RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Serge Moscovici (dir.), Psychologie sociale des relations à autrui. (2000)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction de Serge Moscovici, Psychologie sociale des relations à autrui. Paris: Nathan/HER, 2000, 304 pp. Collection: Psychologie Fac. Une édition numérique réalisée par Mme Réjeanne Toussaint, bénévole, Chomedy, Ville Laval, Québec. [Autorisation accordée par l'auteur le 1er septembre 2007 de diffuser la totalité de ses publications dans Les Classiques des sciences sociales.]

Table des matières

Quatrième de couverture

Introduction [5]

Première partie

La personne et autrui [9]

Chapitre 1. Lettres d'amour-propre : conséquences affectives de la pure appartenance de soi [11]

1. Une question inattendue et une réponse involontairement intime [11]
1.1. Un code secret de l'amour-propre [13]
1.2. La lettre-nom [15]
2. La prédilection lettre : unique accès à une analyse expérimentale de la pure  appartenance à soi [17]
2.1. Une hypothèse provocante mais falsifiable [19]
2.2. Une réponse sans équivoque à une question claire [23]
3. Narcissisme : jusque dans les particules réfléchies du soi affectif [25]
3.1. La fréquence relative des lettres [26]
3.2. L'universalité de l'effet LAP accentué [29]
3.3. Consolidation de l'interprétation théorique [33]
4. Notes finales [35]
Bibliographie [38]

Chapitre 2. Le corps, la personne et autrui , par Denise Jodelet. [41]

[Texte diffusé en tiré à part, pp. 41-68.]

1. Des questions qui intéressent tout le monde [42]
2. Sagesse et langage des formes [44]
2.1. Les langages corporels [46]
2.2. Les jeux de l'apparence [47]
2.3. Le corps externe, médiateur du lien social [49]
3. La formation de l'image de soi [51]
3.1. Autrui comme repère et comme témoin [53]
3.2. Dépendance-indépendance par rapport à autrui [55]
4. Le corps dans la perception sociale [58]
4.1. De la première impression au jugement [59]
4.2. Quand pour l'autre c'est comme pour soi [62]
5. Conclusion [65]
Bibliographie [66]

Deuxième partie

Les processus élémentaires de la relation à autrui [69]

Chapitre 3. Les formes élémentaires de l'altruisme, par Serge Moscovici. [71]

[Texte diffusé en tiré à part, pp 71-86.]

1. Deux problèmes jumeaux : l'égoïsme et l'altruisme [71]
2. Le bon Samaritain, le mauvais Samaritain et la définition de l'altruisme [73]
3. Les trois formes de l'altruisme [75]
3.1. L'altruisme participatif [76]
3.2. L'altruisme fiduciaire [77]
3.3. L'altruisme normatif [80]
4. L'altruisme égoïste et l'égoïsme altruiste [82]
5. Conclusion [84]
Bibliographie [85]

Chapitre 4. Les compétences sociales [87]

1. L'évaluation de la compétence sociale [87]
1.1. Compétences sociales dans le travail [88]
1.2. Compétences sociales des patients et de la population générale [89]
2. Le besoin d'entraînement des compétences sociales [90]
2.1. Le besoin d'entraînement des compétences sociales dans la population générale [90]
2.2. Le besoin d'entraînement des compétences sociales dans le travail [91]
2.3. Le besoin d'entraînement des compétences sociales chez les malades mentaux [91]
3. Les composantes de la compétence sociale [91]
3.1. Le modèle de la compétence sociale [92]
3.2. L'assertivité [93]
3.3. La gratification, le soutien [93]
3.4. La communication non verbale (CNV) [94]
3.5. La communication verbale [95]
3.6. L'empathie, la coopération et l'attention portée aux autres [96]
3.7. Cognition et résolution des problèmes [97]
3.8. La présentation de soi [98]
3.9. Les compétences dans des situations et des relations différentes [99]
4. Différences individuelles au niveau des compétences sociales [99]
4.1. Le genre [99]
4.2. L'âge [100]
4.3. La classe sociale [100]
4.4. La personnalité [100]
5. L'étiologie des compétences sociales [101]
6. Les effets des compétences sociales [102]
6.1. La vie quotidienne [102]
6.2. L'efficacité dans le travail [104]
7. Compétences sociales et santé mentale [106]
7.1. Les compétences sociales des malades mentaux [106]
7.2. Explication du lien entre les carences au niveau des compétences sociales et les troubles mentaux [107]
8. Entraînement des compétences sociales –  Les méthodes utilisées [108]
8.1. La méthode classique [108]
8.2. Autres méthodes en laboratoire [109]
8.3. Méthodes éducationnelles [110]
8.4. Apprentissage sur le terrain [110]
8.5. Élaboration des programmes d'entraînement [110]
8.6. Élaboration de l'entraînement des compétences sociales des patients [111]
9. L'entraînement des compétences sociales a-t-il une efficacité ? [112]
9.1. L'efficacité de l'entraînement des compétences sociales pour la population générale [112]
9.2. L'efficacité de l'entraînement des compétences sociales dans le travail [112]
9.3. L'efficacité de l'entraînement des compétences sociales chez les malades mentaux [113]
10. Conclusions [113]
Bibliographie [115]

Chapitre 5. La réputation sociale [119]

1. Animaux sociaux : les origines sociales de la connaissance [120]
1.1. Le partage des informations sociales [120]
1.2. Le langage comme système de communication [122]
2. La communauté [123]
2.1. La réputation dans la vie de la communauté [125]
2.2. En quoi la réputation est-elle utile ? [126]
3. Les sociétés de masse [130]
3.1. Des changements radicaux [130]
3.2. La nature personnelle du monde social [133]
4. Conclusion [138]
Bibliographie [139]

Chapitre 6. Influences conscientes et influences inconscientes, par Serge Moscovici. [141]

[Texte diffusé en tiré à part, pp. 140-160.]

1. La conformité [141]
2. Est-il vrai que « plusieurs paires d'yeux voient mieux qu'une seule » [142]
2.1. L'hypothèse de Asch [143]
2.2. L'hypothèse de Moscovici et Faucheux [144]
3. Influences indirectes et influences latentes [148]
3.1 Changer les attitudes en deux temps [148]
3.1.1. Influence différée [149]
3.1.2. Influence directe et indirecte [150]
3.2. L'influence cachée des minorités [151]
3.2.1. L'effet consécutif minoritaire [152]
3.2.2. La levée des résistances à l'influence minoritaire [154]
4. Conclusion [158]
Bibliographie [159]

Troisième partie

Des altruismes aux solidarités [163]

Chapitre 7. Croyances internes et croyances externes [163]

1. Classification binaire des croyances [163]
1.1. L'échelle ROT I/E [165]
1.2. Gens internes et gens externes [166]
2. L'erreur fondamentale d'attribution [168]
2.1. Erreur ou panacée ? [169]
3. La norme d'internalité [171]
3.1. L'utilité sociale de la norme d'internalité [172]
3.2. La réussite des internes [175]
4. Conclusion [177]
Bibliographie [179]

Chapitre 8. Réflexions sur autrui : une approche sociocognitive [181]

1. La catégorisation sociale : la mise en ordre du chaos [182]
1.1. Le rôle des schémas [183]
1.2. Les types d'informations qui attirent l'attention [187]
1.3. Les facteurs de motivation [189]
2. Les conséquences de la catégorisation sociale [191]
2.1. La mémoire des personnes [191]
2.2. L'inférence sociale [197]
3. Conclusion [203]
Bibliographie [204]

Chapitre 9. La mentalité prélogique des primitifs et la mentalité prélogique des civilisés [208]

par Serge Moscovici.
[Texte diffusé en tiré à part, pp. 208-231.]

1. Les magicologies [208]
1.1. Une très inquiétante question [208]
1.2. Les erreurs magiques [210]
2. Mentalité logique et mentalité prélogique [212]
2.1. De Frazer à Lévy-Bruhl [212]
2.1.1. La théorie de Lévy-Bruhl [212]
2.1.2. Quelques principes à retenir [214]
2.2. Représentations mystiques et représentations scientifiques [215]
3. Logique des experts et prélogique des « novices » [217]
3.1. Explications et attribution des causes [217]
3.2. Raisonnements, probabilités et heuristiques [222]
3.2.1. L'heuristique de la représentativité [223]
3.2.2. L'heuristique de la disponibilité [225]
4. Conclusion [228]
Bibliographie [230]

Chapitre 10. La soumission librement consentie : le changement des attitudes et des comportements sociaux [232]

1. La soumission forcée : comment amener quelqu'un à modifier de lui-même ses idées ? [234]
1.1. Quatre expériences classiques [234]
1.1.1. L'expérience de Festinger et Carlsmith [234]
1.1.2. L'expérience de Cohen [235]
1.1.3. L'expérience d'Aronson et Carlsmith [236]
1.1.4. L'expérience de Brehm, et Crocker [237]
1.2. La théorie de la dissonance cognitive [237]
1.2.1. L'univers de pertinence [238]
1.2.2. La dynamique cognitive [238]
1.3. La théorie de l'autoperception [241]
2. La soumission sans pression : comment amener quelqu'un à modifier de lui-même ses comportements ? [243]
2.1. Le pied-dans-la-porte [243]
2.1.1. Comment expliquer le phénomène de pied-dans-la-porte ? [246]
2.2. La porte-au-nez [248]
2.2.1. Comment expliquer le phénomène de porte-au-nez ? [248]
2.3. L'amorçage [249]
2.3.1. Comment expliquer le phénomène d'amorçage ? [251]
3. Conclusion [253]
Bibliographie [254]

Chapitre 11. Relations sociales et régulations cognitives [256]

1. Dynamiques sociales dans des décisions complexes  256
1.1. Des décisions historiques [257]
1.2. Un exemple de gestion du conflit sociocognitif dans des groupes expérimentaux [259]
2. La minorité comme source de pensée divergente [261]
2.1. Les recherches de Nemeth [262]
3. Minorité, majorité et raisonnement inductif [266]
3.1. Une logique des droits et des devoirs [267]
4. Relations sociales et développement cognitif [272]
5. Conclusion [275]
Bibliographie [277]

Chapitre 12. Différences entre sexes [280]

1. Recherches récemment effectuées sur les différences entre sexes [280]
1.1. Problèmes de méthode [282]
1.2. Considérations théoriques [283]
2. Rôles sociaux : une explication sociopsychologique américaine [288]
2.1. Modèle conceptuel élaboré par Eagly [289]
2.2. Évaluation des données [291]
3. Identités sexuelles sociales : un modèle européen [292]
3.1. Formulation initiale [292]
3.2. La structure particulière des groupes en fonction du genre [293]
4. Conclusion [296]
Bibliographie [297]


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le mardi 10 février 2015 15:46
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref