RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

UNE POLICE PROFESSIONNELLE DE TYPE COMMUNAUTAIRE. TOME II. (1998)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'André Normandeau, UNE POLICE PROFESSIONNELLE DE TYPE COMMUNAUTAIRE. TOME II. Montréal: Éditions du Méridien, 1998, 358 pp. Collection: Formation criminologie. Une édition numérique EN VOIE DE RÉALISATION par Rency Inson MICHEL, bénévole, étudiant en sociologie à l'Université d'État d'Haïti. [Autorisation formelle de l'auteur accordée le 22 juin 2016 de diffuser ce livre, en libre accès à tous, dans Les Classiques des science sociales.]

Quatrième de couverture

André Normandeau est criminologue et directeur du Groupe de recherche sur la police québécoise (GRPQ) de l'Université de Montréal. Directeur de l'École de criminologie de 1970 à 1980 et directeur du Centre international de criminologie de 1983 à 1988, il a été responsable du Livre vert du Gouvernement du Canada : Une vision de l'avenir de la police au Canada Police — Défi 2000 (1990), qui a servi de guide et de catalyseur pour le développement de la police professionnelle de type communautaire au pays.

L'auteur a déjà publié plusieurs livres et plusieurs articles scientifiques et populaires au Québec, en Amérique et en Europe. Deux de ses livres furent publiés par les Éditions du Méridien : Le vol à main armée (1986) et Justice et communautés culturelles, en collaboration avec E. Douyon (1995).

Police professionnelle ?

Une police professionnelle est essentiellement une police qui vise à résoudre « vraiment » les problèmes liés à la sécurité publique, en utilisant notamment l'approche stratégique en résolution de problèmes. C'est une « police d'expertise » !

Police communautaire ?

Une police communautaire, par ailleurs, est une police qui résout certains de ces problèmes « en partenariat avec les citoyens » au sens large : les élus politiques, les associations de citoyens, les gens d'affaires, les syndicats, les journalistes, les agences de sécurité privée, les autres services publics et privés... C'est le « G-7 » de la sécurité publique !

PPC ou COP-POP ?

La PPC, c'est une police professionnelle de type communautaire. Les Américains l'appellent communément Community Policing and Problem Solving. Le sigle familier COP-POP, soit Community-Oriented Policing et Problem-Oriented Policing. Pour le grand public, « la police, c'est la police », c'est une « police d'assurance » pour l'avenir, pour l'an 2000 !

15 000 policiers communautaires ?

Au XXIe siècle, la PPC sera la norme de police universelle pour les 15 000 policiers du Québec, les 40 000 autres policiers du Canada, tes 600 000 policiers des États-Unis, les 200 000 policiers de la France...



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 15 décembre 2016 10:37
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref