RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/cla.mod.ele

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Denis Monière
politologue, Département de science politique, Université de Montréal


“Élection référendaire ou référendum.
Pourquoi on ne peut pas faire naître un pays par une élection”. (2006)

Du même auteur

Une édition électronique réalisée à partir du livre de M. Denis Monière, “Élection référendaire ou référendum. - Pourquoi on ne peut pas faire naître un pays par une élection.” Montréal, version finale d'un article publié, en version préliminaire, dans Le Devoir, édition du samedi, le 27 mai 2006, pages B5- idées. [Autorisation formelle accordée par l'auteur le 29 mai 2006.]

Courriel: denis.moniere@umontreal.ca

Voir l'article collectif de Marc Brière, Jacques Beauchemin [sociologue], Jean-Roch Boivin [conseiller politique de René Lévesque et Lucien Bouchard], Philippe Cousineau-Morin [étudiant en science politique à l’UQAM], Claude Jasmin [écrivain], Guy Lachappelle [politologue, Concordia University], Henry Milner [politologue, Université Laval] et James Walkins [administrateur], “Manifeste pour une approche réaliste de la souveraineté –. Pour en finir avec certains sophismes”. Montréal, Le Devoir, édition du 11, 12 et 13 mai 2006. [Autorisation des membres du collectif accordée le 29 mai 2006 et confirmée par M. Brière.]

Liens
  • Sur le vif: La conquête anglaise. Le français continue de reculer dans les publications scientifiques. Une bataille perdue? Propos recueillis par Joël Leblanc ”. Revue Québec Sciences, octobre 2003. [Professeur de science politique à l'Université de Montréal, Denis Monière est aussi secrétaire général du Centre de coopération interuniversitaire franco-québécoise, à Paris. Là-bas comme ici, il fait le même désolant constat: la langue française n'est plus que l'ombre d'elle-même.]

  • Propositions d'actions en faveur de la langue française dans les domaines scientifiques présentées par les associations Avenir de la Langue Française, Défense de la Langue Française, Droit De Comprendre, Avril 2003. (Réseau Poincarrépour la promotion du français comme langue scientifique)
  • Denis Monière, “Le scientifique de langue française une espèce menacée ?” (Réseau Poincarrépour la promotion du français comme langue scientifique)
  • Denis Monière, “Qui ose encore parler français? La place du français au Congrès mondial de science politique”. (Réseau Poincarrépour la promotion du français comme langue scientifique)
  • Denis Monière, “Penser la coopération universitaire dans le contexte de la mondialisation ” (Réseau Poincarrépour la promotion du français comme langue scientifique)

  • Denis Monière, “Que faire? Être ou ne pas être souverainiste. Le Parti québécois à l’heure des choix..” Un article publié dans la revue L'Action nationale, décembre 2001. Texte disponible en version html.

  • Compte rendu de Gilles Rhéaume, “Pour comprendre le nationalisme” de Denis Monière.Montréal: Les Presses de l'Université de Montréal, 2001, 148 pages. Texte disponible en version html.

  • Denis Monière, “Les raisons profondes de faire l'indépendance du Québec. L'Action indépendantiste du Québec, juillet-août 2000. Un article publié dans Québec libre. Pour un Québec souverain, démocratique et laïque.

  • Entrevue avec M. Denis Monière, «Reflet de la femme dans les médias. "Il y a encore place à l'amélioration", selon le politologue Denis Monière.» [Le politologue Denis Monière a effectué une étude sur la représentation des femmes dans les bulletins de nouvelles télévisées. Cette recherche formera un chapitre de son prochain livre à paraître en l'an 2000 sous le titre Radioscopie de l'information télévisée au Canada.]. Forum, Université de Montréal, 12 octobre 1999.

  • Denis Monière, “Vers l'indépendance. Lettre à un étudiant français.” Un article publié dans la revue L'Action nationale, octobre 1999. Texte disponible en version html.

  • Denis Monière, L'année politique au Québec 1997-1998. L'association des politologues du Québec. Montréal: Les Presses de l'Université de Montréal. Texte disponible en version html.

  • Note de lecture par Mireille Lalancette, étudiante au doctorat conjoint en communication - Université de Montréal,“Denis MONIÈRE, 1998, Votez pour moi. Une histoire politique du Québec moderne à travers la publicité électorale, Montréal, Fides, 246 pages.”

  • Denis Monière, Université de Montréal, Marketing et communication politique. Serge Albouy, Paris, L'Harmattan, 1994, 340 pages. Un compte-rendu publié dans la Revue québécoise de science politique, no 25, hiver 1994.

  • Plus d'une trentaine d'articles de M. Monière sur le site Vigile.net. Textes disponibles en version html.


Revenir à l'auteur: Denis Monière, politologue, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le mercredi 19 juillet 2006 10:14
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref