RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Fernand Ouellet
Écrivain, historien et professeur québécois (1926-]


Brillant historien de réputation internationale, Fernand Ouellet est reconnu comme l’un des historiens canadiens les plus éminents de la seconde moitié du XXe siècle. Ses travaux ont ouvert la voie et provoqué de vifs débats sur l’histoire économique et sociale du Bas-Canada. Ils sont aujourd’hui considérés comme des classiques.

Né le 6 novembre 1926 à Lac-Bouchette (Québec), Fernand Ouellet obtient son doctorat à l’Université Laval. Il est d’abord archiviste aux Archives du Québec (1950-1961), puis professeur à l’Université Laval (1961-1965). Il fait des études spécialisées à Paris et revient enseigner l’histoire à l’Université Laval, puis à l’Université Carleton, à l’Université d’Ottawa et enfin à l’Université York.

Membre de la Société royale du Canada (1967) et officier de l’Ordre du Canada, Ouellet est l’historien qui a le plus contribué à transformer l’histoire canadienne-française depuis la Seconde Guerre mondiale. Il fait cela en rompant avec les interprétations nationalistes qui dominaient auparavant la discipline et en remplaçant les méthodes traditionnelles par des techniques quantitatives et scientifiques inspirées des études françaises modernes.

La «révolution de Ouellet» consiste à attirer l’attention des historiens canadiens sur les classes plutôt que sur la nation, ainsi que sur les structures et les tendances sociales et économiques.

Fernand Ouellet publie nombre d’articles de revues et quelques livres parmi lesquels on retrouve Histoire économique et sociale du Québec, 1760-1850 (1966) et Le Bas-Canada, 1791-1840 (1976).

Ses efforts de chercheur lui ont mérité plusieurs prix: le Prix David (1968), le Prix John A. Macdonald et le Prix du Gouverneur général du Canada (1977), le titre d’Officier de l’Ordre du Canada (1978) et la prestigieuse bourse de recherche Killam (1993).

Il est membre fondateur de la Société Charlevoix (1992), amicale vouée à l’étude de l’Ontario français et composée d’universitaires de disciplines différentes, qui viennent de Sudbury, d’Ottawa et de Toronto.

En 2004, Prise de parole a publié plusieurs de ses articles sous le titre Canadiens français de l’Ontario dans le Canada français (1851-1911). L’Université Laurentienne lui a récemment conféré le titre honorifique de docteur ès lettres.

Source: Paul-François Sylvestre, “
Naissance de l’historien Fernand Ouellet. Il y a 80 ans. Les Hiers”. L'EXPRESS, L'hebdo des francophones du grand Toronto. Semaine du 7 novembre au 13 novembre 2006. [EN LIGNE] Consulté le 28 novembre 2010.


Retour à l'auteur: Marc Bélanger Dernière mise à jour de cette page le dimanche 28 novembre 2010 18:35
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref