RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Les caractéristiques démographiques et sociales des meurtriers et de leurs victimes.
Une enquête sur un département de la région parisienne dans les années 1990 (2004)
Résumé


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Laurent Mucchielli, “Les caractéristiques démographiques et sociales des meurtriers et de leurs victimes. Une enquête sur un département de la région parisienne dans les années 1990”. Un article publié dans la revue Population-F., vol. 59, no 2, 2004, pp. 203-232. [M. Laurent Muchielli, sociologue et historien de formation, est chargé de recherche au CNRS et directeur du Centre de recherche sociologique sur le Droit et les institutions pénales au CNRS]. [Autorisation formelle des auteurs accordée le 8 septembre 2005]

Résumé

MUCCHIELLI Laurent.– Les caractéristiques démographiques et sociales des meurtriers et de leurs victimes. Une enquête sur un département de la région parisienne dans les années 1990 

À partir du dépouillement d’une centaine d’affaires criminelles jugées en cour d’appel dans le sud-ouest de la région parisienne durant dix ans (1987-1996), cet article présente les caractéristiques démographiques et sociales de 122 meurtriers et de leurs victimes. Il met notamment en évidence la très forte surreprésentation des milieux populaires et même des couches les plus pauvres de la population, tant dans la population des meurtriers que dans celle de leurs victimes, ainsi que le poids de l’inactivité et du chômage. Il souligne aussi l’importance des déstructurations familiales (abandons, placements divers) et, plus encore, des conflits familiaux. Sur le plan empirique, ces résultats sont comparés à ceux d’études réalisées dans d’autres pays, notamment l’abondante production quantitative nord-américaine. Sur le plan théorique, cet article rejoint les discussions initiées par des auteurs américains travaillant sur les notions de désorganisation et de désagrégation sociale et par des auteurs français travaillant sur les notions de désaffiliation, de disqualification ou de désinsertion pour proposer de dépasser la seule analyse des caractéristiques sociales et familiales des personnes au moment des crimes afin de considérer leurs histoires de vie et intégrer notamment les composantes familiales et scolaires qui ont marqué toute leur trajectoire. 

MUCCHIELLI Laurent.– Demographic and Social Characteristics of Murderers and their Victims : A survey on a Département of the Paris region in the 1990s 

Based on about one hundred criminal cases which were tried by a Court of Appeal in the southwest of the Paris region over ten years (1987-1996), this article presents the demographic and social characteristics of 122 murderers and their victims. It brings out the very high proportion of individuals from the working classes or from the poorest strata of the population among the population of murderers as well as of victims, and the weight of economic inactivity and unemployment. The importance of family disruption (desertion, various types of foster care) and still more importantly, of family conflicts, is emphasized. On an empirical level, those findings are compared with those of studies conducted in other countries, particularly the abundant quantitative literature from North America. On a theoretical level, this article takes its place among discussions initiated by American authors who have worked on the notions of disorganization and social disintegration, and by French authors who have worked on the notions of disaffiliation, disqualification and dis-insertion, and who suggest that researchers move beyond the mere social and family characteristics of the individuals at the time of the crime and take into account their life histories and particularly the family and school elements that left their marks on their entire life itinerary. 

MUCCHIELLI Laurent.– Las características demográficas y sociales de los asesinos y de sus victimas. Une encuesta en un departamento de la región parisina en los años 1990 

A partir del análisis de un centenar de asuntos criminales juzgados en tribunales de apelación del suroeste de la región parisina durante diez años (1987-1996), este articulo presenta las características demográficas y sociales de 122 asesinos y de sus victimas. Este análisis revela la sobre representación de los medios populares e incluso de las capas más pobres de la población, tanto en lo que respecta a los asesinos como a las victimas, así como el peso de la inactividad y del paro. Aparece también la importancia de la descomposición familiar (abandonos...) y en particular de los conflictos familiares. Estos resultados son comparados a los de estudios realizados en otros países, y sobre todo a los de numerosos trabajos norteamericanos. En el plano teórico, el articulo aborda las nociones americanas de desorganización y de desagregación social y las de autores franceses sobre la desafiliación, la descalificación o la exclusión, a fin de sobrepasar el simple análisis de las características sociales y familiares de las personas en el momento del crimen y considerar sus historias de vida, integrando en particular los componentes familiares y escolares que han marcado sus trayectorias. 

Laurent MUCCHIELLI,
CNRS-Cesdip, Immeuble Edison, 43 boulevard Vauban, 78280 Guyancourt, France,
courriel : mucchielli@cesdip.com.


Retour au texte de l'auteur: Jean--Christophe Marcel, sociologue, Sorbonne Dernière mise à jour de cette page le mardi 7 mars 2006 14:37
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref