RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

LA SOCIÉTÉ CANADIENNE-FRANÇAISE (1971)
Deuxième partie: Introduction


Une édition électronique réalisée à partir du livre LA SOCIÉTÉ CANADIENNE-FRANÇAISE. Études choisies et présentées par Marcel RIOUX et Yves MARTIN. Montréal: Les Éditions Hurtubise HMH, 1971, 404 pp. [Le 7 février 2006, M. Yves Martin, sociologue, ancien sous-ministre dans le gouvernement du Québec, nous a autorisé à diffuser la totalité de ses publications.]

Deuxième partie 

Les structures sociales du Canada français d'aujourd'hui

Introduction 

Les études groupées dans la première partie de ce recueil avaient pour objet commun la société canadienne‑française considérée dans sa totalité et l'interprétation sociologique de l'évolution de cette société en constituait le thème général. Cette deuxième partie de l'ouvrage est consacrée à l'analyse des structures sociales du Canada français contemporain. Les travaux présentés sont répartis en trois sections, selon une subdivision de la réalité sociale en trois paliers; ceux‑ci correspondent aux principaux niveaux que distingue le sociologue quand il aborde l'étude dune société particulière: 1. Population et écologie; 2. Structure économique et stratification sociale; 3. Organisation sociale et culture. 

Sous chacune de ces trois rubriques, pour des raisons que nous avons déjà signalées, nous n'avons pu retenir que quelques études de caractère général. Dans la première section, des textes de Jacques Henripin et de Nathan Keyfitz mettent en évidence les principales tendances et les principaux problèmes démographiques particuliers au Canada français; sur le plan écologique, seuls les milieux urbains sont considérés ici, une large place ayant été faite à l'étude du milieu rural dans la première partie de cet ouvrage. La deuxième section comprend d'abord un exposé où Maurice Lamontagne et Albert Faucher mettent en relief les traits caractéristiques de la structure économique du Québec. Norman W. Taylor fait ressortir, dans l'article suivant, les facteurs susceptibles d'expliquer les attitudes de l'entrepreneur canadien-français. À la suite des analyses de Jacques Brazeau, de Jacques Dofny et Marcel Rioux, sur le problème des classes sociales au Canada français, l'étude de Guy Rocher fait le point quant aux recherches réalisées ou à entreprendre au niveau de la structure économique et de la stratification sociale. Dans la dernière section, consacrée à l'organisation sociale et à la culture, un premier texte, dû à Jean‑Charles Falardeau, s'attache à l'analyse d'une institution qui a joué et joue encore un rôle fondamental dans la société canadienne‑française, l'Église catholique. Les deux articles suivants (ceux de Philippe Garigue et de Marcel Rioux), abordent, sous des angles différents, l'examen des conséquences de l'urbanisation sur la culture canadienne‑française et, plus particulièrement, sur les modes de relations sociales dans les agglomérations urbaines (où habitent aujourdhui les trois quarts de la population du Québec). L'essai de Fernand Dumont, enfin, propose un modèle spécifique pour l'étude de la société canadienne-française considérée comme société globale; c'est au niveau de l'organisation sociale et de la culture que l'on peut déceler, selon cet auteur, les mécanismes d'intégration vraiment caractéristiques de cette société.


Retour au texte de l'auteur: Yves Martin, sociologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le vendredi 12 février 2016 18:23
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref