faire la démonstration. Deux dimensions de l'intimité mises en lumière par Neuburger (2000) sont explorées en détail, soit l'espace physique (le déploiement de la paternité au quotidien) et l'espace psychique (les sentiments, les croyances fondant l'être père). 

SUMMARY 

How is the statement, made by several people about the central place of emotional and relational dimensions in the contemporary family, expressed in young fathers ? How does what De Singly (1993) called the "relative closing of the domestic circle" function? In short, how is intimacy lived out? These are the questions that authors intend to answer by using data from a qualitative study on the experience of fatherhood at a young age. Assuming from the start that the entry into fatherhood can be interpreted as a building of friendship, they next focus on demonstrating it. Two dimensions of intimacy brought to light by Neuburger (2000) are examined in detail : the physical space (the day-to-day display of fatherhood) and the psychological space (the feelings and beliefs which form the personal awareness of fatherhood). 

RESUMEN 

¿Cómo se manifiesta, entre los padres jovénes, la constatación hecha por varios de ellos, del lugar central de la dimensión afectiva, relacional, en la familia contemporánea ? ¿Cómo funciona ésto que Singly (1993) denomina el « cierre relativo del círculo doméstico ? » ¿Cómo se vive lo intimo ? Es a éstas preguntas que los autores se proponen responder a partir de los datos de una investigación cualitativa sobre la experiencia de la paternidad a una edad temprana. Planteando sin dificultad que la entrada en la paternidad puede ser leída como una construcción de espacios cle intimidad, ellos se detienen a continuación a hacer la demostración. Dos dimensiones son exploradas en detalle: el espacio físico (el despliegue de la paterniclad en lo coticliano) y el espacio síquico (los sentimientos, las creencias funcladas en el ser padre).



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le samedi 9 août 2008 14:24
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref