RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

La mémoire et le pardon.
Les commissions de la vérité et de la réconciliation en Amérique latine. (2009)
Table des matières


Une édition électronique réalisée à partir du livre sous la direction d'Arnaud Martin, La mémoire et le pardon. Les commissions de la vérité et de la réconciliation en Amérique latine. Paris: Les Éditions L’Harmattan, 2009, 270 pp. Collection “Pouvoirs comparés” dirigée par Michel Berges, professeur des universités, agrégé de science politique, Université de Bordeaux IV Montesquieu. Une édition numérique réalisée par Marcelle Bergeron, professeure retraitée de l'enseignement à l'École polyvalente Dominique-Racine de Chicoutimi. [Autorisation accordée par l'auteur et le directeur de la collection “Pouvoirs comparée”, Michel Bergès, le 16 avril 2011 de diffuser ce livre dans Les Classiques des sciences sociales.]

[p. 5]


Table des matières


INDEX DES AUTEURS

INTRODUCTION (ARNAUD Martin)

LES COMMISSIONS DE LA VÉRITÉ ET DE LA RÉCONCILIATION (ESTEBAN Cuya)

Que sont les commissions de la vérité ?
La découverte d’une réalité « ignorée », en partie occultée
L’identification des secteurs de la société impliqués dans les violations des Droits de l’homme et du droit humanitaire
La personnalisation et l’humanisation des victimes
La réparation partielle du dommage causé
Les recommandations pour la prévention de violations futures des Droits de l’homme
Les apports à la réconciliation à travers la vérité et la justice  [36]

LA JUSTICE RÉPARATRICE AU BRÉSIL (Walber de Moura Agra, ANDRE Ramos Tavares)

Le concept de justice réparatrice
Le coup d’État militaire de 1964
Les crimes pratiqués par la dictature militaire
L’ouverture politique
La Constitution de 1988
Le retour du passé
Les instruments légaux promulgués au Brésil
La loi d’amnistie (loi n° 6683 / 79)
La loi de reconnaissance des hommes politiques morts et disparus (loi n° 9140/95)
Le crime de torture
La loi de réparation (loi n° 10 559)
La tentative de punition des délits commis

LA RÉCONCILIATION AU CHILI, UNE TRANSITION TERMINÉE ? (JOSE LUIS Cea Egaña)

Un point de repère historique
L’idéologie et la réalité
Recherche de la vérité et réconciliation
La justice comme condition
Ni pardon ni oubli
Le cours des événements
L’horizon dégagé ?
Complémentarité sans supplantation
Réaction contre tension
Opportunités
Épilogue

L’EXPÉRIENCE PÉRUVIENNE (2001-2003) (Salomón Lerner Febres)

La violence et la recherche de la vérité au Pérou
Une conception complexe de la vérité
Interprétation et mémoire
Les récits et les souvenirs de la violence
De la mémoire à l’action
L’éducation
La justice
La sécurité et l’ordre intérieur
Le système politique
Considérations finales

MÉMOIRE, VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION (Arnaud Martin)

Mémoire et vérité
De la mémoire individuelle à la mémoire collective
La mobilisation de la mémoire individuelle
L’élaboration de la mémoire collective
De la mémoire collective à la mémoire historique
La construction d’une mémoire historienne
Un retour nécessaire à la mémoire collective
Mémoire et réconciliation
La réconciliation par le pardon
L’amnistie contre la réconciliation

 

INSTANTANÉS DU PÉROU, DE L’AFRIQUE DU SUD ET DE LA COLOMBIE (ALEJANDRO Castillejo Cuellar)

Violence, vérité et savoir
Nommer la violence : consignation, lisibilité et disparition
Le Pérou et « l’autre » comme aporie
L’Afrique du Sud, la loi et la violence
La Colombie et le fétichisme de la parole

ÉTHIQUE, JUSTICE RESTAURATRICE ET DROITS DES VICTIMES (GUILLERMO Kerber)

Les commissions de la vérité et de la réconciliation
Des commissions de la vérité aux commissions de la vérité et de la réconciliation
Le cas péruvien
Les commissions de la vérité et de la réconciliation et la justice restauratrice
La justice restauratrice
Trois caractéristiques fondamentales des processus de justice restauratrice et des commissions de la vérité et de la réconciliation
L’émergence des droits des victimes dans le droit international
Le cas des disparitions forcées
Le droit des victimes
Le droit des victimes, la réconciliation et le pardon
Conclusion : les commissions de la vérité et de la réconciliation dans les processus de renforcement de la démocratie

LE RÔLE DES EXCUSES DANS LA RÉCONCILIATION NATIONALE (PABLO de Greiff)

Les contraintes
Trois conceptions de la réconciliation
La réconciliation comme une idée réductible
La réconciliation comme coexistence
La réconciliation et la confiance sociale
Les excuses et la réconciliation
Les limites des excuses

IL RESTE ENCORE BEAUCOUP À FAIRE ! (Estebán Cuya)

Les premiers pas : enquêter sur les disparitions forcées de personnes
Qu’entend-on par « victime » ?
Les victimes ont-elles contribué à la définition du travail des commissions de la vérité ?
Les relations entre les commissions de la vérité et les victimes
La participation des victimes aux enquêtes
Des victimes oubliées


Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le dimanche 25 mars 2012 15:55
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie retraité du Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref