RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Horace MINER, Saint-Denis: un village québécois. (1939)
Préface de la 1re édition américaine de 1939


Une édition électronique réalisée à partir du livre d'Horace MINER (1912 - 1993), Saint-Denis: un village québécois. (1939). Présentation de Jean-Charles Falardeau. Traduit de l'anglais par Edouard Barsamian et Jean-Charles Falardeau. Montréal: Les Éditions Hurtubise HMH ltée, 1985, 392 pp. Collection: Sciences de l'homme et humanisme, no 11. Titre original: St-Denis - A French Canadian Parish (1939). Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, bénévole, professeure retraitée de l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi.

Préface de la 1re édition américaine
de 1939


Horace MINER 

L'étude dans ce volume avait un triple objectif : la description ethnographique de la culture rurale canadienne-française traditionnelle telle qu'elle s'est le mieux conservée ; enfin l'analyse de la structure de la société ; l'examen des facteurs responsables du changement culturel allant dans le sens de l'urbanisation et de l'anglicisation. Les deux premiers aspects sont fondamentaux pour l'élaboration d'un diagnostic adéquat du troisième. Les faits propres à la période étudiée, les modalités et les causes du changement social au Canada français, ont été dégagés de l'histoire de l'ensemble de la société québécoise et l'analyse intensive d'une seule paroisse, Saint-Denis-de-Kamouraska. 

Pour répondre aux exigences de cette étude, nous avons cherché une communauté agricole établie depuis longtemps et ayant conservé en grande partie son ancienne culture. Saint-Denis correspondait en tous points à ces exigences. D'autres paroisses au Québec, bien que plus isolées physiquement, sont de fondation plus récente ou dépendent d'une économie diversifiée. Des paroisses parmi les plus anciennes comptent des résidents anglais à l'année longue ou durant l'été, et on les a de ce fait éliminées. D'autres encore, étant à proximité de grandes villes, se sont spécialisées dans certaines productions agricoles. Beaucoup d'autres sont devenues des villes et des cités. La paroisse de Saint-Denis a été choisie parce qu'elle ne présentait aucun de ces inconvénients. 

Les travaux sur le terrain ont consisté en un stage préparatoire d'un mois à l'université McGill de Montréal, suivi d'un séjour ininterrompu dans la paroisse, du 1er juillet 1936 au 1er juin 1937. Ni la langue, ni l'obédience religieuse de l'auteur n'ont été un obstacle à son intégration ou à son entière participation à la vie de la communauté. Les méthodes de travail furent la consignation écrite des comportements observés ; l'entrevue et l'analyse des registres familiaux et paroissiaux. Les noms des personnes mentionnés dans le texte sont pour la plupart fictifs. 

Dans ce volume, les données concernant chaque phase de l'existence de la collectivité sont liées à une interrogation fondamentale visant à comprendre les causes et les formes du changement culturel qui s'élabore. On trouvera ces données dans les différents chapitres sur l'histoire, la famille, la religion, la médecine et la magie, la vie quotidienne et la formation des enfants. Toutes ces observations ont permis de dégager les forces sociales qui tendent à l'urbanisation, et on en fait une analyse sommaire dans le dernier chapitre. 

Concernant le choix de la paroisse, l'auteur doit toute sa reconnaissance à Monsieur le député Georges Bouchard et au colonel Wilfrid Bovey ; leur grande connaissance de la province a été pour lui une aide précieuse. C'est grâce a une subvention du Social Science Research Council que les recherches sur le terrain ont été possibles, ce dont l'auteur est grandement reconnaissant. Durant la période de recherches sur le terrain, nos contacts avec le professeur Everett C. Hughes nous ont été extrêmement profitables. Le professeur Robert Redfield nous a constamment appuyé et sa persévérante critique du manuscrit a permis d'éclairer et de perfectionner plusieurs parties. Nous devons des remerciements à Madame Agnès Murphy Miner pour l'aide qu'elle nous a apportée durant les travaux de recherche et dans la préparation des matériaux. Nous avons aussi bénéficié de la collaboration du professeur C.A. Dawson, de Monsieur Marius Barbeau et de Sir Thomas Chapais. L'amitié et l'aide du curé et des paroissiens de Saint-Denis ont rendu cette étude plaisante et enrichissante. 

Les chapitres IV et XI ont déjà paru, sous une forme différente, respectivement dans l'American Sociological Review et l'American Journal of Sociology. 

Horace MINER



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 3 janvier 2008 18:15
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref