RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Laurent Mucchielli, “L’évolution de la délinquance juvénile : essai de bilan critique (2002)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Laurent Mucchielli, “L’évolution de la délinquance juvénile : essai de bilan critique”. Un article publié dans la revue Vie sociale, 2002, n° 3, pp. 21-47) [M. Laurent Muchielli, sociologue et historien de formation, est chargé de recherche au CNRS et directeur du Centre de recherche sociologique sur le Droit et les institutions pénales au CNRS]. [Autorisation formelle des auteurs accordée le 8 septembre 2005]

Introduction

Proposer un essai de bilan critique sur le thème de l’évolution des délinquances juvéniles requiert quelques réflexions préalables sur la place de ce sujet dans le débat public actuel sur “ l’insécurité ” et sur la position de celui qui y intervient. Derrière la confusion que permet ce terme d’“ insécurité ”, il est en effet patent que c’est fondamentalement de “ la violence des jeunes ” – et surtout des “ jeunes de banlieues ” – dont il est question. Tout discours sur ce thème est donc surchargé d’enjeux et il apparaît nécessaire de signaler quelques logiques de construction de ces discours politiques et médiatiques sur “ l’insécurité ” avant de poser les bases d’un autre type de réflexion  [1].


[1] Je me permets de renvoyer pour plus de détails à Laurent Mucchielli, Violences et insécurité. Fantasmes et réalités dans le débat français, Paris, La Découverte, 2ème éd. 2002 (les chapitres 1, 2 et 3 étant consacrés à l’analyse de la façon dont les médias, les hommes politiques, certains syndicats de police et quelques “ experts ” présentent dans le débat public la “ réalité ” de “ l’insécurité ”). Dans l’ensemble, cet article prend beaucoup appui sur ce livre, mais il se nourrit aussi de la quarantaine de débats et de rencontres auquel il a donné lieu depuis un an et demi et qui m’ont amené à quelques corrections et développements nouveaux. Je remercie toutes celles et tout ceux qui, par leurs questions et leurs critiques, m’ont permis de réfléchir de nouveau.


Retour au texte de l'auteur: Jean--Christophe Marcel, sociologue, Sorbonne Dernière mise à jour de cette page le mardi 7 mars 2006 15:11
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref