RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

  Veuillez utiliser cette adresse (DOI) pour citer ce document:
http://dx.doi.org/doi:10.1522/cla.mal.str

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Laura Levi Makarius (1908-1993) et Raoul Makarius (1917-1996)




Structuralisme ou ethnologie.
Pour une critique radicale de l'anthropologie de Lévi-Strauss (1973)
Voir la table des matières du livre
L'Introduction

Une édition électronique qui sera réalisée à partir du livre de Laura Levi et Raoul Makarius, Structuralisme ou ethnologie. Pour une critique radicale de l'anthropologie de Lévi-Strauss (1973). Paris: Éditions Anthropos, 1973, 360 pp.

Michel Makarius, le fils de Laura et Raoul Makarius, nous a généreusement donné son autorisation de diffuser cette oeuvre ethnologique. Nous lui en sommes profondément reconnaissants. L'autorisation nous a été accordée dimanche le 17 novembre 2002. L'autorisation de l'éditeur n'étant plus nécessaire, puisque l'édition était épuisée et que sans intention de rééditer.

STRUCTURALISME OU ETHNOLOGIE

Voici comment les Éditions Anthropos décrivent de livre: (texte au verso du livre):

Entre structuralisme et ethnologie le choix est aujourd'hui posé dans toute son acuité. L'ethnologie ne peut sortir de la crise dans laquelle elle se détruit qu'en se libérant des hypothèques idéologiques qui l'ont détournée de sa tâche naturelle, la compréhension des matériaux de l'ethnographie ; elle se trouve alors en opposition diamétrale au « structuralisme » de Lévi-Strauss, par lequel s'achève un processus déclenché depuis plus d'un demi-siècle, visant à bannir les recherches explicatives. Pour l'analyse structurale, s'exerçant nécessairement sur des faits incompris, qu'elle figera dans ses systématisations, le manque de sens représente à la fois la condition et la réalisation de son projet. Science du non-savoir, elle est la négation d'une ethnologie conçue comme engagement à connaître sa matière.

Il va de soi que des comportements, des rites et des mythes dénués de signification ne peuvent que renvoyer à des êtres privés de subjectivité, et que cela entraîne le rejet des sciences humaines. Ainsi le structuralisme révèle sa connivence avec la société technocratique, réifiante et réifiée, dont il projette les reflets sur le plan culturel. Il partage avec elle le mépris du sujet, qu'il dépouille de son expérience, de son histoire, de son initiative, de sa liberté.

Une ethnologie cognitive, tendant à la saisie dialectique de la réalité sociale, passe donc obligatoirement par la critique radicale du « structuralisme » de Lévi-Strauss et de ses disciples, sur le terrain qu'ils ont élu. La fin d'une parade idéologique où se révèlent par l'absurde les errements et les impostures de l'anthropologie dominante au XXème siècle devrait rendre cette discipline à sa vocation de science de l'homme.


Revenir à l'auteur: Laura Levi et Raoul Makarius Dernière mise à jour de cette page le mercredi 16 août 2017 16:06
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur associé, Université du Québec à Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref