RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Alvaro Pires, Kant face à la justice criminelle (1998)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir de l'article d'Alvaro Pires, Kant face à la justice criminelle”. Un article publié dans l'ouvrage de Christian Debuyst, Françoise Digneffe, Jean-Michel Labadie et Alvaro P. Pires, Histoire des savoirs sur le crime et la peine. Tome II : La rationalité pénale et la naissance de la criminologie, Première partie : “La formation de la rationalité pénale moderne au XVIIIe siècle”. Chapitre 4, pp. 145-205. Les Presses de l'Université de Montréal, Les Presses de l'Université d'Ottawa, De Boeck Université, 1998, 518 pp. Collection : Perspectives criminologiques.
Table des matières

La philosophie politique de Kant 

Kant, le contrat social et la fonction du gouvernement
Kant et le principe de l'intervention minimale de l'État
Le contrat social et l'utilitarisme 

La théorie rétributive de la peine criminelle 

La notion de « rétributivisme »
Un prédécesseur de Kant : la doctrine de l'expiation de St-Anselme
Les grands traits de la théorie rétributive de la peine criminelle de Kant
 
Le fondement du droit de punir
Le but de la peine criminelle
Le principe de la volonté libre et rationnelle
Le principe de l'exclusion des mesures alternatives et de la critique du pardon
Le principe de l'obligation morale absolue de punir
Les principes de l'analogie et de la proportionnalité impérative
 
La définition du « crime public » chez Kant
Le débat entre Kant et Beccaria sur le contrat social 

Pour sortir de la bouteille à mouches : l'autre Kant 

La dignité humaine revisitée
Un nouveau point de départ méthodologique
Le principe du droit étatique tout entier comme « droit public »
Le principe de la paix durable et universelle comme objectif du droit tout entier
Le principe du contrat social et de l'autorisation de sanctionner 

Figure 1.    La théorie rétributive de la peine criminelle de Kant comparée à la théorie utilisatrice classique de Beccaria


Retour au texte de l'auteur: Alvaro Pires, criminologue, Université d'Ottawa Dernière mise à jour de cette page le samedi 16 septembre 2006 13:49
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref