RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Liens entre le statut socioéconomique et la santé” (1995)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Marc Ferland, Ginette Paquet, avec la collaboration de France Lapointe, “Liens entre le statut socioéconomique et la santé”. Un article publié dans l’ouvrage sous la direction de Carmen Bellerose, Claudette Lavallée, Lucie Chénard et Madeleine Levasseur, Santé Québec. Et la santé, ça va en 1992-1993 ? Rapport de l'Enquête sociale et de santé 1992-1993. Volume 2. Chapitre 5, pp. 119-156. Québec: Ministère de la Santé et des Services sociaux, Gouvernement du Québec, 1995, 196 pp. [Autorisation accordée par l'éditeur du Québec le 17 octobre 2006.]

5.0 Introduction 

 

Depuis plus de vingt ans, une constante se dégage de nombreux travaux québécois, dont ceux de l'enquête Santé Québec 1987: celle de la persistance d'écarts importants en matière de santé et de bien-être entre les mieux nantis et les plus démunis. Dans l'ensemble, la situation socio-sanitaires des Québécoises et des Québécois s'est certainement améliorée. Tous n'ont cependant pas profité de ces gains, et le statut socio-économique s'avère toujours un déterminant majeur de l'état de santé et de bien-être de la population. La persistance et l'importance de cette relation entre le niveau socio-économique et l'état de santé et de bien-être révèlent, dans une certaine mesure, le succès mitigé de plusieurs programmes visant à réduire ces inégalités. Les Québécois ayant un faible niveau d'instruction et de revenu présentent plus de problèmes de santé, de problèmes d'intégration sociale et de décès prématurés que les autres. 

La persistance de ces inégalités justifie l'intérêt d'étudier les relations entre le statut socio-économique et la santé des Québécois, dans le cadre de l'Enquête sociale et de santé 1992-1993. C'est précisément le but du présent chapitre, qui comporte deux grands objectifs. 

Le premier vise à améliorer et à diversifier la façon de mesurer le statut socio-économique, afin de dépasser les limites de la première enquête de Santé Québec en 1987. Dans le cadre de celle-ci et d'autres enquêtes, le statut socio-économique était défini par le revenu déclaré et la scolarité, ou par des indices dérivés de ces deux mesures. Les aspects pris en compte par le revenu déclaré et la scolarité ne concernent cependant que quelques-unes des facettes de la stratification sociale, en plus de présenter certaines limites. Ainsi, lors de l'analyse des résultats de l'enquête de 1987, il était impossible de différencier les personnes âgées de 65 ans et plus les unes des autres; elles formaient un ensemble homogène sur le plan socio-économique. De plus, les questions sur le revenu familial ou personnel suscitent habituellement de nombreux refus de répondre, ce qui limite les possibilités d'analyse. Afin de mieux refléter l'inégale répartition de la richesse collective québécoise, on utilisera ces deux mesures habituelles de stratification sociale, en plus d'en présenter de nouvelles: la perception de sa situation financière, la durée de la pauvreté, le patrimoine du ménage et l'exclusion du marché du travail. Du point de vue méthodologique, cela permettra l'examen des relations entre ces différents indicateurs, de leur spécificité et de leur utilité respective. 

Le second objectif est de préciser la nature du lien entre le statut socio-économique et la santé des Québécois. Plus précisément, il s'agit d'examiner si les écarts de santé s'observent entre chacun des niveaux de la hiérarchie sociale - on parlera alors de gradients sociaux de santé - ou s'ils ne font la distinction qu'entre les riches et les pauvres. La description de ces gradients sociaux devrait permettre de mieux comprendre la manière dont la situation sociale est liée à l'état de santé et au bien-être de la population. 

Deux composantes de la santé et du bien-être de la population québécoise serviront à l'étude des liens entre le statut socio-économique et la santé, soit la perception qu'ont les individus de leur état de santé et leur niveau de détresse psychologique. Parce que l'état de santé n'est pas exclusivement déterminé par le statut socio-économique, l'analyse fera état des liens entre le statut socio-économique et certains facteurs de risque ou de protection généralement associés à la santé. Finalement, les relations entre le statut socio-économique et l'état de santé seront réexaminées en tenant compte des facteurs de confusion possibles, dans le cadre d'analyses multivariées.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 7 août 2007 20:06
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref