RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Ludger Duvernay et la révolution intellectuelle au Bas-Canada (1977)
Quatrième de couverture


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Denis Monière, Ludger Duvernay et la révolution intellectuelle au Bas-Canada. Montréal: Éditions Québec/Amérique, 1987, 231 pp. Collection: dossiers-documents. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'enseignement à l'école polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation formelle accordée par l'auteur le 28 novembre 2005 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Quatrième de couverture

Denis Monière est directeur du département de science politique de l'Université de Montréal. Ses travaux de recherche portent principalement sur la théorie politique et l'étude des idéologies au Québec. Il a déjà publié une dizaine d'ouvrages dont Le Développement des idéologies au Québec, couronné par deux grands prix littéraires, Les Enjeux du référendum et une biographie d'André Laurendeau. Il a exercé plusieurs fonctions politiques ainsi que la direction de plusieurs associations professionnelles. Il a été vice-président de la Société québécoise de science politique, co-directeur de la Revue canadienne de science politique, directeur de la revue Politique, président de l’Union des écrivains québécois et premier secrétaire général de la Fédération internationale des écrivains de langue française.  

Combatif, vaillant, opiniâtre, généreux de sa personne mais aussi querelleur et autoritaire, Duvernay s'est imposé a sa société et a l'histoire par son esprit d'entreprise et par son inébranlable détermination a bâtir des institutions qui servent son pays. Épris des valeurs démocratiques, il a cherché tout au long de sa vie a informer le peuple et à répandre le crédo libéral. Homme de convictions, il s'est battu pour l'indépendance du Bas-Canada et n'a pas hésité à compromettre sa carrière et son confort personnel pour vivre à la hauteur de ses idées. Pour la liberté de la presse et celle de son pays, il a connu les emprisonnements, la misère de l'exil, le désarroi et la déception qui ont finalement eu raison de ses espoirs. Mais au-delà des vicissitudes du combat idéologique, il est demeure un fervent promoteur de la nationalité.



Retour au texte de l'auteur: Denis Monière, politologue, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le mardi 22 juillet 2008 7:51
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref