RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

LA SOCIÉTÉ CANADIENNE-FRANÇAISE (1971)
Introduction générale


Une édition électronique réalisée à partir du livre LA SOCIÉTÉ CANADIENNE-FRANÇAISE. Études choisies et présentées par Marcel RIOUX et Yves MARTIN. Montréal: Les Éditions Hurtubise HMH, 1971, 404 pp. [Le 7 février 2006, M. Yves Martin, sociologue, ancien sous-ministre dans le gouvernement du Québec, nous a autorisé à diffuser la totalité de ses publications.]

Quatrième de couverture

Il s'agissait pour nous de présenter une sorte d'introduction à la sociologie du Canada français ; il fallait donc ne reproduire que des textes écrits par des sociologues ou ceux de chercheurs œuvrant dans des disciplines immédiatement connexes. Comment avons-nous choisi parmi les études sociologiques ? Pour ce volume sur la société canadienne-française, nous devions, nous a-t-il semblé, réunir des études de caractère général susceptibles de fournir une image d'ensemble de l’évolution et de la situation actuelle du Canada français.

Le Canada français, dans le vocabulaire usuel, c'est plus que le Québec ; pourtant, les articles que nous reproduisons traitent surtout de la société québécoise. Il nous a paru primordial de faire Connaître la matrice socioculturelle du complexe français en Amérique du Nord ; la mutation qu'accomplit présentement la société québécoise nous a confirmés dans cette voie. Il était normal aussi qu'avant de considérer le Canada français dans ses relations avec les autres éléments composants de l'Etat canadien, nous nous proposions de le connaître tel qu'il existe pour lui-même. Bien que certains articles abordent plus ou moins directement le problème des contacts entre le Canada français et ses voisins, l'optique générale de la présente anthologie reste celle de l'étude sociologique du Canada français envisagé comme société globale. L'agencement des textes que l'on trouvera dans les pages qui suivent traduit l'orientation que nous venons d'indiquer. Dans une première partie, nous avons réuni un ensemble d'études susceptibles de rendre compte, selon une perspective sociologique, de la genèse et de l'évolution de la société canadienne-française. Les structures sociales du Canada français contemporain font l'objet de la deuxième partie de ce recueil ; les principaux niveaux de la réalité sociale y sont considérés, mais plusieurs cases sont restées vides, soit à cause de l'absence de travaux dans certains domaines, soit que d'autres fussent trop spécialisés.

Pour éviter de sembler favoriser une théorie sociologique ou une idéologie particulières, nous avons souvent juxtaposé des interprétations différentes de la réalité sociologique du Canada français.

Comme les plus récents articles que nous reproduisons se situent autour de 1960 — qui marque un recommencement de la société québécoise - on pourra considérer ce volume-ci comme une espèce d'introduction à la révolution tranquille.

Jacques Brazeau, Pierre Deffontaines, Jacques Dofny, Fernand Dumont, Jean-Charles Falardeau, Albert Faucher, Gérald Fortin, Philippe Garigue, Léon Gérin, Hubert Guindon, Jacques Henripin, Everett C. Hughes, Nathan Keyfitz, Maurice Lamontagne, Yves Martin, Horace Miner, Robert Redfield, Marcel Rioux, Guy Rocher, Norman W. Taylor.



Retour au texte de l'auteur: Yves Martin, sociologue, Université Laval Dernière mise à jour de cette page le vendredi 12 février 2016 18:25
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref