RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

L’engagement bénévole : don et reconnaissance dans une institution totalisante. (2014)
Remerciements


Une édition électronique réalisée à partir du texte de Bernard PETITGAS, L’engagement bénévole : don et reconnaissance dans une institution totalisante. Mémoire préparé sous la direction du professeur SYLVAIN PASQUIER en vue de l’obtention du diplôme de Master 2 de sociologie. UFR des Sciences de l’Homme, Département de Sociologie, Master recherche de sociologie, CIREVS Changements Institutionnels, Risques et Vulnérabilités Sociales. Université de Caen, Basse-Normandie, octobre 2014, 140 pp. [Autorisation formelle accordée par l’auteur le 9 novembre 2014 de diffuser ce mémoire en accès libre et gratuit à tous dans Les Classiques des sciences sociales. Cette autorisation nous a été transmise par M. Hubert de Broissia, bénévole dans un centre de détention de Caen, en France.]

Remerciements


J’exprime toute ma gratitude à toutes et tous les bénévoles intervenants au Centre Pénitentiaire de Caen pour leur aimable participation à ce travail de plusieurs années, un projet sociologique, qui sans eux n’aurait pu voir le jour.

Je tiens particulièrement à remercier Madame et Monsieur de Broissia pour leur indispensable concours, ainsi que Monsieur Camille Tarot, professeur émérite de sociologie de l’Université de Caen pour ses conseils éclairés et sa générosité. Merci encore à Monsieur Maurice Van den Bossche pour la qualité de sa présence et de ses encouragements. Je dois à toutes ces personnes plus que je ne peux l’écrire ici.

Un grand merci à Monsieur Sylvain Pasquier pour avoir accepté de s’embarquer dans cette aventure. Il dirait certainement que cela est normal et entre dans le cadre de l’exercice de sa profession. Merci alors, précisément pour cet état d’esprit et comment il le traduit.

Je témoigne aussi de toute ma reconnaissance envers l’équipe des bénévoles de « Parcours + », Madame Annick Leroux, Madame Elise Dubosc, Monsieur Jacques Bizet ainsi que Monsieur Claude Guimier pour leur indispensable engagement auprès des étudiants en détention, semaine après semaine.

Je veux aussi louer les efforts de L’Unité Locale d’Enseignement du Centre pénitentiaire de Caen à savoir ceux de son responsable, Monsieur Jean-Jacques Dufour, et de son indispensable assistante, Madame Gwladys Mancel.

J’atteste, de plus, du respect lié à mon travail manifesté par la direction de l’établissement et du personnel ayant responsabilité d’encadrement. Cette absence de censure est à la fois gage d’indépendance et de responsabilité que ne serait être que mienne pour tout propos présenté dans ce mémoire.

J’exprime enfin une bienveillante pensée pour toutes et tous les professeur (e) s de l’Université de Caen qui entrent dans notre espace carcéral, bénévolement (tel Monsieur Hugon) ou professionnellement (tel Monsieur Djebali) lors d’examens. Elles ou ils ont su y apporter cette humanité qui honore leur démarche d’enseignants et de citoyens, car cela en est bien une que de franchir nos sas et nos grilles de sécurité.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le vendredi 28 novembre 2014 13:19
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref