RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Une édition électronique réalisée à partir de l'article de M. Jean-Paul Montminy, sociologue et doyen de la Faculté des sciences sociales, Université Laval,PRÉSENTATION DE M. GUY ROCHER”. Un article publié dans Nouvelles technologies et société. Actes du colloque du 45e anniversaire de fondation de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval, pp 43-44. Québec: Faculté des sciences sociales, Université Laval, 1985, 306 pp.

PRÉSENTATION DE M. GUY ROCHER

par Jean-Paul Montminy, sociologue

Il est à la fois facile et moins facile, je dirais, de présenter Guy Rocher. 

Présentation facile face aux « Anciens » de la Faculté ici présents - je pense à ceux de la fin des années 40 et du début des années 60. 

Guy Rocher a d'abord été étudiant en sociologie (1947-1950). Puis, il a été « envoyé » aux études de doctorat à Harvard ne sachant trop si au retour, dit-on, il y aurait effectivement encore un Département de sociologie. Conclusion heureuse. 

Devenu professeur, Guy Rocher a enseigné en sociologie. Plusieurs se rappellent encore d'un fameux cours d'introduction pendant lequel étaient présentées aux étudiants de l'époque les premières versions de ce qui allait devenir la publication en trois volumes de sa Sociologie générale

De 1958-1960, il exerce à la fois les fonctions de professeur et de Directeur de l'École de Service social. 

La présentation est moins facile pour les plus jeunes d'entre nous. En effet, au début des années 60, Guy Rocher quitte Laval pour des fonctions d'enseignement et d'administration à l'Université de Montréal : Directeur du Département de sociologie (1960-65) ; Vice-doyen de la Faculté des sciences sociales de 1962 à 1967. 

Plus tard, nous retrouvons Guy Rocher au Gouvernement du Québec comme Secrétaire-général associé au Conseil exécutif, et Sous-ministre au Développement culturel (1977-1979 et 1981-1983). 

Guy Rocher est présentement chercheur au Centre de recherche en droit public, Faculté de droit, Université de Montréal. 

Mais pendant toutes ces années Guy Rocher a toujours consacré une part importante de son labeur aux travaux plus immédiatement universitaires, comme en font foi plusieurs ouvrages et les très nombreux articles qu'il a publiés. Je me permettrai d'en rappeler ici quelques-uns :

 

Parmi les livres :

 

- Talcott Parsons et la sociologie américaine, PUF, 1972 (italien, anglais, portugais, néerlandais). [Texte disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.] 

— École de demain (en coll.) Delachaux, Niestle et H.M.H., 1976.

 

Parmi les articles :

 

« Utilisation clinique de la sociologie en service social », dans L'enseignement sociologique dans les écoles françaises de service social, rapport des journées pédagogiques de 1958, Paris, 1958. 

— « Carences de Québec dans le développement et l'utilisation de ses ressources humaines », dans l'Utilisation des ressources humaines, Institut canadien des affaires publiques, Éditions du Jour, 1965, pp. 69-80. 

— « La crise des valeurs au Québec », dans Le nouveau défi des valeurs (ouvrage écrit en collaboration), Montréal, Éditions H.M.H., 1969, pp. 9-24. [Texte disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.] 

— « La société québécoise : énigmes à résoudre », Forces, numéro 34-35, 1976, pp. 56-63. [Texte disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.] 

— « Le sociologue et la sociologie dans l'administration publique et l'exercice du pouvoir politique », Sociologie et sociétés, volume 12, numéro 2, 1980, pp. 45-64. [Texte disponible dans Les Classiques des sciences sociales. JMT.] 

Si j'ai retenu ces articles, c'est qu'ils ont tous un trait fondamental, en étroite connection avec la conférence que Guy Rocher nous donnera ce matin. Ce trait fondamental, c'est une attention minutieuse et une préoccupation constante apportées par Guy Rocher aux questions où peuvent se jouer l'avenir de l'homme et des sociétés. 

 

Mesdames et Messieurs, il me fait plaisir de laisser la parole à Guy Rocher ...


Revenir à l'auteur: Jean-Paul Montminy, sociologue et doyen de la Faculté des sciences sociales de l'Université Laval. Dernière mise à jour de cette page le lundi 9 avril 2007 13:26
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref