RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Critique épistémologique de l'analyse systémique de David Easton.
Essai sur le rapport entre théorie et idéologie
(1976)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre de M. Denis Monière, Critique épistémologique de l'analyse systémique de David Easton. Essai sur le rapport entre théorie et idéologie. (1976). Montréal: Éditions de l'Université d'Ottawa, 1976, 250 pp. Collection des sciences sociales, no 4. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure à la retraite de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi, Ville de Saguenay. [Autorisation formelle accordée par l'auteur le 28 novembre 2008 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

Table des matières

Avant-propos

 

Introduction : Le développement de la science politique contemporaine dans son rapport avec l'idéologie 

Les principales phases de l'évolution de la science politique
– Philosophie et sciences sociales
– Séparation entre économie et politique
– Développement de l'approche juridico-institutionnelle
– Révolte behavioriste : objectivité ; empirisme ; déclin de la
– théorie
– politique
– Nécessité de la théorie pour le développement de la science politique
Les « middle-range théories » : Rapport entre théorie et idéologie
– La théorie du pouvoir de Dahl et son contenu idéologique
– Les concepts de Lipset et leur contenu idéologique
– La théorie politique d'inspiration économique (Downs) et son
contenu idéologique
– L'approche fonctionnaliste et son biais idéologique
Conclusion
– Le problème de la coupure épistémologique
– Hypothèse sur le rapport entre théorie et idéologie 

 

Chapitre 1 :
La conception eastonnienne de la théorie de la connaissance

Rapport entre connaissance et critique dans les théories politiques du XVIIIe siècle

La théorie positiviste de la connaissance

– La Restauration et la naissance du courant positiviste : distinction
entre théorie spéculative et théorie positive, entre théorie et pratique
– Distinction entre théorie et idéologie
– Le concept d'objectivité
– Exclusion de la critique comme mode de connaissance
– Le positivisme en tant qu'idéologie

Critique eastonnienne de la science politique

– Hyperfactualisme
– Pessimisme
– Le concept de changement
– Apport d'Easton au développement de la science politique contemporaine 

Théorie eastonnienne de la connaissance

– Rapport entre fait et valeur, entre théorie normative et théorie
– causale
– Revalorisation du rôle de la théorie dans la production des connaissances politiques

La conception de la science chez Easton

– La conception unitaire de la méthode scientifique
– Les rapports entre science pure et science appliquée, entre théorie et pratique

 

Chapitre II :
La conception de la théorie politique chez David Easton

 

Question de méthode : l'induction et la déduction

– De la spécificité de la réalité sociale par rapport à la réalité naturelle
– Similitudes et différences entre la méthode inductive et la méthode déductive

Diverses définitions de la théorie politique

– Lasswell, Jouvenel, Meynaud et Meehan

Easton et la théorie politique

– État de la théorie en science politique
– La théorie doit être générale et déductive
– Trois types de théories en science politique : les généralisations
particulières, les théories partielles, les théories systématiques
– Différence entre théorie causale et théorie normative
– Trois fonctions de la théorie politique : description, explication et
prévision
– Le caractère empirique de la théorie politique 

 

Chapitre III :
La problématique de l'analyse systématique :
présentation et critique

 

Rapports entre problématique théorique et problématique sociale

Problématique d'Easton

– Théorie du changement et changement de la théorie
– Difficultés inhérentes à l'analyse systémique : exclusion des finalités ; exclusion de l'histoire ; analogie avec la biologie
– Conséquences épistémologiques de ces difficultés

Le concept de système

Le concept de système chez Easton

– Le système politique : les concepts clefs pour la définition du politique

– Policy
– Autorité
– Société

L'allocation autoritaire des valeurs

– Spécificité fonctionnelle du système politique
– Rapports entre la fonction théorique du politique et la fonction concrète de l'État dans les sociétés capitalistes avancées
– Rapports idéologiques entre la conception du politique chez Easton
et la problématique du système d'État dans les sociétés capitalistes avancées

Persistance : Stabilité, Équilibre et Changement

– Les composantes du système politique
– Sens de la stabilité et de d'équilibre
– La persistance par le changement
– Critique du concept de changement – Conclusion

Conclusions

 

Chapitre IV :
Le fonctionnement du système politique

 

La division du travail : fondement du fonctionnement du système politique

Le processus politique

– L'analogie cybernétique et l'analyse systématique

Les inputs

– Les exigences : formulation, direction et conversion
– Les soutiens : spécifiques, diffus, le procès de socialisation

Les exigences et les soutiens comme sources de stress

– Le problème de l'inégalité, des clivages et des conflits dans le modèle systémique

La production des outputs et le processus de rétroaction

Conclusion

 

Conclusion

– Le concept d'interaction et le problème de la causalité chez Easton
– Rapport entre théorie empirique et idéologie

 

Bibliographie



Retour au texte de l'auteur: Denis Monière, politologue, Université de Montréal Dernière mise à jour de cette page le samedi 3 mai 2008 11:27
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cegep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref