RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Criminologie, hygiénisme et eugénisme en France (1870-1914):
débats médicaux sur l'élimination des criminels réputés «incorrigibles»
(2000)
Résumé


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Laurent Mucchielli, “Criminologie, hygiénisme et eugénisme en France (1870-1914): débats médicaux sur l'élimination des criminels réputés «incorrigibles»”. Un article publié dans la Revue d’histoire des sciences humaines, no 3, 2000, pp. 57-89. [M. Laurent Muchielli, sociologue et historien de formation, est chargé de recherche au CNRS et directeur du Centre de recherche sociologique sur le Droit et les institutions pénales au CNRS]. [Autorisation formelle des auteurs accordée le 8 septembre 2005]

Résumé

Résumé : Nous nous intéressons ici autant aux théories du comportement criminel qu'aux solutions concrètes préconisées par les médecins-criminologues afin d'« éradiquer » ce « fléau social », selon les termes de l'époque. Nous tentons de montrer comment, à travers ces solutions, au delà d'un simple mouvement corporatiste, se dévoilent l'ensemble de la « vision du monde » de ces médecins, en particulier leur prétention à éclairer de leurs savoirs le traitement des problèmes sociaux et à relayer un pouvoir judiciaire accusé plus ou moins explicitement de laxisme et d'irréalisme. Au nom de l'assainissement et de la moralisation de la société, les partisans d'un programme fort d'hygiène publique réclameront que la « prophylaxie sociale » s'élargisse à la lutte contre la criminalité (comme par ailleurs au vagabondage et la prostitution). La plupart d'entre eux n'hésiteront pas à réclamer la mise en œuvre de moyens radicaux d'élimination des criminels réputés incorrigibles : déportation à vie dans les colonies, application plus systématique de la peine de mort, puis, sous l'influence du mouvement eugéniste, stérilisation voire élimination par des moyens jugés plus propres et plus indolores encore tels que le recours à des gaz. L'objet de ce travail de synthèse est l'analyse des logiques intellectuelles sous-tendues dans ces débats, replacées dans le contexte politico-social et dans les schémas culturels de l'époque. 

Key-words : Histoire de la criminologie – Histoire de la médecine –Hygiène publique– Eugénisme – Anthropologie 

Summary : Criminology, hygienism and eugenics in France (1870-1914) : the medical debates on the elimination of "incorrigible" criminals

The points to be studied here are the criminal behaviour theories and the concrete solutions the first physicians-criminologists would recommend in order to eradicate this « social scourge ». As we will try to show, those solutions disclose beyond a simple corporatist movement the vision du monde those physicians shared and in particular their claim to solve social problems and take over from a judicial power they accused more or less explicitly of laxity and unrealism. In the name of the purification and moralization of society, the supporters of a « strong » public hygiene program called for the extension of the « social prophylaxis » to the fight against criminality, vagrancy and prostitution. Most of them did not hesitate to ask for radical means to eliminate the so-called « incorrigible » criminals. Deportation for life in the colonies and a more systematic application of the death sentence were among them, and under the influence of the eugenic movement, sterilisation or even elimination by means considered as cleaner or less painful. In fact, the subject of this synthetic work is the analysis of the intellectual logics underlying those debates set against the political, social and cultural context of the age. 

Key-words : History of Criminology – History of Medecine – Public Hygiene – Eugenics – Anthropology


Retour au texte de l'auteur: Jean--Christophe Marcel, sociologue, Sorbonne Dernière mise à jour de cette page le mardi 7 mars 2006 14:06
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref