RECHERCHE SUR LE SITE

Références
bibliographiques
avec le catalogue


En plein texte
avec Google

Recherche avancée
 

Tous les ouvrages
numérisés de cette
bibliothèque sont
disponibles en trois
formats de fichiers :
Word (.doc),
PDF et RTF

Pour une liste
complète des auteurs
de la bibliothèque,
en fichier Excel,
cliquer ici.
 

Collection « Les sciences sociales contemporaines »

Économie marchande et développement de la coopération aux Îles-de-la-Madeleine :
enjeux et stratégies à Havre-Aubert
” (1982)
Introduction


Une édition électronique réalisée à partir de l'article de Jacques Le Querrec, “Économie marchande et développement de la coopération aux Îles-de-la-Madeleine : enjeux et stratégies à Havre-Aubert”. Un article posthume édité par Marc-Adélard Tremblay publié dans la revue Culture, vol. 2, no 2, 1982, pp. 77-98. [Oeuvre suggérée par Monsieur Marc-Adélard Tremblay, anthropologue, Université Laval.]

Introduction

Étude de cas de l'implantation de coopératives de pêcheurs à Havre-Aubert (Îles-de-la-Madeleine, Québec) et répercussions sur l'économie marchande en se souciant de replacer cette innovation dans le cadre historique des conditions sociales, économiques et politiques associées à leur émergence et à leur évolution, non seulement au niveau local et régional, mais aussi dans le contexte international nord-américain et européen du marché du poisson. Si les structures coopératives se sont établies en respectant les structures traditionnelles de la parenté, du voisinage (« rangs-de-pêche ») et du « canton », elles ont bénéficié du contexte éminemment favorable de la crise économique mondiale de 1929 et de l'affaissement momentané de l'économie marchande. Les coopératives ont libéré les pêcheurs des liens de dépendance vis-à-vis de l'économie marchande (de troc) et les ont fait pénétrer dans une économie monétaire à échanges libres et concurrentiels. Avec l'arrivée de la Seconde guerre mondiale, les pêcheurs ont connu une période de prospérité qui s'est accompagnée d'une évolution technique (nécessité d'investissements accrus) et d'une transformation des besoins de consommation (achat à crédit). Afin de concurrencer les marchands, les coopératives ont payé les prises de poisson comptant et ont soutenu l'achat des biens de consommation à crédit. Ce faisant, elles ont compromis leur propre survie (manque de solidité financière suffisante pour soutenir les pratiques courantes d'achat et de vente) et elles ont enfermé les pêcheurs dans un autre système de dépendance qui, bien qu'étant moins rigoureux que celui de l'économie marchande, leur laissait peu de liberté de manœuvre. Une fausse identification des véritables enjeux coopératifs par les leaders les a conduit à élaborer des stratégies d'action inappropriées. Le succès partiel de l'innovation coopérative s'explique encore par plusieurs autres conditions sociales, économiques et politiques locales et régionales documentées dans cette étude. À ce propos, on accorde une attention particulière aux difficultés associées au processus de régionalisation des coopératives.

 

A case study of the introduction of fishing cooperatives at Havre-Aubert (Magdelen Islands, Quebec) and of the ensuing consequences on the traditional trade economy. The innovating process is being replaced within the historical context of the social, economic and political conditions which were associated to its birth and evolution not only at the local and regional levels, but also within the wider north-american and european international fish market. If cooperative structures, in order to be successful, based themselves upon the traditional kinship (extended family), neighborhood (« Rangs-de-peche ») and « canton » patterns, they also took advantage of the highly favorable conditions of the Great economic crisis of 1929 and of the temporary breakdown of the trade economy. Cooperatives freed fishermen from their dependency upon the trade economy and brought them in a free enterprise monetary economy. The Second World War brought back prosperity to fishermen which was accompanied by technological changes in the fishing industry (new investments became imperative) and by profound changes in consumers' needs. In order to become competitive with traders, cooperatives paid fish catches in cash and backed up the consuming credit patterns of fishermen. In so doing, they endangered their own survival (the lack of financial solidity to allow for their current purchasing and selling practices) and confined fishermen in another dependency system which gave them little freedom of action, although it was less rigorous than the dependency system of the trade economy. A false identification by lay leaders of real cooperation argets led them to elaborate inappropriate action strategies. The partial success of the cooperative innovation is being explained by a large number of other social, economic and political conditions, at the local and regional levels, analyzed in this study. Of particular interest are the difficulties associated with the regionalization process of cooperatives.



Retour au texte de l'auteur: Jean-Marc Fontan, sociologue, UQAM Dernière mise à jour de cette page le jeudi 23 août 2007 18:59
Par Jean-Marie Tremblay, sociologue
professeur de sociologie au Cégep de Chicoutimi.
 
Commanditaires




Saguenay - Lac-Saint-Jean, Québec
La vie des Classiques des sciences sociales
dans Facebook.
Membre Crossref