RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Introduction aux théories politiques (1987)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir du livre de Denis Monière, en collaboration avec Jean-Herman Guay, Introduction aux théories politiques (1987). Montréal: Éditions Québec/Amérique, 1987, 197 pp. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'enseignement à l'école polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation formelle accordée par M. Monière de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales le 28 novembre 2005.]

Introduction

Introduire signifie présenter succinctement les éléments les plus déterminants de la littérature théorique en science politique. Une telle démarche exclut l'exhaustivité car elle impose des choix guidés par un souci pédagogique d'intelligibilité progressive. En conséquence, cet ouvrage ne s'adresse pas à des spécialistes, mais plutôt à des esprits curieux qui en sont à leurs premiers pas dans la compréhension du phénomène politique. Il ne faut pas y chercher d'apport nouveau et original à la discipline. Notre contribution a consisté à synthétiser la littérature existante et à la présenter de façon structurée et facile d'accès pour tout novice en la matière.

Nous avons tenté d'intégrer les diverses théories en usage en science politique en respectant la démarche scientifique qui procède par l'accumulation des connaissances. Nous avons opté pour une grille chronologique éliminant autant que possible le préjugé idéologique. Cette façon de procéder nous permettait de baliser l'évolution de la science politique et de marquer avant tout le passage de la philosophie politique à la théorie scientifique, ces deux domaines étant souvent confondus dans les manuels de théorie politique. Cette organisation chronologique de la littérature n'est pas toujours adéquate puisqu'en science politique, il y a plusieurs théories concurrentes qui se chevauchent dans le temps. Cette grille de lecture, malgré ses limites, a toutefois l'avantage de distinguer et de situer les diverses théories les unes par rapport aux autres et de faciliter ainsi la compréhension de la science politique qui est trop souvent perçue comme un univers abstrait, confus et rebutant.

Nous avons aussi choisi de ne retenir que les approches théoriques qui se rapportent à la vie politique interne des sociétés, ce qui exclut les théories en relations internationales, quoique certains modèles présentés dans ce manuel, comme le marxisme ou l'analyse systémique, peuvent toujours, par extension, s'appliquer aux relations internationales. Nous devons aussi préciser que notre champ d'investigation ne s'étend pas systématiquement à toutes les théories politiques, mais se concentre sur les principaux modèles en usage et n'englobe pas toutes les versions ou les multiples interprétations particulières de ces modèles. Par souci de concision, nous avons choisi de présenter les théories les plus classiques ou les plus générales et de négliger les théories portant sur des questions spécifiques comme les élections, le développement ou la modernisation politique, la socialisation, le leadership, la bureaucratie, etc.

L'ouvrage se divise en huit chapitres. Le premier répond aux questions essentielles touchant l'utilité et les limitations de la théorie politique ainsi que ses postulats et ses fonctions. Une fois ces points éclaircis, nous présentons, dans le deuxième chapitre, les diverses théories qui ont fait leur apparition au cours de l'histoire en commençant par les apports de la philosophie politique. À travers ce voyage dans le temps, nous cherchons à définir l'objet de la science politique. Dans le troisième chapitre, nous exposons la théorie marxiste. Puis, en concentrant notre attention sur la période contemporaine, nous introduisons successivement le lecteur à l'analyse du pouvoir, au modèle élitiste, au modèle polyarchique, à l'analyse stratégique et, enfin, à l'analyse systémique. Dans chacun de ces chapitres, nous identifions d'abord les postulats ou les principes de base, nous définissons ensuite les principaux concepts et arguments utilisés pour décrire et expliquer la réalité et enfin nous soulignons les possibilités et les limites de ces théories. En conclusion, nous tentons de faire un bilan de cette évolution en nous interrogeant sur les orientations futures de la théorie en science politique.

Cet ouvrage a donc une utilité essentiellement pédagogique ; il est destiné à initier le lecteur et à lui faciliter la fréquentation d'ouvrages plus spécialisés. Si nous avons réussi à éveiller la curiosité et le goût de l'approfondissement, nous aurons donc atteint notre but.



Retour au texte de l'auteur: Denis Monière, politologue, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le dimanche 15 juin 2008 10:54
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref