RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Émile Ollivier (1940-2002)
professeur au département d'études en éducation et d'administration
de la Faculté des sciences de l'éducation, Université de Montréal.


(Port-au-Prince, Haïti, 1940 - 11 novembre 2002) Romancier et essayiste, Émile Ollivier vit au Québec où il a émigré en 1965. Il est sociologue et professeur à la faculté des sciences de l'éducation de l'Université de Montréal. Il a également fait des études de philosophie à l'École Normale Supérieure de Haïti et des études de psychologie en France. Sociologue, il s'intéresse à la formation des adultes, aux phénomènes migratoires et à l'éducation interculturelle.

Le Prix Jacques-Roumain 1985, prix décerné par la revue Étincelle à un écrivain de la diaspora haïtienne, lui a été remis pour son premier roman Mère-Solitude. En 1987, il a reçu le Grand Prix de la prose du Journal de Montréal pour La Discorde au cent voix et, en 1991, le Grand Prix du livre de Montréal pour son roman Passages. En 1996, il a obtenu le Prix Carbet pour Les urnes scellées. En 2000, il a reçu le titre de chevalier de l'Ordre des arts et des lettres de la France, et a été élu membre de l'Académie des lettres du Québec. Il est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Retour à l'auteur: Émile Ollivier, professeur, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le vendredi 28 décembre 2007 13:47
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref