RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Les caractéristiques démographiques et sociales des meurtriers et de leurs victimes.
Une enquête sur un département de la région parisienne dans les années 1990 (2004)
Bibliographie


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Laurent Mucchielli, “Les caractéristiques démographiques et sociales des meurtriers et de leurs victimes. Une enquête sur un département de la région parisienne dans les années 1990”. Un article publié dans la revue Population-F., vol. 59, no 2, 2004, pp. 203-232. [M. Laurent Muchielli, sociologue et historien de formation, est chargé de recherche au CNRS et directeur du Centre de recherche sociologique sur le Droit et les institutions pénales au CNRS]. [Autorisation formelle des auteurs accordée le 8 septembre 2005]

Bibliographie

ARCHAMBAULT P., 1998, « États dépressifs et suicidaires pendant la jeunesse », Population, 53(3), p. 477-516.

BAILEY W., 1984, « Poverty, inequality, and city homicide rates : some not so unexpected results », Criminology, 22, pp. 531-550.

BERTAUX D., LÉOMANT C. (éd.), 1987, « Histoires de vie, histoires de familles, trajectoires sociales », Annales de Vaucresson, n° 26, vol. 1.

BESSETTE J.-M., 1994, « Loup y es-tu ? Éléments pour une approche sociologique des rapports entre agresseurs et agressés en matière criminelle », Utinam. Revue de sociologie et d’anthropologie, 9, pp. 157-171.

BLAU J., BLAU P., 1982, « The cost of inequality : metropolitan structure and violent crime », American Sociological Review, 1, pp. 114-129.

BLOCK R., 1986, Homicide in Chicago, Chicago, Loyola University Press.

CASSAN F., MARY-PORTAS F.-L., 2002, L’histoire familiale des hommes détenus, Paris, Insee, (Synthèses), n° 59.

CASTEL R., 1995, Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat, Paris, Fayard.

CHAMBAZ C., HERPIN N., 1995, « Débuts difficiles chez les jeunes : le poids du passé familial », Économie et statistique, 283-284, pp. 111-125.

CHESNAIS J.-C., 1976, Les morts violentes en France depuis 1826, Paris, Ined/Puf (Travaux et documents, Cahier n° 75).

CHOQUET M., LEDOUX S., HASSLER C., PARÉ C., 1998, Adolescents de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et santé, Paris, Inserm.

CUSSON M., 1998, Criminologie actuelle, Paris, Puf. 

DURKHEIM E., 1897, Le suicide. Étude de sociologie, Paris, Alcan.

FATTAH E. A., 1971, La victime est-elle coupable ? Le rôle de la victime dans le meurtre en vue du vol, Montréal, Presses de l’université de Montréal.

GARFINKEL H., 1949, « Research note on inter- and intra-racial homicides », Social Forces, 27, pp. 369-381.

GAULEJAC V. de, TABOADA LÉONETTI I. (dir.), 1994, La lutte des places, Paris, Desclée de Brouwer.

GREEN E., WAKEFIELD R., 1979, « Patterns of middle and upper class homicide », Journal of Criminal Law and Criminology, 70(2), p. 172-181.

HENRY M., LAURENT G., 1974, Les adolescents criminels et la justice, Vaucresson, Centre de formation et de recherche de l’éducation surveillée.

HENTIG H. von, 1948, The Criminal and his Victim, New Haven, Yale University Press.

HERPIN N., 1993, « L’urban underclass chez les sociologues américains : exclusion sociale et pauvreté », Revue française de sociologie, 39(3), p. 421-439.

IAURIF-INSEE, 1991-1992, Atlas des franciliens, Paris, Iaurif-Insee, 2 vol.

INSEE, 1994, Les étrangers en France, Paris, Insee (Contours et caractères).

KAPUSCINSKI C., BRAITHWAITE J., CHAPMAN B., 1998, « Unemployment and crime : toward resolving the paradox », Journal of Quantitative Criminology, 14(3), pp. 215-243.

KOVANDZIC T., VIERAITIS L., YEISLEY M., 1998, « The structural covariates of urban homicide : reassessing the impact of income inequality and poverty in the post-Reagan era », Criminology, 36(3), pp. 569-599.

LAND K., MCCALL P., COHEN L., 1990, « Structural covariates of homicide rates. Are there any invariances across time and social space ? », American Journal of Sociology, 95(4), pp. 922-963.

LAROCHE B., 1994, Les homicides volontaires de 1986 à 1990, Paris, ministère de la Justice (Études et statistiques, n° 3).

MACCHI O., 2001, « Le fait d’avouer comme récit et événement de l’enquête criminelle », in Dulong R. (éd.), L’aveu. Histoire, sociologie, philosophie, Paris, Puf, pp. 181-221.

MARPSAT M., FIRDION J.-M., MERON M., 2000, « Le passé difficile des jeunes sans domicile », Population & sociétés, 363, 4 p.

MASSONNET G., WAGNER R., KUHN A., 1990, « Les homicides dans les cantons de Zurich et de Vaud, en considérant plus particulièrement la relation victime-agresseur », Kriminologisches Bulletin, Bulletin de criminologie, 16(1-2), p. 75-103.

MATTHEWS R., MAUME M., MILLER W., 2001, « Deindustrialization, economic distress and homicide rates in midsized Rustbelt cities », Homicide Studies, 5(2), pp. 83-113.

MÉNAHEM G., 1992, « Troubles de santé à l’âge adulte et difficultés familiales dans l’enfance », Population, 47(4), pp. 893-933.

MESSNER S., 1982, « Poverty, inequality, and the urban homicide rate », Criminology, 20(1), pp. 103-114.

MICHEL B., 1991, Figures et métamorphoses du meurtre, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble.

MORRIS A., 1955, Homicide : An Approach to the Problem of Crime, Boston, Boston University Press.

MUCCHIELLI L., 2001a, « Monoparentalité, divorce et délinquance juvénile : une liaison empiriquement contestable », Déviance et société, 25(2), pp. 209-228.

MUCCHIELLI L., 2001b, « Quelques réflexions critiques sur la “psychopathologie des banlieues” », VEI Enjeux, 126, pp. 102-114.

MUCCHIELLI L., 2002, « Les homicides », in Mucchielli L., Robert Ph. (dir.), Crime et sécurité : l’état des savoirs, Paris, La Découverte, pp. 148-157.

MUCCHIELLI L., 2003, « Délinquance et immigration en France : un regard sociologique », Criminologie, 2, pp. 27-55.

MUCCHIELLI L., 2004, « L’enquête de police judiciaire en matière d’homicide », Questions pénales, 1, 4 p.

PARKER K., MCCALL P., 1999, « Structural conditions and racial homicide patterns : a look at the multiple disadvantages in urban areas », Criminology, 37(3), pp. 447-473.

PATTERSON E., 1991, « Poverty, income inequality, and community crime rates », Criminology, 29, pp. 755-776.

PAUGAM S., 1991, La disqualification sociale. Essai sur la nouvelle pauvreté, Paris, Puf.

PAUGAM S., 1993, La société française et ses pauvres. L’expérience du revenu minimum d’insertion, Paris, Puf. 

PAUGAM S., CLÉMENCON M., 2002, Détresse et ruptures sociales, Paris, Observatoire sociologique du changement (Rapport de synthèse).

POTTIER M.-L., ROBERT Ph., ZAUBERMAN R., 2002, Victimation et insécurité en Île-de-France. Rapport final, Paris-Guyancourt, Iaurif-Cesdip.

ROBERT Ph., LAMBERT T., FAUGERON C., 1976, Image du viol collectif et reconstruction d’objet, Paris-Genève, Masson-Médecine & Hygiène.

SAMPSON R., 1985, « Race and criminal violence : demographically disaggregated analysis of urban homicide », Crime and Delinquency, 31, pp. 47-82.

SAMPSON R., WILSON W., 1995, « Toward a theory of crime, race and urban inequality », in Hagan J., Peterson R. (eds.), Crime and Inequality, Palo Alto, Stanford University Press, pp. 37-54.

SILVERMAN R.A., KENNEDY L.W., 1987, « Relational distance and homicide : the role of the stranger », Journal of Criminal Law and Criminology, 78(2), pp. 272-308.

SMIT P., BIJLEVELD C., VAN der ZEE S., 2001, « Homicide in the Netherlands. An exploratory study of the 1998 cases », Homicide Studies, 5(4), pp. 293-310.

WILLIAMS K., 1984, « Economic sources of homicide. Reestimating the effects of poverty and inequality », American Sociological Review, 49, pp. 283-289.

WILLIAMS K., FLEWELLING R., 1988, « The social production of homicide : a comparative study of disaggregated rates in american cities », American Sociological Review, 53, pp. 421-431.

WILSON M., DALY M., 1996, « La violence contre l’épouse, un crime passionnel », Criminologie, 29(2), pp. 49-71.

WILSON W., 1987, The Truly Disadvantaged. The Inner City, the Underclass, and Public Policy, Chicago, University of Chicago Press.

WOLFGANG M., 1958, Patterns in Criminal Homicide, Philadelphia, University of Pennsylvania Press.

WOLFGANG M., 1967, « Criminal homicide and the subculture of violence », in Wolfgang M. (ed.), Studies in Homicide, New York and London, Harper & Row, pp. 3-12.


Retour au texte de l'auteur: Jean--Christophe Marcel, sociologue, Sorbonne Dernière mise à jour de cette page le mardi 7 mars 2006 14:37
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref