RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Clochards et sans-abri: actualité de l'oeuvre d'Alexandre Vexliard (1998)
Bibliographie


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Laurent Mucchielli, “Clochards et sans-abri: actualité de l'oeuvre d'Alexandre Vexliard”. Un article publié dans Revue française de sociologie, 1998, pp. 105-138. [M. Laurent Muchielli, sociologue et historien de formation, est chargé de recherche au CNRS et directeur du Centre de recherche sociologique sur le Droit et les institutions pénales au CNRS]. [Autorisation formelle des auteurs accordée le 8 septembre 2005]

Bibliographie

N. B. : nous ne mentionnons ici que les travaux de Vexliard utilisés dans le texte. Pour une bibliographie plus complète de ses oeuvres, on se reportera à notre présentation de la réédition du Clochard (Desclée de Brouwer, 1998). 

ALLPORT G. W., 1937, Personality : a psychological interpretation, New-York, Henry Holt.

ANDERSON N., 1923, The hobo. The sociology of the homeless man, Chicago, Chicago University Press.

ANDERSON N., 1940, Men on the move, Chicago, Chicago University Press.

ANDERSON N., 1993, Le hobo. Sociologie du sans-abri, Paris, Nathan.

ANZIEU D., 1977, Préface, in LAGACHE D., Oeuvres, Paris, P.U.F., vol. I, pp. VII-XXVII.

BARATS C., 1996, La presse des sans-domicile-fixe, Mots, 46, pp. 73-80.

BARTHE M.-A., 1987, Les formes de la pauvreté dans la société française, Revue française des affaires sociales, 2, pp. 113-125.

BAYET A., 1933, C.-r. de HALBWACHS M. (1930) et BLONDEL C. (1933), Revue philosophique, 2, pp. 295-298.

BEAUNE J.-C., 1983, Le vagabond et la machine. Essai sur l'automatisme ambulatoire. Médecine, technique et société en France, 1880-1910, Paris, Champ Vallon.

BECKER H. S., 1985 (1963), Outsiders. Études de sociologie de la déviance, Paris, Métailié.

BELLOT C., COUSINEAU M.-M., 1996, Le métro : espace de vie, espace de contrôle, Déviance et société, 20, 4, pp. 377-395.

BENEDICT R., 1950, Échantillons de civilisation, Trad. Paris, Gallimard.

BERGERON M., BENSOUSSAN P., ROGER B., 1951, Sur quelques aspects médico-psychologiques et sociaux de la fugue juvénile, Annales médico-psychologiques, 1, pp. 217-222.

BERGIER B., 1992, Compagnons d'Emmaüs. Sociologie du quotidien communautaire, Paris, Éditions Ouvrières.

BLONDEL C., 1933, Le suicide, Strasbourg, Librairie Universitaire d'Alsace.

BORDREUIL S., 1992, Hommes à la rue aux États-Unis, Les annales de la recherche urbaine, 57-58, pp. 134-145.

BRÉBANT B., 1984, La pauvreté, un destin ?, Paris, L'Harmattan.

CASTEL R., 1991, De l'indigence à l'exclusion : la désaffiliation, in DONZELOT J., éd., Face à l'exclusion. Le modèle français, Paris, Éditions Esprit, pp. 135-148.

CASTEL R., 1995, Les métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat, Paris, Fayard.

CASTEL R. LAÉ J.-F., eds., 1992, Le Revenu Minimum d'Insertion, Paris, L'Harmattan.

CHAZAL J., éd., 1951, L'enfance vagabonde, Paris, UNESCO.

CHEMOUNI J., 1991, Histoire de la psychanalyse en France, Paris, P.U.F.

DAMON J., 1995a, Les journaux de rue. Usage social d'un handicap économique ou usage économique d'un handicap social ?, Revue française des affaires sociales, 2-3, pp. 53-77.

DAMON J., 1995b, La gare des sans-abri, Les annales de la recherche urbaine, 71, pp. 102-126.

DAMON J., 1996a, Des hommes en trop. Essai sur le vagabondage et la mendicité, La Tour-d'Aigues, Éditions de l'Aube.

DAMON J., 1996b, Richesse et pauvreté de la notion d'exclusion, Sociétal, 2, pp. 37-42.

DAMON J., 1997, La grande pauvrete, Informations sociales, 60, pp. 94-101.

DAMON J., FIRDION J.-M., 1996, Vivre dans la rue : la question SDF, in PAUGAM S., éd., L'exclusion : l'état des savoirs, Paris, La Découverte, pp. 274-286.

DAVAL R., BOURRICAUD F., DELAMOTTE Y., DORON R., 1963, Traité de psychologie sociale, Paris, P.U.F., 2 vol.

DÉCHAUX J.-H., 1994, Les échanges dans la parenté accentuent-ils les inégalités ?, Sociétés contemporaines, 17, pp. 75-90.

DECLERCK P., 1986, La vie pour rien. Ethnographie des clochards de Paris, Les temps modernes, 478, pp. 11-36.

DEMAZIÈRE D., 1992, Le chômage en crise ? La négociation des identités des chômeurs de longue durée, Villeneuve d'Asq, Presses Universitaires de Lille.

DUCHÊNE H., 1957, C.-r. de VEXLIARD A. (1957a), L'évolution psychiatrique, 4, pp. 761-770.

FERRAND BECHMANN D., 1992, La face cachée des solidarités, in FERRÉOL G., éd., Intégration et exclusion dans la société française contemporaine, Lille, Presses Universitaires de Lille, pp. 281-305.

FOUCAULT M., 1961, Histoire de la folie à l'âge classique, Paris, Plon.

GABORIAU P., 1993, Clochard. L'univers d'un groupe de sans-abri parisiens, Paris, Julliard.

GAULEJAC de V., TABOADA LÉONETTI I., 1994, La lutte des places. Insertion et désinsertion, Marseille-Paris, Hommes et perspectives-Desclée de Brouwer.

GEREMEK B., 1987, La potence ou la pitié. L'Europe et les pauvres du Moyen Age à nos jours, Paris, Gallimard.

GOFFMAN I., 1968 (1961), Asiles. Études sur la condition sociale des malades mentaux, Paris, Minuit.

GOFFMAN I., 1975 (1963), Stigmates. Les usages sociaux des handicaps, Paris, Minuit.

GURVITCH G., 1950, La vocation actuelle de la sociologie, Paris, PUF.

HALBWACHS M., 1930, Les causes du suicide, Paris, Alcan.

HENRY P., BORDE M.-P., 1997, La vie pour rien, Paris, Robert Laffont.

JANET P., 1932, La force et la faiblesse psychologique, Paris, Maloine.

JODELET D., 1996, Les processus psycho-sociaux de l'exclusion, in PAUGAM S., éd., L'exclusion : l'état des savoirs, Paris, La Découverte, pp. 66-77.

JOIN-LAMBERT M.-T., 1995, Exclusion : pour une plus grande rigueur d'analyse, Droit social, 3, pp. 215-221.

KAUFMANN J.-C., 1994, Vie hors couple, isolement et lien social : figures de l'inscription relationelle, Revue française de sociologie, 1, pp. 593-617.

LABBENS J., 1969, Le Quart Monde. La pauvreté dans la société industrielle : étude sur le sous-prolétariat français dans la région parisienne, Pierrelaye, Éd. Sciences et service.

LAÉ J.-F., MURARD N., 1996, Célibataire à la rue, Actes de la recherche en sciences sociales, 113, pp. 31-39.

LAGACHE D., 1949a, L'unité de la psychologie, Paris, PUF.

LAGACHE D., 1949b, Psychologie clinique et méthode clinique, repris in Oeuvres, Paris, P.U.F., 1979, vol. II, pp. 159-177.

LAGACHE D., 1954, Qu'est-ce que la psychologie sociale ?, repris in Oeuvres, op.cit., vol. III, pp. 127-128.

LAGACHE D., 1955, Éléments de psychologie médicale, repris in Oeuvres, op.cit., vol. III, pp. 151-185.

LENOIR R., 1974, Les exclus. Un français sur dix, Paris, Seuil.

LISCIA C., 1985, Errants et pauvres, Informations sociales, 5, pp. 13-20.

MAISONNEUVE J., 1950, Psychologie sociale, Paris, P.U.F.

MARPSAT M., FIRDION J.-M., 1996, Devenir sans-domicile : ni fatalité, ni hasard, Population et sociétés, 313.

MENAHEM G., 1992, Troubles de la santé à l'âge adulte et difficultés durant l'enfance, Population, 4, pp. 893-932.

MESSU M., 1997, L'exclusion : une catégorisation sans objet, Genèses. Sciences sociales et histoire, 27, pp. 147-161.

MOREAU DE BELLAING L., GUILLOU J., 1995, Les sans domicile fixe. Un phénomène d'errance, Paris, L'Harmattan.

MUCCHIELLI L., 1994a, Sociologie et psychologie en France, l'appel à un territoire commun : vers une psychologie collective (1890-1940), Revue de synthèse, 3-4, pp. 445-483.

MUCCHIELLI L., 1994b, Le sens du crime. Histoire des rapports entre psychanalyse et criminologie, in MUCCHIELLI L., dir., Histoire de la criminologie française, Paris, L'Harmattan, pp. 351-409.

MUCCHIELLI L., 1994c, Penser le crime. Essai sur l'histoire, l'actualité et les raisons de s'émanciper de quelques représentations persistantes en criminologie, in MUCCHIELLI L., dir., Histoire de la criminologie française, op.cit., pp. 453-505.

MUCCHIELLI L., 1997a, Une sociologie militante du contrôle social. Naissance du projet et formation de l'équipe francophone Déviance et société, des origines au milieu des années quatre-vingts, Déviance et société, 21 (1), pp. 9-47.

MUCCHIELLI L., 1997b, Alexandre Vexliard (1911-1997), un pionnier de la recherche française sur les exclus et les processus de désocialisation, Bulletin de psychologie, 431, pp. 509-530.

PAGÈS R., 1966, La recherche en psychologie sociale, in Aspects de la sociologie française, Paris, Éditions ouvrières, pp. 121-137.

PAILLET P., 1985, L'errance au quotidien, Informations sociales, 5, pp. 21-35.

PAUGAM S., 1991, La disqualification sociale. Essai sur la nouvelle pauvreté, Paris, P.U.F.

PAUGAM S., 1993, La société française et ses pauvres, Paris, P.U.F.

PAUGAM S., 1995, Le refus de la marge, La rue, janvier, 14.

PICHON P., 1992, La manche, une activité routinière, Les annales de la recherche urbaine, 57-58, pp. 146-157.

PICHON P., 1995, Survivre sans domicile fixe, Thèse de l'Université Lyon II.

PROLONGEAU H., 1993, Sans domocile fixe, Pais, Hachette.

SCHNAPPER D., 1981, L'épreuve du chômage, Paris, Gallimard.

STOETZEL J., 1963, La psychologie sociale, Paris, Flammarion.

SUTHERLAND R. H., LOCKE H. J., 1936, Twenty thousand homeless men. A study of unemployed men in the Chicago shelters, Philadelphia, Lippincott.

TRAPIER P., 1996, Mort d'un SDF, Paris, Calmann-Lévy.

VEXLIARD A., 1950, Le clochard. Les phases de la désocialisation, L'évolution psychiatrique, 4, pp. 619-639.

VEXLIARD A., 1951, Les clochards : le “seuil” de résistance à la désocialisation, L'évolution psychiatrique, 1, pp. 133-150.

VEXLIARD A., 1952, Le clochard : un homme sans histoire, L'évolution psychiatrique, 3, pp. 507-527.

VEXLIARD A., 1953, L'enfance du clochard, Enfance, 1, pp. 61-74.

VEXLIARD A., 1956a, Introduction à la sociologie du vagabondage, Paris, Marcel Rivière, 245 p. (traduit en italien, Milan, Rizolli).

VEXLIARD A., 1956b, Le clochard : mythes et réalités, Diogène, 16 (octobre), pp. 3-24.

VEXLIARD A., 1957a, Le clochard. Étude de psychologie sociale, Paris, Desclée de Brouwer, 317 p. (avant propos de Henri Ey, prix de l'Académie Française).

VEXLIARD A., 1957b, Vagabondage et structures sociales, Cahiers internationaux de sociologie, 22, pp. 97-117.

VEXLIARD A., 1958, La notion de “mutilé social” et les problèmes de la réadaptation, Bulletin de psychologie, XII, 2-3, pp. 175-185.

VEXLIARD A., 1963, La disparition du vagabondage comme fléau social, Revue de sociologie de l'Institut Solvay, 1, pp. 53-79.

VEXLIARD A., 1983, “Le grand renfermement” : une oeuvre de charité et de piété laïque, Publications de la Faculté des lettres et sciences humaines de Nice, 47, pp. 13-30.

YOUNG K., 1940, Personality and problems of ajustment, New-York, Appleton Century.

ZWEIG F., 1952, The british worker, London, Pelican Psychology Book.


Retour au texte de l'auteur: Jean--Christophe Marcel, sociologue, Sorbonne Dernière mise à jour de cette page le mardi 7 mars 2006 13:52
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref