RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

CRapport de la Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la province de Québec,
Deuxième partie ou tome II (suite): Les structures pédagogiques du système scolaire.
B. Les programmes d'études et les services éducatifs
. (juin 1966)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du texte du Rapport Parent. Rapport de la Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la province de Québec, Deuxième partie ou tome II (suite): Les structures pédagogiques du système scolaire. B. Les programmes d'études et les services éducatifs. Édition au format 10" x 6 1/2". Québec: Gouvernement du Québec, juin 1966, 391 pages. Une réalisation de Marcelle Bergeron, bénévole, professeure à la retraite de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi, province de Québec. [Avec l’autorisation formelle de l’éditeur du Gouvernement du Québec, Les Publication du Québec, accordée le 3 mars 2004.]

Table des matières

Tome II -suite-

LES STRUCTURES PÉDAGOGIQUES DU SYSTÈME SCOLAIRE (suite)

B. Les programmes d’études et les services éducatifs

Troisième partie: Les programmes d'études

Chapitre XI : Organisation et esprit de l'enseignement et des programmes.

525. Introduction.

I. L'attention à l'enfant.
526. Un intérêt dynamique. 527. Curiosité assez récente. 528. Différences entre l'enfant et l'adulte : a) optique particulière ; 529. b) énergie et travail de l'enfant ; 530. c) activité créatrice ; 531. d) éclosions brusques, rythmes particuliers ; 532. e) joie de la découverte personnelle, de la réussite ; 533. f) dignité de l'enfant. 534. Évolution par stades. 535. L'adolescence. 536. Diversité entre les enfants. 537. Besoins de l'enfant et unité de la personne.

II. Les parents et les maîtres.
538. Perception nouvelle de leur rôle. 539. Collaboration entre eux – 540. a) pour l'adaptation aux réformes ; 541. b) pour les organisations para-scolaires ; 542. c) pour des échanges de renseignements ; 543. d) pour l'orientation.

III. Matières, méthodes et atmosphère nouvelles.
544. Évolution des programmes. 545. Méthodes actives. 546. Atmosphère nouvelle. 547. Nécessité d'un engagement intellectuel. 548. Relative stabilité de l'élémentaire.

IV. Nouvel équilibre des programmes d'études.
549. Nécessités nouvelles et choix des matières. 550. Place dans l'horaire. 551. Autres éléments en jeu : a) durée requise ; 552. b) niveau de maturité, de connaissances ; 553. c) didactique nouvelle. 554. Nouvelle conception de l'humanisme. 555. Trois groupes de disciplines. 556. Répartition dans l'horaire. 557. Exemple de répartition : a) première étape ; 558. b) deuxième étape ; 559. c) troisième étape. 560. Continuité : a) verticale ; 561. b) horizontale.

V. Orientations pédagogiques générales.
562. Organisation générale et locale. 563. L'école mentalement active. 564. Didactique de chaque matière. 565. Formation des maîtres. 566. La morale scolaire : a) pour le maître ; 567. b) pour l'élève. 568. Rôle du tuteur. 569. Conclusion du chapitre et recommandations.

Chapitre XII : La langue maternelle.

570. Introduction.

I. Orientation et pédagogie générales.
571. L'expression verbale – importance : a) sociale ; 572. b) personnelle. 573. Place dans les programmes actuels a) ailleurs ; 574. b) dans le Québec. 575. Tâche relevant de la famille, du milieu, de l'école. 576. Motivations sociologiques. 577. Pédagogie incitant à l'expression, à la création : a) en général ; 578. b) au niveau secondaire. 579. La langue maternelle et les autres enseignements. 580. La langue parlée : a) importance dans la formation ; 581. b) place de cette formation ; 582. c) quelques méthodes : i enregistrement et commentaires ; 583. ii. audition et reproduction ; 584. iii. improvisation, mimodrame, comedia del arte ; 585. iv. préparation de ces exercices ; 586. v. aspects de cet enseignement ; 587. vi. cours de phonétique ; 588. vii. équipement et apprentissage requis. 589. Apprentissage de la lecture : a) dyslexie ; 590. b) méthodes diverses ; 591. c) nécessité de recherches et expérimentations. 592. La langue écrite : a) pédagogie plus traditionnelle ; 593. b) enseignement plus analytique ; 594. c) écriture, orthographe, ponctuation ; 595. d) vocabulaire, sémantique, stylistique ; 596. e) normes et grammaires ; 597. f) structures et graphiques. 598. Une langue de comparaison. 599. La littérature : a) place dans l'enseignement, rôle dans la formation ; 600. b) sa valeur éducative ; 601. c) rôle de la mémoire ; 602. d) importance de la lecture ; 603. e) analyse littéraire. 604. Ordonnance du programme : a) matières théoriques, méthodes ; 605. b) littérature, lectures. 606. Horaire de cet enseignement. 607. Organisation aux divers niveaux. 608. Personnel enseignant. 609. Didactique : revue, colloques, échanges.

II. Le français, langue maternelle majoritaire au Québec.
610. Problèmes particuliers. 611. Pédagogie spécifique : a) pour la phonétique ; 612. b) au sujet de l'anglicisme ; 613. c) pour la littérature. 614. Les enseignants : a) en général ; 615. b) pour la langue maternelle. 616. Les manuels : a) en général ; 617. b) pour le français. 618. Recherches pédagogiques. 619. ]Recherches linguistiques, normes. 620. Aspects sociologiques et psychologiques. 621. Motivation socio-économique. 622. Problème des Néo-Canadiens. 623. Direction de l'enseignement du français.

III. L'anglais, langue maternelle majoritaire au Canada.
624. Problèmes particuliers. 625. Diversité des motivations. 626. Universalité et souplesse de l'anglais. 627. Absence de normes. 628. Problèmes pédagogiques. 629. Le personnel enseignant. 630. Direction de cet enseignement.

IV. Conclusion du chapitre.
631. Conclusion et recommandations.

Chapitre XIII : Langues étrangères anciennes et modernes.

632. Introduction.

I. Choix parmi les langues modernes et les langues anciennes.
633. Valeur éducative des langues étrangères. 634. Tradition gréco-latine. 635. Connaissance des langues vivantes. 636. Démocratisation de l'enseignement. 637. Arguments des traditionalistes et contrepartie : a) valeur historique, étymologique ; 638. b) gratuité des études gréco-latines ; 639. c) liens avec la culture occidentale ; 640. d) liens avec la tradition chrétienne. 641. Formation linguistique et langues anciennes ou modernes : a) valeur comparative : i. vocabulaire ; 642. ii. structures ; 643. iii. aspect phonologique ; 644. b) vérification expérimentale. 645. Situation actuelle au Québec. 646. Avantages d'une diversité. 647. Critères pour le choix d'une langue : a) pour une école ; 648. b) pour un élève : i. critères extrinsèques 649. ii. critères intrinsèques. 650. Liberté véritable du choix.

II. L'enseignement des langues vivantes.
651. Objectifs. 652. Étagement de ces objectifs. 653. Une langue d'abord fonctionnelle. 654. Une pédagogie plus systématique. 655. a) primauté de la langue parlée ; 656. b) les réflexes avant la réflexion ; 657. c) le disque avant le manuel ; 658. d) langue structurale au lieu de langue atomisée. 659. Quelques aspects didactiques. 660. a) principes de fréquence, d'utilité, de recouvrement, de facilité, etc. ; 661. b) principe structuraliste ; 662. c) principes de commutation ; 663. d) observation phonologique ; 664. e) étape dans l'acquisition des mécanismes. 665. Rôle du maître. 666. Place de l'écriture, du manuel, de la langue maternelle. 667. Place de la traduction, de la littérature. 668. La langue étrangère comme langue véhiculaire. 669. Organisation des études : a) âge de l'apprentissage – les théories ; 670. b) durée de cet apprentissage : i. selon les aptitudes ; 671. ii. selon le but poursuivi, l'âge, le niveau. 672. Personnel enseignant : a) formation des maîtres ; 673. b) les assistants. 674. Adaptation à cette didactique. 675. Valeur formatrice de ces méthodes. 676. Élaboration des programmes. 677. Équipement requis. 678. Direction.

III. L'enseignement de la langue seconde au Québec.
679. Langue seconde et bilinguisme. 680. Circonstances locales. 681. Évolution récente au Québec. 682. Problèmes communs, au sujet de la langue seconde : a) manque d'intérêt ; 683. b) absence de motivations : i. humaines ; 684. ii. Culturelles ; 685. c) pauvreté de cet enseignement au Québec – 686. i. personnel peu qualifié ; 687. ii. barrière entre catholiques et protestants. 688. Exigences de cet enseignement – 689. a) le temps requis ; 690. b) de bonnes méthodes ; 691. c) un personnel qualifié : i. triple qualification ; 692. ii. problème administratif ; 693. iii. difficulté de la fonction ; 694. iv. le système d'assistants ; 695. v. possibilités de la formation conjointe ; 696. d) une qualité culturelle suffisante ; 697. e) des contacts culturels. 698. Problème de l'âge favorable à cet apprentissage : a) opinions des anglophones ; 699. b) opinions des francophones ; 700. c) solutions possibles. 701. Programme d'études pour la langue seconde. 702. Direction de cet enseignement.

IV. L'enseignement des langues anciennes.
703. Importance. 704. Gymnastique intellectuelle formatrice. 705. Aspect culturel et aspect grammatical. 706. Langues anciennes et langue maternelle. 707. Aspect magique et éléments de vénération. 708. Historique de cet enseignement. 709. Modernisation de cet enseignement. 710. Possibilité de conflit pédagogique. 711. Âge et niveau de cet apprentissage. 712. Choix entre le latin et le grec. 713. Didactique et expérimentation. 714. Formation du personnel enseignant. 715. Direction de cet enseignement.

V. Conclusion générale du chapitre.
716. Priorités et dosages à établir. 717. Recommandations.

Chapitre XIV : La formation musicale.

718. Introduction. 719. Enseignement à offrir à tous 720. Formations spécialisées. 721. Exigences actuelles pour les divers diplômes. 722. Système proposé ; a) à l'élémentaire : 723. b) au secondaire ; i. formation générale ; 724. ii. cours-options et enseignement supérieur. 725. Révision du programme et des nomenclatures. 726. Direction de l'enseignement musical. 727. Pénurie d'enseignants qualifiés. 728. Concentration des ressources. 729. Coordination de cet enseignement. 730. Conclusion et recommandations.

Chapitre XV : Les arts plastiques.

731. Introduction. 732. Principes de base. 733. Erreurs à éviter. 734. Besoins de professeurs compétents. 735. Formation actuelle des spécialistes, 736. Utilité d'un bon équipement. 737. Les arts plastiques : A. au niveau élémentaire ; 738. B. au niveau secondaire : a) 7e et 8e années ; 739. b) 9e, 10e, 11e années : i. formation générale ; 740. ii. cours-options (ordinaires, intensifs). 741. Rôle du professeur d'art dans l'école. 742. Période d'urgence et de transition. 743. Direction de cet enseignement. 744. Conclusion et recommandations.

Chapitre XVI : L'éducation cinématographique –

745. Le cinéma, synthèse de tous les langages. 746. Formation scolaire et cinéma. 747. Valeur culturelle du cinéma. 748. Valeur éducative de la formation cinématographique : a) formation visuelle ; 749. b) formation critique : vocabulaire visuel, structures, rapprochements ; 750. c) formation esthétique ; 751. d) formation éthique ; 752. e) formation polyvalente. 753. Didactique adaptée aux divers âges. 754. Quelques méthodes : a) lecture par étapes ; 755. b) réalisation : i. apprentissage de la photographie ; 756. ii. lecture de la construction ; 757. iii. synopsis et construction ; 758. iv. découpage ; 759. v. tournage, montage ; 760. c) visionnement naturel et critique «littéraire» ; 761. d) discussions. 762. Le maître : a) rôle et attitude; 763. b) formation : i. actuellement ; 764. ii. perspectives et possibilités. 765. Organisation des cours et options. 766. Direction et diffusion de cet enseignement. 767. Conclusion et recommandations.

Chapitre XVII : Les mathématiques.

768. Introduction. 769. Mathématiques et humanisme moderne. 770. État actuel de cet enseignement chez nous : a) au niveau élémentaire : i. programmes ; 771. ii. expériences nouvelles ; 772. b) au niveau secondaire : i. écoles catholiques françaises 773. ii. écoles catholiques anglaises ; 774. iii. écoles protestantes. 775. Réforme de l'enseignement des mathématiques ailleurs ; A) OECE ; 776. B) URSS ; 777. C) méthode Cuisenaire-Gattegno ; 778. D) États-Unis : a) projets de réforme 1) au niveau élémentaire; i. Stanford Project ; ii. Madison Project ; iii. Illinois Project ; iv. Greater Cleveland Project ; v. SMSG ; 779. 2) au niveau secondaire : i. rapports et études ; 780. ii. programmes ; 781. b) formation des maîtres (CUPM). 782. Tendances communes de ces projets. 783. Pédagogie nouvelle. 784. Mathématiques modernes et niveau scolaire. 785. Nécessité d'une expérimentation pédagogique. 786. Étapes de la réforme. 787. Élaboration du Programme. 788. Manuels et bibliothèques. 789. Direction. 790. Conclusion et recommandations.

Chapitre XVIII : Les sciences.

791 . Valeur humanisante de la formation scientifique. 792. Nos retards dans ce secteur. 793. Quelques explications du retard. 794. Urgence d'une formation scientifique réelle à tous les niveaux. 795. Méthodes actives. 796. État actuel de cet enseignement chez nous : A. au niveau élémentaire ; 797. B. écoles publiques secondaires : a) écoles catholiques françaises : i. 8e 9e du cours scientifique et 10e, 11e du cours général ; 798. ii. 10e, 11e du cours scientifique ; 799. b) écoles catholiques de langue anglaise ; 800. c) écoles anglo-protestantes. 801. L'enseignement des sciences ailleurs : A. l'Unesco. 802. B. l'URSS. 803. C. les États-Unis : a) programme de physique (1960) ; 804. b) programme de biologie (1956) ; 805. c) programme de chimie : i. CHEM Study (1959) ; 806. ii. CBA ( 1957) ; 807. D. orientation récente dans le Québec a) écoles publiques catholiques – 12e préparatoire : i. physique ; 808. ii. chimie ; 809. iii. biologie; 810 iv. géologie, cosmographie 811. b) faculté des Arts. 812. Nécessité de coordination et de diversification. 813. Objectifs. 814. Élaboration des programmes en collaboration. 815. Manuels, revues, bibliothèques. 816. Direction. 817. Conclusion et recommandations.

Chapitre XIX : La géographie.

818. Introduction. 819 Valeur formatrice. 820. Place actuelle dans l'enseignement. 821. Méthodes adaptées aux divers âges : a) au niveau élémentaire : i. jusqu'à 9 ans, observation du milieu ; 822. ii. 9 à 12 ans, grands thèmes géographiques ; 823. b) au niveau secondaire : i. vers 12 ans ; 824. ii. 12 à 15 ans, généralisation ; 825. c) au niveau de l'institut : applications sociales contemporaines. 826. Grandes lignes du programme : a) à l'élémentaire ; 827 b) au secondaire ; 828. c) au niveau de l'institut. 829. Auxiliaires et matériel de l'enseignement. 830. Méthodes actives. 831. Coordination avec les autres matières. 832. Nécessité de professeurs compétents. 833. Direction. 834. Conclusion et recommandations.

Chapitre XX : L'histoire.

835. Introduction. 836. Orientations diverses. 837. Valeur éducative : a) présence du passé : i. sens de l'évolution humaine ; 838. ii. sentiment d'appartenance ; 839. iii. leçons de l'expérience ; 840 b) discipline de l'esprit : i. perception de l'élément temps ; 841. ii. objectivité scientifique et pondération ; 842. iii. science conjecturale et recherche ; 843. iv. rôle de l'imagination, de la sympathie. 844. Problèmes de cet enseignement dans le Québec : a) cloisonnement entre les deux secteurs ; 845. b) tendances des programmes et manuels ; 846. c) pénurie de personnel qualifié. 847. Réformes à envisager : a) dissocier histoire et apologie ; 848. b) élargir la conception de l'histoire ; 849. c) élargir le programme ; 850. d) utiliser et préparer de meilleurs manuels ; 851. e) renouveler la didactique 852. f) recruter le personnel qualifié. 853. Quelques méthodes a) au niveau élémentaire ; 854. b) au niveau secondaire. 855. Direction de cet enseignement. 856. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXI : Les sciences de l'homme.

857. Introduction. 858. Les sciences humaines et l'enseignement élémentaire et secondaire. 859. Nécessités contemporaines. 860. L'expérience américaine. 861. Social Science Study Committee. 862. Valeur éducative de ces enseignements : a) formation scientifique ; 863. b) valeur éthique ; 864. c) humanisme du travail ; 865. d) valeur utilitaire. 866. Discipline-carrefour, science morale. 867. Personnel enseignant. 868. Enseignement radiophonique. 869. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXII : L'éducation physique.

870. Introduction. 871. La situation an Québec. 872. La tendance ailleurs. 873. Importance de cette discipline, au point de vue : a) physique ; 874. b) affectif ; 875. c) éthique ; 876. d) intellectuel. 877. Erreurs à éviter. 878. Travail en collaboration. 879. Éléments du programme. 880. Adaptation du programme – évaluation. 881. Structures du programme : trois phases – horaire. 882. La tradition anglo-saxonne. 883. Expérience du mi-temps sportif en France. 884. Nécessité d'un bon équipement. 885. Le personnel enseignant. 886. Direction et programmes. 887. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXIII : L'enseignement technique au niveau secondaire.

888. Intégration au secondaire des enseignements techniques, commercial, agricole, ménager ou familial.

I. L'éducation technique ou ménagère pour tous.
889. Premier objectif : apport culturel. 890. Deuxième objectif une meilleure orientation. 891. a) 7e et 8e années, exploration ; i. organisation ; 892. ii. les enseignements techniques ou ménagers ; 893. b) 9e, 10e, 11e années : i. culture pratique continue ; 894. ii. bifurcations progressives. 895. Esprit de cet enseignement. 896. Le personnel enseignant.

II. L'initiation au travail.
897. Objectif. 898. Effectifs scolaires. 899. Politique de l'orientation. 900. Degré d'intégration au secondaire. 901. Équilibre des classes, des programmes. 902. Emplois auxquels prépare l'initiation au travail. 903. Esprit et méthodes de cet enseignement. 904. Personnel enseignant.

III. Les enseignements de métiers.
905. Objectifs. 906. Effectifs scolaires et importance sociale. 907. Durée des études. 908. Enseignements pratiques du secondaire : a) cours actuels de métiers ; 909. b) enseignements ménagers et métiers féminins ; 910. c) enseignements agricoles ; 911. d) enseignements commerciaux et industriels. 912. Adaptation régionale, diversification. 913. Programmes : concentration progressive des enseignements. 914. Degré d'intégration an secondaire. 915. Coordination avec le niveau technologique. 916. Le personnel enseignant.

IV. L'organisation d'ensemble des enseignements professionnels secondaires.
917. Coordination avec le monde du travail. 918. Organismes provinciaux de direction, 919. Direction régionale. 920. Équipement requis. 921. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXIV : La formation philosophique.

922. Objet et caractère distinctifs de cette discipline. 923. La philosophie dans les programmes scolaires : a) difficultés : i. maturité insuffisante ; 924. ii. mise en question ou dogmatisme ; 925. b) avantages : i. maturation de l'esprit ; 926. ii. éveil de la conscience, formation critique et liberté; 927. iii, primauté de l'esprit ; 928. iv. épanouissement de l'être ; 929. v. valeur culturelle ; 930 c) utilité d'une initiation. 931. Critiques contre la philosophie. 932. Erreurs à éviter : a) abus du jargon ; 933. b) l'oubli de l'objet de la philosophie ; 934. c) aspiration à un système complet ; 935. d) confusion avec la théologie ; 936. e) dogmatisme, psittacisme. 937. Quelques méthodes ; a) sensibiliser aux problèmes, les situer ; 938. b) premiers pas du raisonnement ; 839. c) recours à quelques textes : i. savoir les lire ; 940. ii. en analyser la structure logique ; 941. iii. comparer des textes ; 942. iv. s'en nourrir ; 943. d) revenir à sa propre démarche ; 944. e) place de l'histoire de la philosophie ; 945. f) utilisation des commentateurs. 946. Les programmes : a) en limiter les ambitions ; 947. b) les grouper par thèmes, autour des textes ; 948. c) recours aux sources plutôt qu'aux manuels ; 949. d) place des contemporains ; 950. e) place de la logique, des méthodologies; 951. f) la psychologie, la sociologie. 952. Niveau de cette formation. 953. Les enseignants : a) qualification ; 954. b) aide à leur fournir. 955. Élaboration des programmes, direction, examens. 956. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXV : Formation morale et religieuse.

957. Introduction.

I. Morale et religion.
958. Conduite morale, connaissance morale. 959. Relation de la morale et de la religion. 960. Élaboration des valeurs morales. 961. Insertion chrétienne dans le monde.

II. La formation morale.
962. Responsabilité partagée. 963. Perplexités diverses – 964. a) le rapport Newsom ; 965. b) le comité de Harvard ; 966. c) de l'école secondaire au «college» ; 967. d) la pédagogie morale pour l'État de Californie; 968. e) «Instruction morale et civique» en France. 969. Parallélismes et particularités. 970. Le problème dans les écoles du Québec. 971. Aspects de la morale : a) Aristote; 972. b) dans le christianisme. 973. Pédagogie de la morale : a) erreurs à éviter ; 974. b) une morale positive – la morale scolaire : i. le maître, les exemples ; 975. ii. les vertus du travail intellectuel ; 976. iii. les vertus sociales ; 977. iv. les parents ; 978. c) la morale plus explicite. 979. Principes de cette pédagogie : a) former des dispositions ; 980. b) favoriser l'équilibre de la personnalité ; 981. c) favoriser l'autonomie positive ; 982. d) recherche de l'activité harmonieuse ; 983. e) appel à la raison. 984. Autres aspects de la conduite – 985. a) techniques audio-visuelles ; 986. b) participation de l'école ; 987. c) avantages et applications de cette formule. 988. Formation des maîtres. 989. Les cadres scolaires. 990. Conclusion.

III. La formation religieuse.
991. Caractère spécifique. 992. Responsabilité des Églises : la doctrine. 993. Responsabilité partagée : la pédagogie. 994. Évolution de la catéchèse catholique : a) ailleurs ; 995. b) chez les catholiques francophones du Québec. 996. La formation religieuse et l'opinion protestante. 997. La formation religieuse et l'opinion juive. 998. Un équilibre à trouver. 999. Une pédagogie de la conviction libre : a) le maître ; 1000. b) l'enfant ; 1001. c) les examens : i. pour l'élémentaire ; 1002. ii. pour le secondaire ; 1003. d) l'horaire. 1004. Conclusion.

IV. Conclusion générale du chapitre.
1005. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXVI : Éducation civique et familiale.

1006. Introduction.

I. Éducation sociale ou civique.
1007. Sciences sociales et éducation sociale. 1008. Définitions et distinctions. 1009. Problèmes et difficultés de l'éducation civique. 1010. Une optique nouvelle. 1011. Formes de cette éducation : a) lien avec la morale ; 1012. b) éducation par des activités ; 1013. c) éducation par la réflexion et l'étude. 1014. Diverses méthodes et solutions possibles. 1015. Formation du personnel enseignant. 1016. Direction provinciale.

II. L'éducation familiale.
1017. Objectif. 1018. Nécessités actuelles. 1019. Préparation de la jeune fille à la vie – 1020. a) familiale ; 1021. b) professionnelle. 1022. Préparation du jeune homme à la vie – 1023. a) professionnelle ; 1024. b) familiale. 1025. Aspects de l'éducation familiale : a) éducation sexuelle ; 1026. b) personnalité et psychologie ; 1027. c) éducation économique ; 1028. d) puériculture, hygiène, entretien ménager ; 1029. c) art culinaire, décoration intérieure, couture ; 1030. f) éducation des adultes, psychologie familiale. 1031. Organisation des cours et options. 1032. Équipes itinérantes, rencontres parents-élèves.

III. Conclusion générale.
1033. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXVII : Le régime des études au niveau des instituts.

1034. Introduction.

I. Structures pédagogiques générales.
1035. Exigences et normes de base. 1036. Organisation par départements. 1037. Élaboration des programmes : a) fonctions du ministère ; 1038. b) fonctions du directeur pédagogique local. 1039. Niveau des études. 1040. Formation du personnel enseignant. 1041. Orientation des élèves après la 11e année : a) monde du travail ; 1042. b) admission à l'institut. 1043. Rôle du «patron». 1044. Les cas d'échecs.

II. Les programmes d'études.
1045. Composition des programmes d'études – 1046. a) matières de base : i. choix ; 1047. ii. enseignement diversifié ; 1048. b) cours-options : i. matières enseignées au secondaire ; 1049. ii. matières nouvelles : trois catégories. 1050. Cours-options pré-universitaires : a) en général ; 1051. b) les futurs enseignants : i. du pré-scolaire, de l'élémentaire ; 1052. ii. du secondaire ; 1053. c) orientation vers la musique ou les beaux-arts. 1054. Les branches technologiques et professionnelles. 1055. Départements. 1056. ours-options diversifiés dans les disciplines fondamentales : a) langue maternelle et langue seconde ; 1057. b) philosophie 1058. c) autres langues ; 1059. d) arts ; 1060. e) mathématiques ; 1061. f) sciences ; 1062. g) sciences de l'homme ; 1063. h) sciences religieuses et mondes. 1064. Exemples de programmes technologiques et professionnels. 1065. Possibilités d'adaptation à divers emplois. 1066. Nouveau niveau professionnel.

III. Conclusion générale.
1067. Conclusion et recommandations.

Quatrième partie: Les services éducatifs

Chapitre XXVIII : L'orientation scolaire et professionnelle.

1068. Introduction.

I. Nature de l'orientation.
1069. Ce qu'elle n'est pas : a) un classement mécanique ; 1070. b) un choix imposé ; 1071. c) une décision finale pour l'enfant ; 1072. d) une solution de dernière instance ; 1073. e) le délestage de l'école. 1074. Définition. 1075. Quelques caractères de l'orientation : a) intégration au système d'enseignement ; 1076. b) orientation scolaire et orientation professionnelle ; 1077. c) organisation et méthode. 1078. d) participation active de l'étudiant.

II. Fonctions de l'orientation.
1079. Différences selon les niveaux. 1080. L'orientation au cours élémentaire. 1081. L'orientation scolaire au cours secondaire. 1082. L'orientation professionnelle au cours secondaire. 1083. L'orientation à l'institut. 1084. L'orientation au niveau supérieur. 1085. L'orientation en éducation permanente.

III. Les services d'orientation.
1086. Collaboration nécessaire. 1087. Les parents. 1088. Les maîtres. 1089. Les enseignants orienteurs. 1090. Les orienteurs. 1091. Le professeur d'information professionnelle. 1092. Tâches spécifiques de l'orientation : a) administration et correction des tests ; 1093. b) entrevues individuelles ; 1094. c) recherches ; 1095. d) relations avec le monde du travail. 1096. Locaux nécessaires. 1097. Danger de surcharges inutiles. 1098. Service provincial de l'orientation. 1099. Formation des orienteurs. 1100. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXIX : Programmes, manuels, examens, inspection.

1101. Introduction.

I. Les programmes.
1102. Problème international. 1103. Évolution des connaissances. 1104. Révision continuelle des programmes scolaires. 1105. Partir de l'enfant. 1106. Recours aux recherches les plus récentes. 1107. Diverses sources d'innovations. 1108. Programme scolaire et liberté pédagogique. 1109. L'expérimentation pédagogique. 1110. Les organisateurs des enseignements.

II. Les manuels.
1111. L'abus du manuel. 1112. Le rôle du manuel. 1113. Qualité du manuel. 1114. Manuels étrangers. 1115. Le concours. 1116. Renouvellement. 1117. Comité consultatif.

III. Les examens.
1118. Un problème sérieux. 1119. L'examen au service de l'enfant. 1120. L'examen au service du maître. 1121. L'examen au service de l'enseignement. 1122. Réduction du nombre des examens. 1123. L'accréditation. 1124. Caractère plus scientifique de l'examen. 1125. Initiation du personnel enseignant. 1126. Le dossier de l'élève.

IV. L'inspection.
1127. Un rôle périmé. 1128. Décentralisation. 1129. Visiteurs du ministère. 1130. Les inspecteurs-vérificateurs. 1131. Les conseillers en pédagogie scolaire. 1132. Diverses catégories. 1133. Publications. 1134. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXX : Les techniques audio-visuelles.

1135. Introduction.

I. Les techniques audio-visuelles.
1136. Le monde moderne : a) des moyens nouveaux ; 1137. b) une situation nouvelle 1138. Les techniques audio-visuelles. 1139. Rôle des techniques audio-visuelles. 1140. Un enseignement concret. 1141. Un enseignement actif. 1142. Un enseignement renouvelé. 1143. Un enseignement accéléré. 1144. Un enseignement stimulant.

II. Rôles particuliers.
1145. Techniques individuelles et techniques collectives. 1146. Le laboratoire de langues. 1147. Les machines à enseigner. 1148. Le projecteur à diapositives et à films fixes. 1149. Le cinéma. 1150. La radio. 1151. La télévision. 1152. Le tourne-disque et le magnétophone.

III. Le service provincial des techniques audio-visuelles.
1153. Fonctions du service provincial. 1154. Planification et recherche. 1155. La documentation. 1156. La production. 1157. La distribution. 1158. L'entraînement des maîtres. 1159. Structure du service provincial et des centres régionaux. 1160. Le financement. 1161. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXXI : Les bibliothèques.

1162. La lecture et l'enseignement. 1163. Importance de la bibliothèque scolaire. 1164, Mesures gouvernementales récentes. 1165. Problèmes à envisager. 1166. a) la bibliothèque à l'école élémentaire : i. pédagogie du livre ; 1167. ii. organisation matérielle ; 1168. iii. budget ; 1169. iv. usage de la bibliothèque ; 1170. b) la bibliothèque au niveau secondaire : i. envergure ; 1171. ii. organisation scientifique ; 1172. iii. personnel compétent ; 1173. iv. utilisation de la bibliothèque ; 1174. c) les instituts ; 1175. d) bibliothèques universitaires. 1176. Les bibliothèques et l'éducation permanente. 1177. Formation du personnel compétent. 1178. Recommandations.

Chapitre XXXII : Service médical, service social et service psychologique.

1179. Introduction.

I. Le service médical.
1180. Gravité du problème de la santé au Québec. 1181. Réalisations scolaires du ministère de la Santé du Québec. 1182. Lacunes. 1183. Intégration. 1184. Ministère de la Santé et ministère de l'Éducation. 1185. Commission scolaire et service de santé. 1186. La fiche de santé. 1187. Médecine scolaire. 1188. Le repas de midi. 1189. Le repos à l'école. 1190. L'hygiène scolaire.

II. Le service social.
1191. Historique. 1192. Importance du problème. 1193. Le rôle du service social scolaire. 1194. Intégration du service social en milieu scolaire. 1195. Orientation administrative : a) personnel ; 1196. b) conditions de travail.

III. Le service psychologique.
1197. Fonctions en voie d'élaboration. 1198. Fonctions à remplir dans l’école. 1199. Formes et niveaux de consultation. 1200. Importance de la fonction du psychologue. 1201. Participation à la recherche en pédagogie.

IV Conclusion générale du chapitre.
1202. Conclusion et recommandations.

Chapitre XXXIII : Caractère pédagogique des constructions scolaires.
1203. Introduction.

I. Pour une école fonctionnelle.
1204. Le concept de «classe». 1205. Le bâtiment scolaire au service de la pédagogie. 1206. L'école pour l'enfant. 1207. Le bâtiment scolaire et la pédagogie de demain. 1208. Les dimensions des écoles.

II. L'école élémentaire.
1209. Une école sur mesure. 1210. Une école pour tous. 1211. Diversité de formules. 1212. La Maternelle. 1213. Le cycle des 1ère, 2e et 3e 1214. Le cycle des 4e, 5e et 6e. 1215. Le gymnase. 1216. La cour de récréation. 1217. Cafétéria à usages divers. 1218. Le musée scolaire. 1219. Les locaux des professeurs. 1220. L'administration. 1221. L'entretien.

III. L'école secondaire polyvalente.
1222 Les deux cycles de l'école secondaire. 1223. Les effectifs. 1224. L'utilisation de l'école. 1225. Variété de locaux. 1226. La bibliothèque. 1227. Les salles de cours. 1228. Les laboratoires. 1229. Les ateliers. 1230. Le gymnase et la cour de récréation. 1231. La cafétéria, les locaux divers. 1232. Consultation. 1233. Internats et maisons d'étudiants. 1234. Conclusion et recommandations.

Les recommandations sur les programmes et les services éducatifs

Retour au texte de la Commission royale d'enquête sur l'enseignement dans la province de Québec Dernière mise à jour de cette page le mercredi 28 mars 2007 18:50
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref